Google rejette (aussi) un plan contre le harcèlement sexuel et pour la diversité

Nathan Le Gohlisse Contributeur
24 juin 2019 à 09h44
0
Google.jpg

L'année dernière, Google troquait son emblématique slogan "Don't be Evil" ("Ne soyez pas malveillants") pour une formule plus timorée : "Do the right thing" ("Faites ce qui est juste"). En cette fin juin, Alphabet, la maison mère de l'entreprise californienne, brouille les cartes en rejetant un ensemble de mesures soumis par ses actionnaires pour lutter contre le harcèlement (sexuel notamment) et améliorer le sort des employés contractuels.

En rejetant l'intégralité des 13 mesures suggérées par ses actionnaires pour remédier à certaines turbulences internes, Alphabet pourrait bien avoir enfreint l'ancien slogan de Google... comme son nouveau. Cette semaine, la firme tenait son assemblée annuelle des actionnaires. Une assemblée suivie de très près par plusieurs centaines d'employés, massés à proximité du lieu de l'événement. Il devait notamment être soumis au vote un ensemble de propositions relatives au harcèlement sexuel, mais aussi aux questions d'antitrust, et à la politique générale en matière de diversité et de travailleurs contractuels. Aucune de ces propositions n'a été adoptée par le conseil d'administration d'Alphabet.

Un Bad buzz supplémentaire pour Google

Le groupe était pourtant soumis à de fortes pressions, tant par ses actionnaires que ses employés. Et pour cause, Alphabet et sa filiale Google se sont ces derniers mois compromis sur plusieurs dossiers. L'assemblée annuelle des actionnaires devait donc être l'occasion de remettre à plat la gestion houleuse des allégations de harcèlement sexuel, ainsi que les préoccupations éthiques entourant ses systèmes d'intelligence artificielle, ou encore la gestion discutable des effectifs contractuels. Les préoccupations découlant du projet Dragonfly (navigateur censuré, destiné à reconquérir le marché chinois), comptent aussi parmi les points de tension entre Alphabet et ses actionnaires et employés. Elles faisaient l'objet d'un vote cette semaine.

A l'issue de sa réunion annuelle, Alphabet a rejeté des propositions visant à modifier ses pratiques en termes de recrutement, notamment à l'égard des nombreux travailleurs contractuels employés par les filiales du groupe de Larry Page (PDG d'Alphabet et co-fondateur de Google), ainsi qu'à mettre un terme définitif au principe de "forced arbitration", qui force les employés à régler en interne les différents qu'ils peuvent avoir à l'encontre de l'entreprise. Ce principe avait été très fortement pointé du doigt fin 2018, alors que plusieurs employé(e)s dénonçaient des cas de harcèlement sexuel au sein de Google. Google avait d'ailleurs été contraint de suspendre l'arbitrage forcé de sa politique, mais ce dernier subsiste dans d'autres filiales d'Alphabet.

Enfin, la firme a décliné les mesures appelant à la publication d'un rapport sur le projet Dragonfly et les problématiques qu'il soulève quant au respect des droits de l'homme en Chine.

Google préfère annoncer de nouveaux produits

Parallèlement à cette réunion annuelle, précise The Guardian, les employés et actionnaires de Google ont manifesté en faveur de l'abandon des accords de non-divulgation en vigueur au sein du groupe. Leur revendications portent aussi sur l'octroi de recours publics en cas de harcèlement ou de discrimination. Le quotidien britannique ajoute que cette union des employés et actionnaires de Google contre le géant californien constitue une première dans son histoire.

Parallèlement aux votes, Alphabet et Google ont profité de l'assemblée pour annoncer le lancement de nouveaux produits Google aux actionnaires, dont Google Lens, Pathways (nouvelle fonctionnalité dédiée à la recherche d'emploi) et de nouveaux services permettant d'avertir les utilisateurs de catastrophes naturelles sur Google Maps.

Source : The Guardian
8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top