Intelligence artificielle : Microsoft divise ses services et repense son modèle économique

12 juillet 2016 à 11h15
0
Microsoft a pris le parti de déconstruire son projet Oxford afin de rendre les interfaces de programmation plus accessibles aux développeurs.

Initié en début d'année 2015, le Project Oxford de Microsoft regroupe de nombreux outils destinés à aider les développeurs à optimiser leurs applications. L'un des principaux objectifs du programme est de rendre les interactions entre les utilisateurs et les services plus intelligentes, en proposant des API spécifiques, ou comme la firme de Redmond les appelle, des services cognitifs.

En analysant les retours des développeurs, Microsoft a choisi de décloisonner les différents éléments de ce projet et le répertoire principal sur GitHub a été fermé. Les services cognitifs disposent de leurs propres dossiers de développement.

Microsoft a ainsi créé les répertoires Emotion (pour l'analyse et la comparaison des expression faciales), Entity Linking (pour l'analyse de texte), Face (pour la reconnaissance faciale), Linguistic Analysis, Speaker Recognition, Speech (conversion textuelle), Vidéo, Vision et WebML

035C000008210664-photo-intelligence-artificielle-artificial-ai-ia-ban.jpg


D'une part, la gestion des différents modules ainsi que leurs évolutions sera plus simple à maintenir, d'autre part, les développeurs ne souhaitaient pas forcément avoir accès à l'ensemble de ces services cognitifs. Enfin, pour Microsoft, il s'agit aussi de revoir son modèle économique en proposant un choix plus large pour les éditeurs souhaitant faire usage de ces API au sein de leurs applications.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les véhicules hybrides et électriques ont le vent en poupe chez Mercedes-Benz
Apple abandonnerait déjà son iPhone mini
Binance propose désormais l’achat d’actions tokénisées et ouvre le bal avec celle de Tesla
Gestion des dossiers médicaux : Google pourrait retenter sa chance avec un nouveau service
DuckDuckGo va bloquer FloC, le nouveau système de traçage de Google
Unity ajoute un support natif du DLSS de NVIDIA à son moteur
Les podcasts débarquent sur Amazon Music France
Spotify annonce Car Thing, un appareil en édition limitée pour profiter du service en voiture
Vous pouvez personnaliser l'apparence des sous-titres sur Netflix
PS5 : la nouvelle mise à jour améliore le compatibilité 120 Hz et le mode HDR
Haut de page