Tesla : une nouvelle Gigafactory serait en prévision, au Royaume-Uni cette fois

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
09 juin 2020 à 15h05
5
Tesla Model S © TierneyMJ / Shutterstock.com

Alors que les premiers mètre-cubes de béton sont coulés pour la Gigafactory de Berlin, Tesla serait en contact avec le ministère du Commerce international (D.I.T.) du Royaume-Uni afin de trouver un terrain suffisamment grand pour accueillir une autre usine de la marque.

Le ministère indique, dans un rapport publié récemment, être à la recherche d’un terrain de 35 à 40 hectares pour installer une usine de voitures électriques avec un centre de recherche intégré.

Tesla pourrait lancer une nouvelle usine proche de l’Allemagne

D’après les rumeurs qui relaient ce projet, Elon Musk se serait rendu au Royaume-Uni la semaine dernière pour évoquer les plans d’une future installation dans le pays, mais nous ignorons à l’heure actuelle quel site a pu être visité. Le ministère du Commerce international reste discret et ne confirme pas collaborer avec la société californienne.

Dans un communiqué de presse, le D.I.T. déclare : « Le gouvernement travaille avec l'industrie pour aider à faire du Royaume-Uni un lieu de choix pour développer des technologies de classe mondiale pour les véhicules électriques. Le D.I.T. travaille en étroite collaboration avec des partenaires pour développer des sites pour de nouveaux investissements dans la recherche, le développement et la fabrication de véhicules électriques à travers le Royaume-Uni ».

Somerset, l'emplacement idéal pour Tesla ?

Pour le moment, on ne sait pas si l'éventuel projet concerne une usine destinée à l’assemblage de voitures électriques, à la fabrication de batteries ou au développement de technologies en lien direct avec l’industrie de l’automobile électrique.

Somerset disposerait d’un site idéal pour ce type d’implantation avec son parc industriel Gravity, basé près de Bridgwater, au sud-ouest de l’Angleterre. Ce site, d’une surface de près de 260 hectares, est en cours de construction sur l'emplacement d’une ancienne usine, et a pour principal objectif d’attirer les entreprises de hautes technologies. Tesla serait donc un client bienvenu pour ce site situé à moins de 250 km du port de Londres, permettant d'exporter des véhicules à travers toute l'Europe.

À noter que Tesla dispose déjà de deux usines aux États-Unis et d'une près de Shanghai en Chine ; l'entreprise attend par ailleurs l’ouverture de son site en Allemagne. Une nouvelle usine lui permettrait de produire plus de véhicules encore et de livrer plus rapidement ses clients à travers l’Europe.

model x

Source : Autocar

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Fulmlmetal
Une usine au RU dédiée aux Tesla avec un volant à droite ne serait pas illogique. Sa libérerait les capacité des autres usines à ne faire que du voilant à gauche et éviterait des cout de transport par bateau.
odyssseus
Oui, pas illogique, surtout qu’une usine est en construction en Allemagne.<br /> Sauf si celle du RU se veut multi-pays avec 2 chaines (en cas de demande accrue des pays européens pour la gamme Tesla) :<br /> une chaine pour le RU, et l’autre pour l’Europe avec le volant à gauche.
Mecano
Le mec qui fait du marketing jusque dans le nom de ses usines…
carinae
Oui enfin … Le Royaume Uni ne fait plus partie de l’Europe économique…donc pas sur qu’on voit beaucoup de véhicules estampillés UK​:shushing_face:.<br /> Par contre je me pose toujours la question de ces volumétries …des millions de véhicules sont produits chaque année mais avec les voitures autonomes le besoin sera t’il toujours aussi important ??
manu0086
La question ne se pose pas encore vu qu’elles ne verront pas le jour demain et surtout que les premières seront trop chères et seront restreintes à quelques activités.<br /> Et si tu parles de Tesla, ils n’auront jamais de voitures autonomes… donc aucun soucis pour eux
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Metal Slug doublement de retour en 2020
Samsung se tourne vers Corning pour développer le verre de ses smartphones pliables
Bars et restaurants : finies les cartes, grâce au dôme intelligent et QR code de cette start-up française
AMD enfonce un clou supplémentaire dans le cercueil des puces Kaby Lake-G, en retirant son support
Twitter fact-check les tweets associant la 5G avec le coronavirus
Switch : un stylet pour peindre et dessiner sur la console explose son crowdfunding
Netflix plus forte que l'armée américaine ? La plateforme détient le terme déposé
Sonos S2 est disponible : comment profiter de la mise à jour ?
Les comptes vérifiés bientôt de retour sur Twitter ? L'entreprise y travaille
Far Cry 6 devrait se dévoiler le 12 juillet avant une sortie en 2021
Haut de page