Google devrait-elle payer l'infrastructure des réseaux qui lui permettent d'exister ? Étonnamment, la firme est plutôt contre

27 septembre 2022 à 13h15
17
Union européenne
© Ivan Marc / Shutterstock

Suivant les recommandations de plusieurs entreprises européennes de télécommunications, l'Union européenne se penche sur la possibilité de faire contribuer les principaux acteurs américains au financement des infrastructures.

Ce changement de politique constituerait une entorse au principe de neutralité du Net consacré par la justice européenne et qui, sans surprise, est contesté par les entreprises concernées. Google a notamment vivement critiqué cette idée, la jugeant dépassée et estimant qu'elle pourrait avoir un impact réel sur les internautes européens.

6 entreprises utilisent 50 % de la bande passante mondiale

Le lobbying de Deutsche Telekom, Orange ou encore Telefonica, entre autres grands opérateurs européens, a, semble-t-il, fini par payer. Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur a en effet annoncé début septembre que l'UE lancerait à partir de 2023 une consultation visant à déterminer si les géants de la tech américains devaient ou non payer leur part dans l'entretien et le développement des infrastructures de télécommunications. Une idée justifiée par une raison simple : 6 entreprises américaines (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft et Netflix) utilisent plus de la moitié de la bande passante du monde.

Les opérateurs souhaitent donc que ces entreprises ne puissent plus profiter gratuitement de leurs infrastructures, surtout que certains des services qu'elles proposent, comme les plateformes de SVoD, les concurrencent directement. C'est là un avantage concurrentiel non négligeable et inacceptable selon l'ETNO, le lobby européen des télécoms.

Une idée obsolète et inefficace selon Google

Bien entendu, les firmes américaines contestent ce possible changement de politique. Google a ainsi expliqué par la voix de Matt Brittin, son président des opérations, qu'un tel revirement mettrait en péril la neutralité du Net européenne, et serait injustifié et dommageable pour les consommateurs. L'idée, selon lui, était déjà évoquée il y a plus de 10 ans, et aucun changement depuis ne justifie qu'elle soit remise au goût du jour.

Injustifié, car Google investit déjà des milliards dans les infrastructures. Simplement, pas dans celles des opérateurs. En effet, en créant des data centers dans plusieurs pays européens, Alphabet (la maison mère de Google) prend, selon elle, déjà en charge 99 % du coût du trafic. Et dommageable, car la proposition de faire payer les acteurs ne concerne que les plus gros d'entre eux. Et sans contrepartie comme une préférence des FAI pour leurs services ou une répercussion du coût sur les consommateurs, il serait difficile de les y contraindre.

Sources : Reuters, Euronews

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
17
Proutie66
Ah bon, Google est contre.<br /> On pourrait alors proposer une redirection amicale vers un service Tiers.<br /> Ceux qui utiliseront un VPN sauront, les autres (98%) utiliseront un autre service.<br /> Toujours contre ?<br /> les poids lourds qui utilisent les autoroutes françaises paient.<br /> Google, est un poids lourd d’internet, il paie quedal, même pas d’impot.<br /> On peut donc légitimement se poser les bonnes questions.
norwy
La neutralité du Net profite en majorité à des acteurs tels que Google qui ne veulent pas assumer le niveau de traffic qu’ils contribuent à générer.<br /> Se préoccuper de son emprunte carbone totale devra être inscrit dans les futures législations pour au moins assumer de bout en bout l’impact de son business sur la planète.
bennukem
Le soucis est qu’on paye déjà dans nos abonnements. J’ai du mal à apprécier qu’on veuille doublement facturer le service.<br /> De plus, Amazon, Google, Microsoft, c’est bien plus qu’eux. Ils centralisent juste le traffic. Exemple Amazon S3, les divers cloud, etc. S’il y avait aussi bien en France, on y serait déjà.
darkkanga
Bonjour,<br /> Serait-il sous entendu que les réseaux internet ne sont plus dimensionnés pour les services actuels ? En gros trop de streaming et plus assez de bandes passantes ?
malak
Des entreprises de télécommunication faisant du lobbying pour gagner un max de pognon, non pas possible! Mais bon comme c’est contre les GAFAN/M, ça passe mieux…
jvachez
D’un côté c’est normal. Les clients payent déjà. Si l’on fait payer Google alors il faut rendre internet gratuit. Les opérateurs ne vont tout de même pas facturer 2 fois la même chose.
max_971
Dès qu’on veut faire payer quelqu’un d’autre c’est qu’on bosse pour ses intérêts.
Francis7
Il y a déjà eu un sujet similaire où l’Union Européenne veut faire payer les GAFAM pour les infrastructures. Netflix avait pour argument, par exemple, qu’elle investissait déjà dans des infrastructures ou équipements ici ou là à coup de milliards de $.<br /> Bref, cela me dépasse.<br /> Un truc intéressant, dans un reportage que j’ai vu à propos d’étudiants au Canada, c’est que internet est gratuit. Ou plutôt qu’il est inclus dans les charges du loyer qui n’est pas plus élevé qu’en Europe.<br /> Ca alors, c’est une bonne idée ! Une bonne idée pour tous comme dirait l’autre.
Francis7
EDIT : les GAFAM ne sont pas contre le fait de participer financièrement. Ils sont contre le fait de payer en monnaie.<br /> Ils n’ont rien contre le fait de participer activement eux-mêmes au déploiement d’infrastructures.<br /> Quand on sait comment l’argent payé comptant peut être détourné, cela se comprend.<br /> C’est ça, la différence.
Doss
On parle de google mais si ça devais arrivé on payerait nos abos Netflix, Amazon Prime &amp; co plus cher.<br /> Bref, on final ça sera toujours les utilisateurs finaux qui payeront que ce soit le FAI ou le Gafam qui aura le coute de l’infra à ça charge.
cid1
On va devoir le payer combien de fois le réseau Européen ?<br /> En tant qu’abonnés à Internet, on paye déjà pour sa maintenance, en plus, le moindre service supplémentaire, est payé à part. Et on s’est basé, du moins pour la Belgique, sur son réseau téléphonique fixe et son réseau câblé pour la TV.<br /> " À partir des années 1970 et 1980, plusieurs pays ont choisi la télévision analogique par câble comme moyen principal de réception TV, comme par exemple les Pays-Bas, la Belgique et la Suisse." (source —&gt; Télévision par câble — Wikipédia &lt;—)<br /> Donc le réseau a seulement été maintenu, il doit être payé, par le pays qui veut un réseau Internet et les Gafam payent déjà une part de ce réseau et pour cause, ils en ont besoin pour nous piquer nos données et sortir un contenu pour nous.
Titan
Ils sont là pour faire du fric, les GAFAM, pas pour payer, allons
StephaneGotcha
Et sinon Renault et Peugeot ont envie de payer l’entretien des routes?<br /> Si google devait payer pour l’infrastructure des réseaux qui lui permettent d’exister, pourquoi les milliers d’autres grosses boites du web ne devraient pas payer aussi?<br /> Je suis pas fans des multinationales multimilliardaires mais c’est juste hors sujet cette question.
konflict
ce delire reglementaire va tuer l 'europe. elle a deja fait fuir l’angleterre, et continue dans une voie totalement aberrante qui va finir par nous couper du reste du monde
offset891
Si les abonnés internet consomment trop de data, ils peuvent faire des abonnements internet limités, comme avec les mobiles.<br /> Pourquoi faire des abonnements internet illimités si les opérateurs se rendent compte ensuite que ça leur coûte trop cher ?<br /> Ou ça ne serait pas la vrai raison ?
kroman
C’est pas 6 entreprises qui utilisent 50% de la bande passante, mais 7 milliards d’utilisateurs qui paient pour un fournisseur d’accès. Chacun son job et vive la neutralité du net !
vidarusny
Alors il faudrait savoir ce que l’on appelle architecture, JE veux pas défendre google mais orange à quand même le beau rôle dans cette histoire !!!<br /> Soyons clair, les poteau ligne électrique centrale etc… de l’architecture cuivre ce sont nos impôts qui les ont payé. Un peu comme dans l’eau ou l’électricité ou l’infrastructure appartient toujours aux collectivité publique.<br /> Niveau fibre je ne maitrise pas ce qui se passe dans l’ensemble su territoire, mais dans nos campagne ce sont encore les impôt qui paye l’infrastructure !!! Bon reste la téléphonie mobile, la je ne sais pas du tout comment ça marche.<br /> On paie un abonnement pour la maintenance et c’est bien normal.<br /> Alors que devrais payer les GAFAM ? si c’est payé la maintenance et que internet est gratuit, je serais inquiet par la privatisation complet du secteur. Plus probable, si c’est pour que les abonner et les GAFAM paie, c’est une opération perdante perdante pour le contribuable, ca ne servira qu’a augmenter les bénéfices d’Orange qui sont loin d’être ridicule
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Coupures d'électricité : cet hiver, le réseau mobile aussi pourrait tomber !
L'excellent SSD 2,5
Idée cadeau | Papertrophy : des animaux en papier
Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Idées cadeaux : 5 accessoires Nintendo Switch pour Noël
Le prix du kit mémoire Kingston FURY Renegade DDR4 2x16 Go s'effondre (-32%)
Après le Black Friday, voici 10 idées cadeaux pour Noël
Vous devriez faire attention à vos données collectées depuis ces caméras et sonnettes connectées
Google One déploie son VPN gratuit sur les Pixel 7 et 7 Pro
Haut de page