Sony présente Mocopi, mais à quoi vont servir tous ces petits capteurs ?

04 décembre 2022 à 12h00
2
© Sony
© Sony

Avec son nouvel outil de capture du mouvement humain, Sony entend démocratiser une technologie jusqu'alors réservée aux professionnels.

Qui n'a jamais rêvé d'utiliser ses propres gestes pour animer un avatar ou un personnage dans une vidéo ? Avec Mocopi, exit les productions inabordables en studio. Il suffira de 6 capteurs corporels pour donner vie à son double virtuel.

Des capteurs imaginés pour le metaverse

Alors qu'ils sont encore loin de faire l'unanimité, les mondes virtuels continuent de fasciner. Peut-être parce qu'ils ne sont pas complètement tangibles, ou alors pour la manne et le relais d'innovation qu'ils pourraient représenter. Et si des géants comme Apple admettent ne pas y croire du tout, d'autres s'y intéressent plus ou moins secrètement.

C'est dans ce contexte que Sony va dévoiler son produit grand public, destiné à faciliter l'animation d'avatars dans ces contrées numériques. Il s'agit d'une interface homme-plateforme en temps réel conçue, en outre, pour fonctionner avec des applications en réalité virtuelle telles que le réseau social VRChat. Pour étendre les possibilités à d'autres environnements, un kit de développement (SDK) spécifique verra le jour mi-décembre.

Côté accessoires, Mocopi prend la forme plutôt intuitive de 6 bracelets colorés, pas plus gros que des montres connectées. C'est donc en faisant quelques efforts de look que les futurs utilisateurs devront s'en emparer. Tête, dos, mains, pieds : au total, 6 zones de leur corps vont se voir équipées desdits capteurs de suivi des mouvements.

Un kit opérationnel en production vidéo

Mocopi offre un premier niveau de prestations qui pourraient révolutionner le quotidien des vidéastes. Et ce, sans même évoquer les mondes virtuels.

Les 6 bracelets connectés en Bluetooth avec un smartphone (iPhone ou Xperia) suffisent à enregistrer des données de mouvements au format BVH. Ensuite, une application dédiée dispose d'une bibliothèque d'avatars (il est aussi possible d'en créer soi-même). Vous n'avez plus qu'à faire votre choix. Ces avatars sont capables de s'animer en suivant « un algorithme propriétaire », explique Sony, et le résultat peut par la suite être exporté avec un fond neutre.

« Normalement, la production vidéo qui fait appel à la capture de mouvement demande beaucoup d'équipements et des experts en la matière. Avec notre produit, les VTubers [youtubeurs virtuels, ndlr] et les professionnels de la vidéo vont voir leurs contraintes de matériel et de temps drastiquement réduites », s'enthousiasme la multinationale japonaise. Ces propos restent bien sûr à nuancer, mais l'outil pourrait effectivement dépanner certaines productions peu équipées pour des tâches ponctuelles.

Annoncé au prix d'environ 49 500 yens (environ 350 euros), Mocopi devrait être lancé fin janvier 2023 au Japon. Pour l'heure, nous ne savons pas si une commercialisation en Europe est au programme.

Sources : Sony, Engadget, Inverse

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (2)

Titan
Déjà ce n’est pas LE métaverse mais LES métaverses on n’est pas tous affilié à Fakebook et ce n’est pas un troll de le dire même puissance 1000
tfpsly
Si c’est pour se filmer, il y a déjà des modèles de ML tournant sur smartphones capables de détecter la pose en 3D de personnes. Je ne vois pas beaucoup d’intérêt à ces gadgets…
Voir tous les messages sur le forum