Discriminés à cause de leur âge, 200 demandeurs d'emploi touchent 11 millions de dollars de Google

24 juillet 2019 à 07h31
9
google-logo-loupe-recherche-couv.png
© Pixabay

La société Google était accusée d'avoir discriminé des demandeurs d'emploi âgés, qui avaient décider de lancer un recours collectif à son encontre. L'action s'est avérée payante.

Le géant Google était poursuivi devant le juge fédéral par plus de 200 demandeurs d'emploi qui avaient déposé un recours collectif contre la firme de Moutain View, l'accusant d'avoir fait preuve d'une discrimination relative à l'âge au moment du traitement des candidatures pour rejoindre la société. Lors du dépôt de leur dossier, les demandeurs étaient tous âgés d'au moins 40 ans.

Le juge fédéral donne raison aux plaignants

Pour mettre fin au litige, Google a accepté de débourser la somme avoisinant les 11 millions de dollars. Ce montant correspond aux 35 000 dollars versés à chacun des 227 plaignants, aux 2,75 millions de dollars que toucheront les avocats et aux 10 000 dollars supplémentaires adressés à Cheryl Fillekes, principale demandeuse du recours.

Cheryl Fillekes, ingénieure en logiciel, a déclaré avoir été reçue quatre fois par Google, sans jamais transformer ses entretiens en proposition de travail, se disant victime de la politique de recrutement de la société. « La discrimination fondée sur l'âge est un problème qui doit être traité dans le secteur de la technologie [...]. Nous sommes ravis d'avoir pu obtenir un règlement équitable pour l'ensemble de nos clients dans ce dossier », a commenté l'avocat de la plaignante.

Google ne reconnaît pas la discrimination, mais va devoir agir

Outre les 11 millions de dollars déboursés, Google va devoir mettre de l'eau dans son vin. Bien que la firme ne reconnaissance pas avoir écarté des candidatures en raison de l'âge des individus intéressés, alors qu'ils avaient pourtant été reconnus comme étant Google-compatibles, elle va devoir former ses employés notamment issus des ressources humaines à ne pas se laisser guider par les préjugés liés à l'âge. Google va également devoir créer un comité axé sur la diversité dans le recrutement.

Les Gafa, attachés à l'idée de dégager une image « jeune » et « dynamique », n'ont pas toujours pensé à tout en faisant tomber la moyenne d'âge de leurs salariés. L'âge moyen d'un collaborateur de Facebook est de 29 ans, alors que celui d'un employé d'Amazon culmine à 30 ans.

Source : The Guardian
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
8
Popoulo
Nouvelle profession “discriminé”. Et ça paye bien.<br /> “Google va également devoir créer un comité axé sur la diversité dans le recrutement.” lol. L’Europe pourrait leur envoyer quelques centaines de milliers d’ingénieurs qui sont arrivés ces dernières années.
K4minoU
lol arrête, on va attérir sur ce marché dans pas longtemps…
Saulofein
Je cois que avocat pour discriminés ça paye encore plus, ils ont pris 1/5 de la somme totale…
Saulofein
“La discrimination fondée sur l’âge est un problème qui doit être traité dans le secteur de la technologie […]”<br /> En même temps, les technos changent tellement vite… Je vois pas trop qui a envie d’embaucher un développeur cobol en 2019…
PaowZ
Nous sommes ravis d’avoir pu obtenir un règlement équitable pour l’ensemble de nos clients dans ce dossier », a commenté l’avocat de la plaignante<br /> …équitable ? Tu m’étonnes, avec le billet qu’elle s’est faite sur cette affaire…^^
Feladan
Le problème, c’est que même si l’âge influe dans l’apprentissage, il n’y a pas de rapport direct.<br /> On peut très bien être de 4 ans, et suivre les nouveaux langages par passion…
Franky
De toute façon à partir de 50 ans c’est terminé<br /> On nous fait faire des formations etc…<br /> Mais c’est pour rien<br /> On est à la fin à 50 ans
Nmut
Justement, le fait que les technos évoluent vite fait que l’on ne trouve plus de dev Cobol ou Fortran. C’est plus là qu’il y a un problème! <br /> Il ne faut pas croire qu’être “vieux”, ce n’est plus suivre les technos, ne pas se former, ne plus être ouvert, … Tout au plus apprend t’on quelques fois moins vite et peut-être aussi on réfléchit plus avant de se lancer dans une techno à la mode si elle nous semble pourrie (JS…! :-P).<br /> Dans les multiples formations que j’ai donné ou que j’ai suivi, la principale différence entre les plus jeunes et les moins jeunes, c’est juste que la fougue des uns est remplacée par l’expérience des autres. En général le résultat final est le même.<br /> Après, cela dépend des postes, un architecte est meilleur avec beaucoup d’expérience, un jeune dev doit être plus surveillé mais sera plus felxible, un vieux dev fera ce qu’il veut et c’est tout…<br /> Signé un très vieux crouton!
Nmut
Tu as 50 ans ou tu vas les avoir? <br /> C’est plus difficile avec les préjugés que l’on traine mais c’est toujours possible, même dans la technique. Par contre les postes sont plus “cachés”, ça marche plus par relations, pas la peine d’éplucher les petites annonces car ils cherchent tous des experts débuttants à bas cout! :-/
KlingonBrain
Il faut être honnête, quand on devient vieux, on perds de manière significative. A la fois en capacité d’apprentissage et en vitesse de codage.<br /> De l’autre côté, on gagne quelques avantages non négligeable. Le fait de savoir ce qu’il faut faire, ou il faut aller dans un projet. Et une bien meilleure qualité de travail en terme de code. La capacité à mieux choisir les technologies à utiliser (et éviter les trucs éphémères à la mode).<br /> Pour ma part, je pense que le tort de notre époque, c’est qu’on oppose les vieux et les jeunes au lieu de profiter de leurs caractéristiques complémentaires.<br /> Mais je pense qu’un jour on sortira de l’esprit de l’époque actuelle qui revient à vouloir pondre vite, avec un prix très bas, mais pour aboutir à un résultat déplorable, dégueulasse et mal pensé. Et à tout jeter quelques années après pour recommencer de la même manière.<br /> et peut-être aussi on réfléchit plus avant de se lancer dans une techno à la mode si elle nous semble pourrie (JS…! :-P).<br /> Le problème, c’est que de nos jours, ceux qui pondent des trucs pourris trouvent moyen d’obliger les gens à les utiliser. Le rouleau compresseur commercial à fait du programmeur la dernière roue du carosse. Celui qui ne décide plus de rien.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Tesla Model Y : tout ce que l’on sait du futur SUV compact électrique
Suite et fin du feuilleton : Nintendo réparera sans frais et sans condition les Joy-Con défectueux
Toyota dévoile sa gamme complète de robots pour les Jeux de Tokyo 2020
Parrot met un terme à sa production de mini-drones grand public
iFixit publie des fonds d'écran
NASA : La capsule Orion est prête à être envoyée sur la Lune
WhatsApp débarque sur les features phones sous KaiOS
La NVIDIA GeForce RTX 2080 SUPER déboule dans un bench de Final Fantasy XV
Chrome : bientôt des notifications programmées hors ligne ?
Haut de page