Sigfox s'allie à Google Cloud pour renforcer le développement de son univers IoT

13 février 2021 à 09h30
5
GoogleCloud-Sigfox
© Google Cloud/Sigfox

Le spécialiste du réseau 0G, Sigfox, va migrer son infrastructure informatique vers le géant américain Google Cloud, ce qui va lui permettre d'étendre son portefeuille de services IoT.

Le réseau IoT de Sigfox va basculer dans une nouvelle dimension. Mercredi 10 février, Christophe Fourtet et Ludovic Le Moan ont annoncé que l'entreprise qui a développé le réseau 0G a conclu un partenariat avec Google Cloud. Cette association permettra à Sigfox de « faire évoluer son infrastructure cloud et d'étendre son portefeuille de services IoT ».

Un partenariat qui va permettre à Sigfox de répondre à ses besoins croissants

En s'alliant avec Google Cloud, Sigfox va bénéficier de la puissance de frappe de l'un des plus importants acteurs du Cloud mondial. L'entreprise toulousaine va pouvoir plus facilement atteindre ses objectifs de « Massive IoT », en détenant la capacité de traiter des milliards de messages provenant, chaque mois, d'objets reliés à Internet.

Sigfox, avec ce partenariat, va pouvoir renforcer le déploiement de son réseau 0G, qui couvre aujourd'hui plus de 1,3 milliard de personnes issues de 72 pays.

réseau 0G définition
© Clubic, le 20 novembre 2019

Avec l'explosion des ventes d'appareils connectés à Internet, Sigfox a vu son nombre de messages traités chaque mois progresser de 145% en 2020, tous provenant des objets connectés à son réseau. Il devenait ainsi urgent, pour l'entreprise française, de bénéficier d'une solution plus globale, répondant à ses besoins en gestion de données, en fiabilité et en sécurité.

sigfox-logo-0G.jpg © Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

Google Cloud croit en le potentiel du réseau 0G

« Avec ce partenariat, la technologie Google Cloud nous soutient dans notre stratégie pour devenir le leader mondial des solutions de suivi et de gestion des actifs très peu énergivores et à très faible coût », a déclaré le directeur général adjoint de Sigfox, Franck Siegel.

Sigfox va en effet pouvoir transformer les nombreuses applications issues des secteurs dans lesquels elle opère, comme l'automobile, la logistique, la chaîne d'approvisionnement, les services postaux et les services publiques. On pense ainsi au suivi de composants automobiles sur leur trajet entre les usines d'assemblage et leurs fournisseurs, qui transitent par conteneurs et peuvent être tracés grâce à des capteurs intelligents connectés au réseau Sigfox, ce qui permet de suivre leur déplacement et leur condition en temps réel.

Tous ces dispositifs vont désormais être compatibles avec le Cloud computing. « Google Cloud est fier de soutenir Sigfox et d'offrir à un leader de l'IoT davantage de fiabilité et de flexibilité à un moment où l'entreprise franchit de nouvelles étapes de son développement », a pour sa part commenté Samuel Bonamigo, Vice-président pour la zone EMEA Sud chez Google Cloud, visiblement ravi de cette association.

Modifié le 15/02/2021 à 08h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Chado
Quel dommage d’avoir encore des sociétés européennes choisir des solutions étrangères, GAFA en plus.<br /> On sera donc jamais indépendant en Europe .<br /> Au revoir les solutions sigfox, je m’en sortirai avec LORA
Vanilla
Vu qu’il y a aussi des liens entre LORA et AWS (amazon), tu vas aussi faire sans LORA si on suit ton raisonnement…<br /> rfidjournal.com<br /> Amazon Web Services Partners with LoRa Companies for IoT | RFID JOURNAL<br /> Ah, et puis au passage, Semtech, la compagnie derrière LORA est une société américaine. (Vu que tu n’aimes pas les sociétés étrangères…)
Chado
J’avais pas forcément demandé ton sarcasme.<br /> Je ne suis pas contre les sociétés américaines.<br /> Je pose juste la question de notre indépendance.
Procyon92
Ils ont déjà revendu leur réseau allemand et prévoient de revendre les réseaux français et américains cette année. Si Google voit que c’est intéressant il vont pouvoir les pousser vers la sortie gentiment.
clockover
Et voila Google va pouvoir avoir leur code, leurs données, etc… belle perte de maitrise <br /> Avoir du potentiel et tout mettre sous les yeux d’un hébergeur limite plus puissant que des états c’est tellement naïf je ne comprends pas ces décideurs…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nintendo Switch : la console est offerte avec cette TV LED 4K Samsung
Offre Fnac du jour : les adhérents bénéficient de 20€ crédités tous les 150€ d’achats, à vous les meilleurs produits tech !
Les États-Unis approuvent un traitement fondé sur la réalité virtuelle pour soigner l’amblyopie
NVIDIA lance GeForce Now avec RTX 3080, pour du cloud gaming en 1 440p à 120 fps
Une vulnérabilité critique découverte dans un langage de programmation utilisé pour des mods de jeux vidéo
Les gens sortent moins malgré la fin du confinement, et le marché du jeu vidéo en profite
Nintendo Switch OLED : la nouvelle console est moins chère aujourd'hui chez Amazon
Locus-Mate participe à la mode du revival des bornes d’arcade
Monde virtuel, concerts et jeux : deadmau5 lance Oberhasli, soutenu par Epic Games
Mighty Final Fight : l'opus NES qui a pastiché le célèbre beat'em all de Capcom
Haut de page