🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Google Maps utilisé contre les opposants politiques en Thaïlande, Google supprime les cartes

01 juillet 2021 à 17h10
11
Thailande © Lauren DeCicca/Getty Images
Crédits : Lauren DeCicca/Getty Images

L’affaire a été dévoilée par Reuters. Lundi dernier, Google a retiré de Google Maps deux cartes My Maps utilisées pour répertorier, traquer et possiblement cibler des opposants à la monarchie.

Une « opération de guerre psychologique » qui n’a pas du tout plu au géant de l’informatique américain.

Du doxxing au plus haut niveau

L’enquête menée par Reuteurs est édifiante. Plusieurs centaines de personnes considérées comme des activistes ou des opposants à la monarchie au pouvoir en Thaïlande ont vu leurs données personnelles, photos et adresses épinglées sur des fichiers My Maps intégrés à Google Maps. À l’origine, la fonctionnalité My Maps avait pour but de pouvoir créer et partager des itinéraires et autres points d’intérêts directement sur Google Maps, à des fins de loisirs ou de tourisme principalement.

Mais l’usage en a été largement détourné par des militants royalistes et d’extrême droite thaïlandais, qui ont méticuleusement dressé des listes d’opposants politiques. Un terme qui désigne ici n’importe quelle personne ayant exprimé la moindre insulte ou critique vis-à-vis de la monarchie, parfois sur simple dénonciation anonyme.

Bien entendu, une telle campagne déroge à toutes les règles d’utilisation du service Google Maps, de sorte que Google a rapidement supprimé les deux fichiers My Maps incriminés après avoir été informé de la situation.

Google marche sur des œufs

Mais pour les activistes pro-gouvernement, l’opération décrite comme une manœuvre de guerre psychologique est un succès. En effet, les cartes auraient déjà été visionnées plus de 350 000 fois. Si aucun appel à la violence ou au harcèlement n’a été fait publiquement par les créateurs des fichiers, on se doute toutefois que les risques sont déjà bien réels pour les quelque 500 personnes listées, en majorité des étudiants.

Ce n’est pas la première fois que des outils numériques et des plateformes de réseaux sociaux sont massivement utilisés à des fins d’insurrection, ou de contre-insurrection. Ce cas de figure, cependant, touche de près au fond de commerce de Google, et aux critiques qui sont souvent soulevées à l’égard du géant américain : la collecte et la protection des données personnelles.

Ici, la firme de Mountain View n’a pas grand-chose à se reprocher : les données personnelles ont été compilées et intégrées dans My Maps manuellement, et Google a réagi rapidement après avoir constaté que ses conditions d’utilisation n’avaient pas été respectées. Mais on se doute que Google et sa maison-mère Alphabet souhaitent éviter, autant que possible, tout amalgame autour de ces thématiques bien précises.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
8
ARTUSA
La royauté Thaï et Malaisienne, oh purée… ils ont les pires souverains du monde, genre les mecs se comportent comme des ordures, aucune classe, aucune retenue, full corruption, et leur seule répartie sur Instagram est « T’es jaloux ??? ». Ou l’autre qui met en cloque une escort girl qui lui donne son premier fils héritier, dingue de chez dingue.
benben99
En Thailande, il y a une loi qui interdit de critiquer la monarchie. Si tu ne suis pas cette loi, tu es un criminel. Donc, ils ont fait une carte pour repérer des criminels. Et Google évidemment se mêle de la politique intérieure d’un pays en essayant de dire au Thailandais ce qu’ils devrait avoir ou non le droit de faire dans leur pays.<br /> Je ne sais pas si c’est illégal de faire de telles listes de criminels en Thailande, mais ca ne devrait concerner que les autorités de leur pays. Google devrait arrêter de se la jouer police de la planète.
Cynian90
@benben99 Simple curiosité, tu as été scolarisé dans une école privée Chinoise pour être si loin des valeurs françaises ? En Europe, continent qui doit te sembler très très lointain à l’heure qu’il est, on en a eu assez du fichage aux alentours de la deuxième guerre mondiale.
twenty94470
T’inquiète bientôt en France tu auras une carte des non vacciné et tu trouvera ça super…
benben99
Cynian90:<br /> Simple curiosité, tu as été scolarisé dans une école privée Chinoise pour être si loin des valeurs françaises ?<br /> J’ai visité plus de 30 pays, et je suis capable de voir qu’il y a plusieurs modèles. Interpréter ce qui se passe en Thailande, au Myanmar, ou en Inde, par exemple, est plus complexe que de se limiter à ce que les médias disent souvent. Il faut comprendre la culture, l’histoire et réaliser que ce n’est pas tous les peuples qui ont envie de vivre selon le modèle occidental de démocratie. Tout ça pour dire que Google se la joue à la police dans un pays qui n’est pas le sien. C’est pourquoi, on ne devrait pas dépendre de Google mais plutôt utiliser des moteurs de recherches nationaux.<br /> Les valeurs de la France ou des USAs sont très bien, mais on n’est pas obliger (et Google) de les imposer à la Thailande et tous les peuples de la planète.
tfpsly
benben99:<br /> En Thailande, il y a une loi qui interdit de critiquer la monarchie. Si tu ne suis pas cette loi, tu es un criminel. Donc, ils ont fait une carte pour repérer des criminels. Et Google évidemment se mêle de la politique intérieure d’un pays en essayant de dire au Thailandais ce qu’ils devrait avoir ou non le droit de faire dans leur pays.<br /> Complètement faux. Google interdit de publier des données identifiant une personne sur ses plateformes (Maps, YouTube etc.). Ici des personnes de l’extrême droite n’ont pas respecté le règlement de Maps, normal que le contenu problématique soit supprimé.<br /> Google ne se mèle absolument pas de la politique interne à ce pays et n’y interdit pas de publier de telle liste; juste pas sur sa plateforme, ce n’est pas un organe gouvernemental et son règlement interdit très clairement cet usage.<br /> Tu accepterais que le gouvernement affiche sur ta maison ou ta voiture une liste des partisans politiques de l’opposition?
benben99
tfpsly:<br /> Tu accepterais que le gouvernement affiche sur ta maison ou ta voiture une liste des partisans politiques de l’opposition?<br /> Puisque tu veux savoir ce que je ferais? Et bien tout d’abord, je respecterais les lois de la Thailande. Donc, je ne serais pas sur cette liste. Quand tu vis dans un pays ou tu y es en visite, tu te dois de respecter les lois du pays. C’est le bon sens.<br /> Pour le reste, oui, Google peut inventer toutes les conditions d’utilisation qu’elle veut, mais ne devrait quand même pas se mêler de l’application de la loi dans les autres pays.
tfpsly
benben99:<br /> … Donc, je ne serais pas sur cette liste.<br /> Hors sujet.<br /> benben99:<br /> Pour le reste, oui, Google peut inventer toutes les conditions d’utilisation qu’elle veut, mais ne devrait quand même pas se mêler de l’application de la loi dans les autres pays.<br /> Ça tombe bien, ils ne l’ont pas fait. Ce qu’a fait Google respecte complètement la loi locale… et le règlement de Maps.
Turd
tfpsly:<br /> Ce qu’a fait Google respecte complètement la loi locale<br /> Qu’en sais-tu?<br /> J’ai l’impression qu’en Thaïlande il y a une loi qui permet de dénoncer ceux qui :<br /> The faces of those named had been covered by black squares with the number 112, in reference to the article under the country’s criminal code which makes insulting or defaming the monarchy punishable by up to 15 years in prison.<br /> D’autres pays comme les USA permettent de répertorier précisément certains criminels voir même ceux qui possède une arme à feux (ça dépend des états) ,ici un site qui répertorie les prédateurs sexuels (inaccessible en dehors des USA ou alors il faut un VPN)<br /> https://www.familywatchdog.us/showmap.asp
tfpsly
Turd:<br /> J’ai l’impression qu’en Thaïlande il y a une loi qui permet de dénoncer ceux qui :<br /> … dénoncer aux instances du gouvernement, càd à la police. Pas sur un site privé qui n’a rien à voir et qui n’est pas une instance légale du gouvernement.<br /> Turd:<br /> USA … ici un site qui répertorie les prédateurs sexuels<br /> Aucun rapport avec Google ni un gouvernement ni le sujet. Cette association a choisi de répertorier les PII de ces prédateurs; Google a choisi de ne pas permettre d’afficher de PII sur ses sites.
sandpiper2055
Maintenant, on a la méthode chinoise, qui s’implante non seulement sur les réseaux sociaux mais aussi sur les forums. On forme des trolls pour défendre la position politique de leur pays a travers le monde.Pour montré au monde que l’on est de gentil dictateur sanguinaire
Turd
Que répondre à quelqu’un qui nie les faits et surtout ne répond pas à la question fatidique (ce qui prouve qu’il affirme sans savoir ni se renseigner) ?<br /> Rien.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Les bots humoristiques sur Twitter, c'est bientôt fini
PS5 : fin de pénurie et résultats records pour Sony PlayStation !
Tout juste sorti, le nouveau bracelet connecté Xiaomi Redmi Smart Band 2 est déjà soldé
Internet et mobile : Orange augmente ses prix
Vous avez un NAS QNAP ? Corrigez vite cette grosse faille
ChatGPT, Dall-E, Mid-journey : ce blog est entièrement rédigé et alimenté par des IA
Intelligence artificielle : Google va tenir une conférence à Paris la semaine prochaine, pour quelles annonces ?
Torrents, streaming, musique : voici la liste des plus gros sites pirates de 2022
Ce
Bonne nouvelle : la webcam Logitech C920 HD Pro est à moitité prix chez Cdiscount
Haut de page