Google lance une extension Chrome indiquant le détail des publicités et trackers rencontrés sur le Web

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
03 août 2020 à 11h10
5
Google Ads Transparency Spotlight © © Google
© Google

Alors oui. On a eu la même réaction que vous. Google qui lance une application pour se prémunir des publicités dont elle a elle-même vendu le ciblage à des annonceurs. Un petit côté « serpent qui se mord la queue » qui étonne, mais qui s’intègre en réalité très bien dans la nouvelle stratégie publicitaire du géant du Web.

Avec sa nouvelle extension Ads Transparency Spotlight, Google veut faire mettre en lumière les publicités auxquelles vous êtes confrontés sur le Web. L’objectif ? Remettre du contexte dans cette immense jungle qu’est devenue la publicité en ligne.

Plus que protéger : informer

La finalité de Ads Transparency Spotlight n’est pas de bloquer les publicités et les trackers que vous rencontrez en ligne. Ça, Google Chrome le fait déjà nativement (enfin, seulement celles qui consomment trop de données). Ici, la firme de Mountain View souhaite — comme le nom de l’extension l’indique — donner plus de transparence à ces publicités auxquelles on a appris à ne plus trop faire attention.

Accessible depuis quelques jours sur le Chrome Web Store , l’extension affiche, pour chaque page, un panneau d’information indiquant à l’internaute combien de publicités sont affichées, de quelles entreprises proviennent-elles, ainsi qu’un listing a priori exhaustif des données que vous partagez tacitement avec ces annonceurs.

Une extension encore en travaux, précise Google, qui compte sur l’avis de ses utilisateurs pour la peaufiner. La firme dit d’ailleurs réfléchir à « implémenter davantage de contrôles pour les utilisateurs ».

« Pourquoi je vois cette publicité ? »

L’extension de Google a pour but de répondre à cette question simple : « pourquoi je vois cette publicité ? ». Avec Ads Transparency Spotlight, l’internaute peut accéder au cheminement qui a permis à l’annonceur de le cibler. Une fonctionnalité qui était déjà disponible depuis une page de recherche Google, mais qui devient ici plus intuitive, et surtout qui s’étend au-delà des seules publicités vendues par Google.

En effet, l’extension repose sur une nouvelle API baptisée Ad Disclosure Schema. Il s’agit d’un schéma uniformisé qui permet à tous les annonceurs de décrire en toute transparence comment fonctionne leur ciblage publicitaire.

Vous l’aurez compris : on touche ici aux limites du projet. L’utilisation de ladite API est pour le moment laissée à la libre appréciation des annonceurs qui, s’ils ne souhaitent pas l’utiliser, peuvent continuer de nous cibler de façon totalement opaque.

Sait-on jamais, d’ultérieures régulations obligeront peut-être les annonceurs à se mettre au pas et à informer davantage les internautes sur leurs pratiques. Google, en tout cas, semble déterminé à réformer le marché de la publicité en ligne dont il est lui-même un mastodonte : d’abord en bloquant les cookies tiers, puis en mettant en chantier divers projets visant à limiter l’accès des annonceurs aux données des utilisateurs.

Via : ZDNet

Modifié le 03/08/2020 à 11h27
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Proutie66
Avec Adtube c’est presque une blague
twenty94470
On se demande comment ils gagnent encore de l’argent avec les très populaires bloqueurs de pubs et applications mod prenium qui fleurissent partout…
Lord_Crazy
"Sait-on jamais, d’ultérieures régulations obligeront peut-être les annonceurs à se mettre au pas et à informer davantage les internautes sur leurs pratiques. ". C’est déjà le cas, la plupart des annonceurs sont des responsables ou co-responsables de traitement au regard du RGPD et sont donc soumis à des obligations, notamment de transparence.<br /> C’est simplement que les autorité de contrôle ne leur sont pas encore tombé dessus, mais certaines y travaillent notamment l’autorité irlandaise (oui je sais…).<br /> L’autre problème étant les sites internet qui affichent ces publicités (tous ou presque, y compris Clubic, navré de le dire), qui ne font clairement pas du zèle en ce qui concerne la mise en conformité avec le RGPD.
bmustang
Google a l’art de se moquer du monde et continue à coup de technos de nous tenir avec ses outils et services. Tant que les gens ne se poseront pas les bonnes questions, alors google a de beaux jours devant lui.
Rayvolt
L’inventeur du www en personne dénonce les abus des géants du Web et travail depuis quelques années sur une nouvelle invention révolutionnaire, qui promet justement de rendre Internet au internaute. Il aurait pu protéger son inventiobn en déposant des brevets Mais il voulait qu’elle soit gratuite Sinon il serait milliardaire et l’homme le plus puissant du monde actuellement. Ces enflures de géants du Web se sont accaparer Internet. Vivement la mise en route de la nouvelle invention que j’attends avec impatience informez vous elle promet du lourd
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le SSD Interne Samsung 860 EVO 500 Go en promo pour les Soldes
La gamme 5G des Pixel de Google fuite sur Twitter
BlackTea, une mobylette électrique au look rétro arrive en Europe
Le constructeur automobile GAC annonce une technologie pour une voiture de plus de 1000 km d'autonomie
Microsoft abandonne ses versions iOS et Android de Cortana
Apple présente des résultats financiers en forte hausse par rapport à 2019
Halo : The Master Chief Collection supportera le crossplay dès cette année
Trump prêt à maintenir TikTok aux USA si et seulement si Microsoft rachète la filiale américaine de l'appli
Le co-créateur de la souris informatique, William English, est décédé à 91 ans
PS5 : la manette DualSense aurait une autonomie supérieure de 4h à la DualShock 4
Haut de page