Google lance une extension Chrome indiquant le détail des publicités et trackers rencontrés sur le Web

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
03 août 2020 à 11h10
5
© Google

Alors oui. On a eu la même réaction que vous. Google qui lance une application pour se prémunir des publicités dont elle a elle-même vendu le ciblage à des annonceurs. Un petit côté « serpent qui se mord la queue » qui étonne, mais qui s’intègre en réalité très bien dans la nouvelle stratégie publicitaire du géant du Web.

Avec sa nouvelle extension Ads Transparency Spotlight, Google veut faire mettre en lumière les publicités auxquelles vous êtes confrontés sur le Web. L’objectif ? Remettre du contexte dans cette immense jungle qu’est devenue la publicité en ligne.

Plus que protéger : informer

La finalité de Ads Transparency Spotlight n’est pas de bloquer les publicités et les trackers que vous rencontrez en ligne. Ça, Google Chrome le fait déjà nativement (enfin, seulement celles qui consomment trop de données). Ici, la firme de Mountain View souhaite — comme le nom de l’extension l’indique — donner plus de transparence à ces publicités auxquelles on a appris à ne plus trop faire attention.

Accessible depuis quelques jours sur le Chrome Web Store, l’extension affiche, pour chaque page, un panneau d’information indiquant à l’internaute combien de publicités sont affichées, de quelles entreprises proviennent-elles, ainsi qu’un listing a priori exhaustif des données que vous partagez tacitement avec ces annonceurs.

Une extension encore en travaux, précise Google, qui compte sur l’avis de ses utilisateurs pour la peaufiner. La firme dit d’ailleurs réfléchir à « implémenter davantage de contrôles pour les utilisateurs ».

« Pourquoi je vois cette publicité ? »

L’extension de Google a pour but de répondre à cette question simple : « pourquoi je vois cette publicité ? ». Avec Ads Transparency Spotlight, l’internaute peut accéder au cheminement qui a permis à l’annonceur de le cibler. Une fonctionnalité qui était déjà disponible depuis une page de recherche Google, mais qui devient ici plus intuitive, et surtout qui s’étend au-delà des seules publicités vendues par Google.

En effet, l’extension repose sur une nouvelle API baptisée Ad Disclosure Schema. Il s’agit d’un schéma uniformisé qui permet à tous les annonceurs de décrire en toute transparence comment fonctionne leur ciblage publicitaire.

Vous l’aurez compris : on touche ici aux limites du projet. L’utilisation de ladite API est pour le moment laissée à la libre appréciation des annonceurs qui, s’ils ne souhaitent pas l’utiliser, peuvent continuer de nous cibler de façon totalement opaque.

Sait-on jamais, d’ultérieures régulations obligeront peut-être les annonceurs à se mettre au pas et à informer davantage les internautes sur leurs pratiques. Google, en tout cas, semble déterminé à réformer le marché de la publicité en ligne dont il est lui-même un mastodonte : d’abord en bloquant les cookies tiers, puis en mettant en chantier divers projets visant à limiter l’accès des annonceurs aux données des utilisateurs.

Via : ZDNet

Modifié le 03/08/2020 à 11h27
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top