Samsung pourrait choisir des batteries au graphène pour ses futurs produits

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
25 octobre 2018 à 19h14
4
Samsung Galaxy Note 9
Framesira / Shutterstock.com

La marque coréenne semble prête à munir ses appareils de batteries moins gourmandes en énergie, mais aussi avec un temps de charge bien plus faible. Pour cela, l'entreprise pourrait se tourner vers le graphène.

Souvent critiqué au niveau de l'obsolescence programmée de ses produits et sur leur autonomie, Samsung s'apprêterait à adopter un tout nouveau modèle de batterie.

Le graphène, matériau d'avenir ?

D'après Samsung Mobile News (confirmé par SamMobile), la firme sud-coréenne aurait tout juste achevé le développement des batteries au graphène.



Plus résistantes que jamais

Constitué d'une unique couche d'atomes, le graphène présente de nombreux avantages puisqu'il est léger, très solide, imperméable, déformable et excellent conducteur thermique.

Le temps de recharge des batteries devrait ainsi fortement diminuer, et ces dernières devraient être plus durables, puisque le graphène résiste aux variations de température.


Les prochains produits du constructeur équipés de cette nouveauté ?

Samsung pourrait donc proposer cette technologie très rapidement avec ses Galaxy S10 et Note 10 (dès début 2019), puis sur une bonne partie de ses futurs appareils. Les smartphones pourraient ainsi se recharger en moins d'un quart d'heure.

L'autonomie devrait elle aussi être boostée par la même occasion, sans affecter les coûts de production. Pour les prix de vente, en revanche, la décision revient à Samsung...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
slayer157
Ce serait une bonne nouvelle, mais il faudra le voir pour le croire, surtout si cela n’a effectivement pas d’incidence sur le coût de production (ce qui m’étonnerait beaucoup vu la difficulté de production du graphène à l’heure actuelle).
Niverolle
Apriori, je dirais pas plus nocif que du graphite. Le problème du lithium est sa très grande réactivité (c’est un métal à manipuler avec précaution) et sa très grande toxicité pour les milieux aquatiques (c’est un précurseur de l’ammoniac). Tout ceci fait qu’il n’est pas vraiment recyclé (on se contente de le neutraliser sous forme de carbonate de lithium dans des bétons spéciaux).
Nmut
Dans la cas présent, ça ne change rien à l’utilisation du lithium. Le graphène est utilisé pour améliorer la batterie, il n’y a pas de changement de “chimie”.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Cybersécurité : 1 consommateur Français sur 10 s’est déjà fait voler son identité
Le prototype de Tesla Model Y a été approuvé : lancement imminent de la production
Lime : des nouvelles trottinettes électriques plus intelligentes et connectées
Un problème de maths vieux de 25 ans résolu sur 4chan
Wait, what? La pluie de code vert dans Matrix est... un livre de recettes de sushis
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page