La future app One Outlook, qui réunira calendrier et boîte mail, a fuité sur Internet

05 janvier 2021 à 10h28
1
Microsoft Outlook_cropped_0x0
© Outlook

Microsoft souhaite étendre la marque Outlook , et après son logiciel professionnel et sa déclinaison web, l'éditeur entend proposer une nouvelle version qui remplacera les applications Courrier et Calendrier de Windows 10 .

S'il y a un logiciel qui a fait la réputation de Microsoft, c'est bien Outlook. En juillet 2012, l'éditeur misait sur cette marque pour remplacer Hotmail en ouvrant le domaine outlook.com. Dans le cadre de son projet Monarch, la société compte désormais aller plus loin.

One Outlook multi-architecture

D'après Windows Central, la vision « One Outlook » de la société vise à concevoir un client mail unique qui fonctionne sur Mac, PC et Web. Sur Windows 10, cette nouvelle application remplacera Courrier et Calendrier.

Selon les informations recueillies, cette prochaine version du gestionnaire de courriers électroniques installée par défaut exploiterait des technologies web tout en offrant des intégrations natives au système d'exploitation avec une prise en charge du stockage hors ligne et des notifications. Il s'agirait en quelque sorte d'une Progressive Web App améliorée.

À l'heure actuelle, les utilisateurs d'Outlook.com sont d'ores et déjà capables de générer une PWA. Toutefois, l'ambition de Microsoft serait un peu plus importante puisque ce projet Monarch remplacerait non seulement les applications Win32 et UWP mais également Outlook Web Access ainsi que le client Outlook sur macOS.

One Outlook
© Outlook

Vers une disponibilité l'année prochaine

Un utilisateur de Twitter a repéré un lien de téléchargement de One Outlook. La description de ce dernier explique qu'il s'agit d'une application universelle fonctionnant à la fois sur les architectures ARM et x86.

Pour l'heure, ce projet serait en cours de développement et testé en interne chez Microsoft. L'application ne prendrait pas encore en charge le mode déconnecté. Microsoft devrait proposer Monarch auprès des testeurs du programme Windows Insiders en fin d'année et intégrer cet Outlook universel au sein de Windows 10 en 2022.

Ce client s'accompagnerait d'une nouvelle version web, laquelle était jusqu'à hier disponible sur https://monarch.azurewebsites.net

Après Outlook Express, Windows Mail, Windows Live Mail et Courrier, il semblerait cette fois que la société entende brouiller un peu plus les frontières entre les technologies web et natives tout en proposant un client multiplateforme.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Aux USA, Amazon aurait licencié illégalement des salariées critiquant les conditions de travail de la firme
Haut de page