Samsung veut copier/coller le cerveau humain sur un réseau de puces 3D

28 septembre 2021 à 09h44
18
Cerveau-1

Samsung a pour projet d’imiter le cerveau humain, et de le « copier-coller » sur un réseau de puces 3D. Objectif : développer plus rapidement des systèmes d’IA, capables d'apprendre et de s'adapter comme de vrais cerveaux humains.

Les ingénieurs de Samsung travaillent ainsi depuis deux ans avec des chercheurs de Harvard sur une nouvelle approche de « rétroconception » du cerveau sur une puce mémoire « neuromorphique ». 

Une « rétro-ingénierie du cerveau »

Les scientifiques chargés de ce projet expliquent dans Nature Electronics, que leur approche se base sur un réseau de nanoélectrodes pénétrant dans un grand nombre de neurones pour enregistrer à la fois l'endroit où les neurones se connectent et la force des connexions. Ces données pourraient alors être « copiées », puis « collées » sur un réseau 3D de mémoire à semi-conducteurs, qu'elle soit flash standard ou de pointe telle que la RRAM (Resistive Random-Access Memory). 

« L'objectif est de copier la carte de connectivité synaptique fonctionnelle d'un réseau neuronal de mammifère à l'aide d'outils neuroscientifiques avancés, puis de coller cette carte sur un réseau tridimensionnel à haute densité de mémoires à semi-conducteurs », expliquent les chercheurs . Chaque unité de mémoire aurait une capacité de conduction qui reflèterait la force de chaque connexion de neurone dans la carte.

Cerveau-2

Selon Samsung, si ce projet aboutit, cela correspondra à la « rétro-ingénierie du cerveau » qu’espéraient développer les experts en IA ces dernières décennies. Au final, la puce mémoire 3D en silicium sur laquelle l’imitation du cerveau humain serait « copiée-collée » contiendrait des caractéristiques de cet organe, comme la facilité d'apprentissage, l'adaptation à l'environnement, la faible consommation, ou encore l'autonomie et la cognition.

Vers des IA douées de cognition ?

Cette démarche pourrait ainsi servir de « raccourci » vers des « systèmes d'intelligence artificielle qui se comportent comme de véritables cerveaux, avec notamment la flexibilité nécessaire pour apprendre de nouveaux concepts et s'adapter à des conditions changeantes », expliquent les chercheurs. Selon eux, on pourrait même voir naître, à terme, des machines entièrement autonomes, dotées d'une véritable cognition.

« Cette vision est très ambitieuse, mais travailler à la réalisation d'un objectif aussi héroïque va permettre de repousser les limites de l'intelligence artificielle, des neurosciences et de la technologie des semi-conducteurs », conclut Donhee Ham, membre du Samsung Advanced Institute of Technology (SAIT).

cerveau-3

Néanmoins, et comme le relève Engadget, la technologie nécessaire pour imiter le cerveau humain reste loin d'être opérationnelle. En effet un cerveau humain compte plus de 100 milliards de neurones, et 1 000 fois plus de liens synaptiques, ce qui reviendrait à utiliser une puce « neuromorphique » à environ 100 000 milliards d'unités de mémoire…

Modifié le 28/09/2021 à 09h45
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
14
loupton
On s’approche d’Altered Carbon ?
ld9474
«&nbsp;comme la facilité d’apprentissage, l’adaptation à l’environnement, la faible consommation, ou encore l’autonomie et la cognition.&nbsp;»<br /> Faut prendre un bon cerveau alors, parce que l’a facilité d’apprentissage c’est pas pour tout le monde.<br /> Plus sérieusement je trouve ses recherches très interessantes mais très inquiétantes en même temps. Je ne veux pas spoiler Asimov pour ceux qui ont un abonnement Apple ou qui vont lire les livres mais on y va tout droit.
Keepah
@Lionel Faut pas trop s’inquiéter ils arrivent déjà pas à fixer le firmware de ma tv après 5 ans.
Popoulo
L’expérience avait été déjà tentée et fonctionnait avec des neurones de sangsue il y a quelque temps déjà.<br /> Cf. article ZDnet «&nbsp;L’ordinateur aux neurones de sangsue fait des additions&nbsp;».
keyplus
phil995511
Je veux bien que mon cerveau soit copié / collé puis logé dans une puce électronique, ainsi il restera peut-être ainsi qqch de moi ci-bas une fois que j’aurais passé la porte de l’au delà
sebstein
Tu penses être à ce point irremplaçable ?
Rumpelstiltskin
On se rapproche de" clone" avec Bruce Willis
Popoulo
Il pourrait peut-être vous étonner. Qui sait hein ?
Azito
" Ces données pourraient alors être « copiées », puis « collées » sur un réseau 3D de mémoire à semi-conducteurs "<br /> Faudrait déjà en avoir.
sebstein
Rien ni personne n’est irremplaçable… au mieux, on est regretté… et encore, dans une espèce de mémoire collective, à l’échelle de l’univers, on est insignifiant (penser le contraire serait très orgueilleux).
ld9474
Quel serait l’interêt de faire ca? Si on vous clone et que l’on met un cerveau artificiel avec vos données et ce que c’est vous?
Cmoi
L’UE est ou était sur le coup → Human Brain Project — Wikipédia<br /> Le Human Brain Project ou HBP (en français « Projet du cerveau humain ») est un projet scientifique d’envergure qui vise d’ici à environ 2024 à simuler le fonctionnement du cerveau humain grâce à un superordinateur, et dont les résultats obtenus auraient pour but de développer de nouvelles thérapies médicales plus efficaces sur les maladies neurologiques.<br /> On arrive vers la fin du projet à 1 milliard qui était sur 10 ans. Je ne sais pas ce qui a été obtenu concrètement.
pecore
Le transfert de la conscience humaine dans un réseau informatique est un très, très… très vieux serpent de mer qui ressort la tête de l’eau de temps en temps. Mais comme on ne sait même pas encore vraiment comment fonctionne la conscience humaine, le mieux que l’on pourra espérer obtenir est une vague copie imitant la personnalité de l’original.<br /> En quand bien même on y arriverait, cela ne changera rien pour l’original qui à sa mort sera toujours, ben, mort. Comme pour le clonage.
Vankovic
Bien sûr que non. Seulement une AUTRE entité qui pensera comme nous.<br /> C’est un peu comme avoir un jumeau ; le double n’a pas la même vie ni la même conscience que son frère, même s’ils peuvent sembler curieusement «&nbsp;interconnectés&nbsp;». La conscience ne me semble pas être transférable. Encore faudrait-il pouvoir décrire précisément ce qu’elle est…
ld9474
Même si je suis en grande partie d’accord, cela impliquerai qu’il y a un «&nbsp;truc&nbsp;» (la conscience) qui n’existe pas et qui pourtant existe. En toute logique si on était en mesure de transplanter un cerveau, on transplanterai aussi la conscience. Donc si on fait une copie numérique complète on aurait en gros le professeur Simon du Capitaine Flam. Un cerveau seul, doué de conscience. Si ce n’est pas le cas c’est que la conscience est «&nbsp;mystique&nbsp;» et là c’est une partie de la science qui s’éffondre.
pecore
Je ne suis pas en train de parler de l’âme, je ne suis pas particulièrement religieux. Si je devais faire une comparaison ce serait plutôt avec l’idée du «&nbsp;Ghost&nbsp;» de Masamune Shirow. Une chose indéfinissable, un truc, pour reprendre tes mots, qui nous dédifférencie des machines même si notre corps vient à être entièrement mécanisé. C’est par exemple ce «&nbsp;truc&nbsp;» qui nous fait commettre plusieurs fois les mêmes erreurs, ou préférer une option moins efficiente juste par lubie, ce qu’une machine ne ferait pas. Ainsi, dans le film, le personnage le plus humain préfère son révolver complétement dépassé à un pistolet semi-automatique bien plus performant.<br /> Peut être est ce simplement un défaut de fabrication inhérent à l’être humain, peut être est ce autre chose mais le fait est que tant qu’on a pas trouvé quel est ce «&nbsp;truc&nbsp;» et surtout comment le reproduire, on ne saura pas copier une conscience humaine.
toto1234
Tout ça me rappelle cette superbe nouvelle et plus généralement les romans de Greg Egan.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un robot artiste accusé d'espionnage à la frontière égyptienne
ADP teste les transporteurs de bagages électriques et autonomes à Paris-Charles-de-Gaulle
Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans
Metaverse : Facebook engage 50 millions de dollars pour rendre le monde virtuel
Haut de page