Discriminés à cause de leur âge, 200 demandeurs d'emploi touchent 11 millions de dollars de Google

24 juillet 2019 à 07h31
0
google-logo-loupe-recherche-couv.png
© Pixabay

La société Google était accusée d'avoir discriminé des demandeurs d'emploi âgés, qui avaient décider de lancer un recours collectif à son encontre. L'action s'est avérée payante.

Le géant Google était poursuivi devant le juge fédéral par plus de 200 demandeurs d'emploi qui avaient déposé un recours collectif contre la firme de Moutain View, l'accusant d'avoir fait preuve d'une discrimination relative à l'âge au moment du traitement des candidatures pour rejoindre la société. Lors du dépôt de leur dossier, les demandeurs étaient tous âgés d'au moins 40 ans.

Le juge fédéral donne raison aux plaignants

Pour mettre fin au litige, Google a accepté de débourser la somme avoisinant les 11 millions de dollars. Ce montant correspond aux 35 000 dollars versés à chacun des 227 plaignants, aux 2,75 millions de dollars que toucheront les avocats et aux 10 000 dollars supplémentaires adressés à Cheryl Fillekes, principale demandeuse du recours.

Cheryl Fillekes, ingénieure en logiciel, a déclaré avoir été reçue quatre fois par Google, sans jamais transformer ses entretiens en proposition de travail, se disant victime de la politique de recrutement de la société. « La discrimination fondée sur l'âge est un problème qui doit être traité dans le secteur de la technologie [...]. Nous sommes ravis d'avoir pu obtenir un règlement équitable pour l'ensemble de nos clients dans ce dossier », a commenté l'avocat de la plaignante.

Google ne reconnaît pas la discrimination, mais va devoir agir

Outre les 11 millions de dollars déboursés, Google va devoir mettre de l'eau dans son vin. Bien que la firme ne reconnaissance pas avoir écarté des candidatures en raison de l'âge des individus intéressés, alors qu'ils avaient pourtant été reconnus comme étant Google-compatibles, elle va devoir former ses employés notamment issus des ressources humaines à ne pas se laisser guider par les préjugés liés à l'âge. Google va également devoir créer un comité axé sur la diversité dans le recrutement.

Les Gafa, attachés à l'idée de dégager une image « jeune » et « dynamique », n'ont pas toujours pensé à tout en faisant tomber la moyenne d'âge de leurs salariés. L'âge moyen d'un collaborateur de Facebook est de 29 ans, alors que celui d'un employé d'Amazon culmine à 30 ans.

Source : The Guardian
9
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top