L'affaire Huawei va très sérieusement impacter TSMC, le géant taïwanais des semi-conducteurs

4
TSMC logo

La récente exclusion de la firme de Shenzhen des États-Unis va impacter assez sérieusement le fournisseur de semi-conducteurs taïwanais TSMC.

Dans ses déboires avec Donald Trump et les USA, Huawei ne sera pas la seule firme à payer les pots cassés sur le plan financier. D'autres entreprises, qui gravitent autour de son écosystème, vont devoir passer à la caisse. C'est le cas de Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) qui pourrait perdre jusqu'à un milliard de dollars pour ce seul second trimestre de l'année. Dur.

Huawei et TSMC, pas intimement liés mais presque

Le groupe TSMC, qui fabrique plus de la moitié des semi-conducteurs de la planète, est un géant du secteur. À ce titre, on pourrait croire qu'il ne serait que légèrement inquiété par la crise que traverse Huawei, l'un de ses clients parmi tant d'autres (Intel, Qualcomm, AMD, Nvidia). En réalité, la société taïwanaise possède des liens importants avec la firme de Shenzhen.

Plusieurs chiffres viennent dessiner les contours de l'impact que devrait avoir la crise sino-américaine sur TSMC. D'une part, 60% de ses revenus proviennent des États-Unis. Ensuite, et selon CLSA (une importante société de courtage asiatique), Huawei pèse entre 8 et 9% de la demande mondiale en semi-conducteurs.

Un cinquième du chiffre d'affaires de TSMC provient de Huawei

La collaboration avec Huawei (qui entend, elle, se poursuivre) correspond à 10% du chiffre d'affaires de TSMC. Si l'on ajoute à cela les puces fabriquées pour Qualcomm ou Intel, ensuite destinées à Huawei, on grimpe à 20% des revenus du fondateur. D'où le montant évoqué d'un milliard de dollars sur un trimestre, qui correspondrait tout de même à 3% du chiffre d'affaires de 2018 de la société. On a du mal à imaginer la firme de Hsinchu sauter de joie face à cette perspective.

TSMC devrait fabriquer le Kirin 720, tout dernier processeur mobile de milieu de gamme d'architecture ARM de Huawei. Si les sanctions envers le géant chinois sont maintenues, la collaboration entre Huawei et TSMC battra de l'aile.

Source : Les Echos
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

⚡ Bon plan : Lightning micro-USB USB C notre sélection de câbles résistants à prix réduit
Le magasin d'accessoires Xbox officiel s'ouvre à la France
Oppo tease un module photo intégré à un écran sans aucune encoche
Une Tesla Model S prend feu durant sa recharge en Belgique
Antitrust Google et Amazon : les deux géants vont être étroitement surveillés aux États-Unis
Pixminds dévoile une souris équipée de deux joysticks et un écran tactile géant
J.K. Rowling annonce quatre nouveaux e-books autour de l'univers Harry Potter
Des images ont fuité et présentent les S10 et S10+ dans une magnifique robe rouge
La Chine veut faire pression sur les USA avec ses terres rares : de quoi s'agit-il ?
Apple passe à 200 Mo la limite de téléchargement d'une app via données cellulaires
Haut de page