Avec OxygenOS 11, OnePlus s'inspire de Samsung et ne plaît pas à tout le monde

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
13 août 2020 à 11h37
0

OnePlus a mis en ligne la première version preview d’OxygenOS 11 : la nouvelle mouture de la surcouche qui équipe tous ses smartphones. Une nouvelle interface qui s’éloigne beaucoup d’Android Stock pour se rapprocher du One UI de Samsung, et qui n’est pas sans susciter de vifs émois sur la toile.

Généralement considérée comme l’une des surcouches Android les plus agréables, OxygenOS s’attire aujourd’hui les foudres d’une partie de sa communauté pour des choix considérés douteux.

OxygenOS 11 se rapproche de One UI

Avec OxygenOS 11, OnePlus signe sans conteste le plus grand bouleversement esthétique de son histoire. Si l’écran d’accueil ne change pas radicalement, l’intégralité des applications natives de la surcouche a subi un ravalement de façade de premier ordre.

Météo, Horloge, mais aussi Messages et Téléphone : toutes optent désormais pour une approche favorisant l’utilisation à une main. Une démarche qui suit les traces de Samsung qui, depuis maintenant deux ans, s’efforce de rendre Android plus facilement manipulable alors que la diagonale des écrans ne cesse de grandir.

La nouvelle interface d'OxygenOS 11 ressemble beaucoup à OneUI. © Android Central

Comme le montrent ces captures d’Android Central, les applications natives ainsi que les paramètres du téléphone laissent désormais apparaître un grand panneau couvrant environ 2/3 de l’écran et encourageant donc l’interaction avec les éléments présents dans le dernier tiers (le plus accessible du pouce). Lors d’un scroll vers le bas, la partie supérieure se rétracte et nous retrouvons un affichage plus « traditionnel ».

Pourquoi ça coince avec les fans de OnePlus ?

OxygenOS 11 est aussi porteur de nombreuses nouveautés, au sommet desquels on trouve (enfin !) un écran Always On permettant de toujours garder un œil sur ses notifications. Malheureusement, tous ces ajouts sont occultés par une désapprobation massive de la part des fans les plus vocaux de OnePlus.

En cause ? Une expérience (et une philosophie globale de l’entreprise) qui dérive toujours plus des racines de OnePlus. La jeune pousse, qui proposait jadis d’excellents smartphones à bas coûts et qui laissait à ses utilisateurs la plus grande latitude dans la personnalisation de leur expérience, devient un énième constructeur de smartphones qui jalouse l’écosystème fermé de ses concurrents.

Exemple particulièrement cité ces derniers mois par les détracteurs : l’application Facebook est impossible à désinstaller (sans bidouillage, s’entend) des OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Inconcevable sur un smartphone OnePlus il y a quelques années. Aussi OxygenOS 11 semble cristalliser pour certains cette volonté de se rapprocher toujours plus de Samsung.

Mais la position de OnePlus peut également s’entendre. Bien plus grand public qu’il y a quelques années, la marque se doit de proposer une interface plus accessible qu’un Android Stock où certains pourraient se sentir perdus. « Copier » Samsung veut aussi dire rassurer d’éventuels futurs clients qui laisseraient tomber la marque sud-coréenne pour passer sous le pavillon OnePlus, et qui retrouveraient ainsi facilement leurs marques.

Via : Android Central

Modifié le 13/08/2020 à 12h21
11
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top