Google Lookout : l'IA lit désormais les étiquettes aux personnes malvoyantes

13 août 2020 à 13h50
8
© Google

Google met régulièrement à jour ses applications et son matériel destiné aux personnes aveugles ou malvoyantes. Une mise à jour de son application fondée sur l'intelligence artificielle, Lookout, amène désormais la possibilité de reconnaître de la nourriture et de la citer à haute voix.

Une organisation caritative britannique pour la cécité a salué cette décision, affirmant qu'elle contribuera à renforcer l'indépendance des personnes en situation de handicap.

Quelques difficultés sur certains produits

Selon Google, l'application est capable, désormais, de « faire la distinction entre une boîte de maïs et une boîte de haricots verts. » La fonctionnalité évoque ainsi les applications de suivi alimentaire, des logiciels permettant d'en apprendre plus sur un aliment en recherchant son code-barres dans une base de données.

Ici, il y a bien une base de données, mais pas de code-barres. Lookout favorise la reconnaissance d'objets et se fie à l'apparence et à l'étiquette du produit pour ensuite le retrouver dans une base de données de deux millions de « produits populaires ».

L'utilisation est simplissime : l'utilisateur pointe l'appareil photo de son smartphone vers le produit, Lookout l'identifie et prononce à voix haute le nom de la marque et la quantité du produit (en litres, en grammes, etc.). Sur le blog de Google AI, le géant américain ajoute que sa base de données peut s'adapter selon le magasin et l'endroit où l'utilisateur se trouve, changeant alors de catalogue.

La BBC, qui a testé l'application, rapporte ainsi que celle-ci « n'a eu aucune difficulté à reconnaître une célèbre marque de sauce piquante américaine ou un autre produit similaire venant de Thaïlande. » En revanche, Lookout s'en est moins bien sorti avec les produits aux formes irrégulières, comme les pommes de terre ou les sacs de farine.

Une fonctionnalité conjointement intégrée à la lecture de documents

Au Royaume-Uni, le Royal National Institute of Blind People (RNIB) salue la mise à jour de l'application, tout en restant prudent quant à son efficacité. L'organisation rappelle que de nombreuses étiquettes sont d'abord conçues pour être accrocheuses, et non pour être faciles à lire. Robin Spinks, membre de l'institut, déclare qu'« idéalement, nous aimerions que l'accessibilité soit intégrée au processus de conception des étiquettes afin qu'elles soient plus faciles à identifier pour les personnes malvoyantes. »

Depuis son lancement l'année dernière, l'application s'est considérablement enrichie. Parallèlement à l'identification de produits alimentaires, Lookout vient également de se doter d'une fonctionnalité relative à la numérisation de documents, ceux-ci pouvant ensuite être lus à voix haute par le smartphone.

Source : BBC, The Verge

Modifié le 13/08/2020 à 14h17
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top