Face à la gestion du COVID-19 en Californie, Elon Musk voudrait déplacer le siège de Tesla

12 mai 2020 à 17h36
3
Tesla Gigafactory © Shutterstock.com

Fervent détracteur du confinement imposé par certains comtés, Elon Musk menace de déplacer le siège social de Tesla de la Californie au Texas/Nevada.

Elon Musk en roue libre, acte 12. Déjà critiqué pour son positionnement très marqué en défaveur d’un confinement généralisé en Californie, Elon Musk poursuit son combat pour rouvrir son usine de Fremont, dans laquelle sont fabriquées des véhicules électriques Tesla. Et si les mesures sanitaires imposées par le comté d’Alameda ne le lui permettent pas encore, M. Musk n’en a que faire.

Musk brave les interdits

L’intéressé a en effet décidé de braver les interdictions et de relancer les activités industrielles de son site de production . Ce nouvel événement, qui risque de lui valoir quelques ennuis, a cependant été précédé par une nouvelle sortie médiatique sur Twitter, son réseau social fétiche. Et le patron de SpaceX de brandir la menace suivante : le siège social de l’entreprise va quitter la Californie.

Tesla Gigafactory

L’entrepreneur américain estime en effet que les mesures prises par le comté d’Alameda vont à l’encontre de celles du gouverneur de Californie, qui devraient permettre à la société de rouvrir ses portes. Sauf que les comtés disposent d’une autonomie de décision : celui d’Alameda a donc décidé de maintenir des règles strictes, ne permettant pas la réouverture de l’usine.

« La goutte d'eau qui fait déborder le vase »

« Honnêtement, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Tesla va déplacer son siège social et ses futurs projets au Texas/Nevada immédiatement. Le maintien de notre activité industrielle à Fremont, dépendra de la manière dont Tesla sera traité à l’avenir. Tesla est le dernier constructeur automobile restant en Californie », s’est-il agacé sur la plateforme à l’oiseau bleu.

Avec 10 000 employés rien qu’à Fremont, et plus de 20 000 dans tout l’Etat, Tesla est effectivement une véritable créatrice d’emplois dans la région. Elon Musk l’a bien évidemment compris, et force donc auprès des autorités locales, qui auraient beaucoup à perdre en cas de déménagement en-dehors des frontières californiennes.

Source : Twitter

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
orionb1
qui peut croire qu’il va forcer à déménager 20 000 employés ? changer un siège social, c’est facile<br /> mais le reste …
Bombing_Basta
D’une part, quand un patron veut délocaliser son usine, il s’en bat les couilles des ouvriers, soient ils suivent (si ça leur est proposé), soient ils restent sur le carreau et de toute façon des esclaves ça ne manque pas et c’est interchangeable.<br /> Quant aux usines elles-même, tu serais étonné avec quelle rapidité on peut démonter et déplacer des machines de production… Je l’ai vu de mes propres yeux, en 3 semaines en mettant les moyens nécessaires tu fais un nettoyage par le vide, ne restent que les murs et de la poussière.
newseven
On dirait que Elon Musk a appris à négocier à la façon de Donald Trump .<br /> Au moins c’est très clair comme massage.<br /> Mais c’est un peu dénué de galanterie ou de courtoisie.<br /> par-contre comme orionb1 a dit .<br /> changer un siège social, c’est facile<br /> mais le reste …
orionb1
Sauf que des ouvriers qui font grève et qui n’ont rien à perdre, ça te fait quand même pas mal de problèmes à régler, surtout que la Californie est un état progressiste<br /> Et que dans les 20 000 t’en as aussi des très qualifiés que tu remplaces pas par des texan si facilement<br /> Et je ne parle même pas de l’expérience que tu ne délocalises pas ni de la motivation en berne qui peut tout saboter
Bombing_Basta
Même si tu crois au père noël, n’oublie jamais une chose : c’est une ordure.<br /> Les seuls «&nbsp;ouvriers&nbsp;» dont il aurait intérêt de ne pas se passer, ce sont les ingénieurs, et ceux-là, un petit bonus et une aide au déménagement et c’est réglé.<br /> Les autres, c’est de la piétaille.<br /> Je suis ouvrier, et je suis réaliste, grèves ou pas, j’ai vu comment ça finis dans un «&nbsp;état progressiste&nbsp;» quand c’est les patrons qui décident.
jjBEA_smb
Et oui un milliardaire ne le deviens pas par hasard, et il n’y pas pas de (vrais) philanthropes parmi eux sinon peut être lorsque leur vie arrive à son terme.
orionb1
quand quelqu’un est milliardaire en «&nbsp;actions&nbsp;», il peut surtout se retrouver sur la paille en un rien de temps
orionb1
mais justement, Tesla n’est pas une entreprise d’ouvriers, la majorité des employés ne sont pas des ouvriers<br /> et même si Musk considérait ses ouvriers comme de la piétaille, il aurait clairement tort de le faire. Aujourd’hui, un ouvrier n’est plus remplaçable si facilement, il faut le former, il acquiers de l’expérience.<br /> ça veut pas dire qu’il ne peut pas y arriver, mais il y a un coût à payer<br /> qui se traduit aussi en termes d’images, les gens qui achètent ses produits sont plutôt friqués et certains sont progressistes (bah oui, la voiture électrique …) et pourraient très bien décider de ne plus le soutenir. L’image d’une entreprise, surtout pour Musk, c’est quand même important
Bombing_Basta
orionb1:<br /> mais justement, Tesla n’est pas une entreprise d’ouvriers, la majorité des employés ne sont pas des ouvriers<br /> Depuis quand une usine qui fabrique des voitures, n’a pas une majorité d’ouvrier?<br /> Un ouvrier, ce n’est pas péjoratif, c’est le mec qui serre des boulons, mais aussi le mec qui conduit des machines complexes, c’est le mec qui peu importe son poste et ses qualifications, œuvre à la production d’un bien.<br /> Et pour sortir 400000 bagnoles par an, il ne faut pas une majorité de marketteux ou de chercheurs en ingénierie, non, il faut une majorité d’ouvriers…<br /> Maintenant si t’as une source qui prouve ce que tu avances, je la veut bien, en attendant, je vais faire comme si tesla fabriquait ses voitures comme n’importe-quel constructeur de voitures : avec une majorité d’ouvriers plus ou moins qualifiés, pilotant ou non des machine, complexes ou non, mais tous remplaçables.
orionb1
je parle de l’entreprise Tesla, parce que si j’ai bien compris, c’est tout qu’il compte délocaliser, pas juste l’usine<br /> j’avais lu il y a un certain temps que Tesla avait une valorisation élevée car ce n’était pas un fabricant de voitures comme les autres mais plutôt une entreprise technologique avec des ressources humaines très qualifiées qui travaillent sur l’auto pilot etc<br /> je peux me tromper
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Toyota Highlander, un gros SUV sept places hybride, est prévu en Europe en 2021
Poco F2 Pro : un clone du Redmi K30 Pro, désormais disponible à 499€
Pourquoi la (très) prochaine mise à jour Windows 10 est une (très) bonne nouvelle pour les joueurs
Google Maps : le partage de géolocalisation s'améliore
COVID-19 : Brave lance une campagne publicitaire pour soutenir des ONG
PS5 : Sony dément une sortie en octobre
Pas de report pour la deuxième saison de The Mandalorian, affirme Disney
UBCO, le fabricant néo-zélandais de vélos tout-terrain et utilitaires va débarquer en Europe
Télétravail : la perte de productivité moyenne s'élèverait à... 1%
Le prix des SSD interne Samsung 860 QVO et EVO 1To en chute libre
Haut de page