Google menace de ne plus référencer la presse française

18 octobre 2012 à 18h27
0
A défaut de trouver un accord avec le gouvernement français, le géant californien Google menace de fermer l'édition française de son service d'actualités.

00B9000004911224-photo-google-logo-icon-sq-gb.jpg
Le mois dernier, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti souhaitait ouvrir le débat concernant la création d'une éventuelle taxe pour les services de référencement qui éditorialisent les contenus publiés par les magazines web d'informations. Bien entendu, avec son site d'actualités, Google est déjà en ligne de mire des médias français, lesquels soutiennent la mise en place de cette taxe.

De son côté la firme de Mountain View a envoyé un courrier au gouvernement en expliquant que son service serait tout bonnement retiré du pays si elle devait s'acquitter d'une quelconque taxe. Dans cette lettre, rapportée par l'AFP, le géant californien explique qu'il se verrait alors « contraint de ne plus référencer les sites français ».

Google estime que cette loi, si elle venait à être votée, n'aurait pour ambition que « d'interdire le référencement non rémunéré (et) aboutirait à limiter l'accès à l'information ». Surnommée la Lex Google celle-ci prévoit de pénaliser les administrateurs de sites de référencement à 3 ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende.

Dans sa lettre Google rappelle que son service d'actualités génère quatre milliards de clics chaque mois pointant vers les pages des éditeurs français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ubuntu 12.10 est disponible en version finale
Fuite des résultats Google : recul en bourse, suspension temporaire du cours
Google annonce un nouveau Chromebook par Samsung
AMD : résultats en forte baisse, 15% des effectifs remerciés
Sécurité : Apple retire le plug-in Java de ses Mac
Téléchargement illégal : les pirates achètent toujours plus de musique que les autres
Prise en mains vidéo du Nokia Lumia 820 sous WP 8, et présentation des accessoires
USA : Apple doit rendre public des informations financières concernant l'iPhone
Facebook voudrait inciter ses utilisateurs à compléter leur profil
Google Docs devient un peu plus compatible avec Microsoft Office
Haut de page