Google lance une plateforme d'aide pour lutter contre les addictions

13 septembre 2019 à 19h02
0
Google Recovery Together

Le moteur de recherche propose une carte interactive des Etats-Unis proposant des lieux d'écoute et d'entraide, mais également des conseils et des témoignages de personnalités ou d'anonymes ayant réussi à vaincre leurs addictions.

Une plateforme d'assistance et d'information conçue par Google

Les Etats-Unis sont touchés depuis plusieurs années par une forte surconsommation d'opioïdes, qui tue des dizaines de milliers d'américains chaque année. Recover Together est la nouvelle plateforme mise en ligne par Google pour aider ces consommateurs mais également toutes les personnes en situation d'addiction de tout genre aux Etats-Unis.

Google propose ainsi une carte interactive du pays et utilise les données fournies par le centre d'information public Recovery Resource Hub pour proposer aux utilisateurs un centre d'écoute proche de chez eux, qu'ils soient dépendants à l'alcool, aux médicaments ou aux drogues dures.

Le plan permet également de trouver des pharmacies à proximité qui fournissent du Naloxone sans ordonnance. Ce médicament est utilisé pour lutter contre les overdoses dues aux opioïdes.

Google souhaite s'investir et aider ses utilisateurs dépendants

Google espère par ce biais lutter contre les escrocs qui utilisent le moteur de recherche pour diffuser de fausses publicités offrant des solutions permettant de se désintoxiquer contre d'importantes sommes d'argent. Depuis 2017, l'entreprise détecte et supprime une partie de ces contenus mais elle souhaite aller plus loin en proposant une information servant l'intérêt général.

La plateforme proposera également des informations sur les différents traitements disponibles et des témoignages de plusieurs anciens toxicomanes, dont une employée actuelle de Google et un ancien membre de l'administration Obama.

Fait suffisamment rare pour être signalé : Google intégrera le lien d'accès vers Recover Together sur sa page d'accueil, traditionnellement vierge de toute information et plus encore de publicité vers d'autres de ses services.

Source : The Verge
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top