Google compte anticiper tout problème de confidentialité

01 juin 2018 à 15h36
0
Google vient de publier une annonce dans laquelle il précise qu'il recherche un ingénieur dédié aux réglages de confidentialité. Ce dernier sera intégré à une « équipe rouge » spécialisée pour résoudre tout problème concernant ce domaine.

00FA000003425610-photo-le-logo-de-google-appos-sur-le-si-ge-du-groupe-aux-etats-unis.jpg
Google recherche un ingénieur spécialisé dans la recherche en ligne et les infrastructures systèmes. Celui qui sera choisi devra surtout s'assurer que les services de la firme répondent bien aux exigences des autorités en matière de réglages de confidentialité. Il intègrera une « équipe rouge » mais il sera également chargé de répondre aux potentiels risques en matière de vie privée.

Ce mouvement pourrait bien être la réponse du géant de la recherche en ligne à l'amende de 22,5 millions de dollars infligée par la FTC américaine. Cette dernière reprochait au moteur d'avoir contourné les réglages de confidentialité par défaut du navigateur Safari. Après avoir accepté de régler cette amende, Google s'est engagé à désactiver les cookies publicitaires installés de manière non-réglementaire.

Google cherche donc à anticiper toute nouvelle critique sur ses pratiques en matière de confidentialité. Une initiative qui devrait être bien reçue par les autorités chargées de la protection des données personnelles.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'application Facebook pour iOS renforce son usage du natif
Brevets : Samsung et Apple condamnés en Corée du Sud, des produits retirés de la vente
PowerColor lance sa Radeon HD 7990 Devil 13
L'Ethernet à 1 Tb/s déjà à l'étude
Kodak se sépare de ses solutions d'imagerie grand public
Première mise à jour pour OS X Mountain Lion
Casio Exilim-ZR300 : un compact conventionnel mais rapide
Nokia, Samsung, Sony forment une alliance dans la géolocalisation d’intérieur
Big Data : une adoption encore freinée par les coûts supposés
Cloud gaming : OnLive a
Haut de page