Pour son mode nouveau Portrait Light, Google a entraîné son IA avec 64 caméras

Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint
14 décembre 2020 à 10h25
0
portrail Light

La société Google explique comment les ingénieurs ont conçu la fonctionnalité Portrait Light disponible au sein de quelques smartphones de la gamme Pixel.

En dévoilant les Pixel 4a 5G et Pixel 5, Google présentait la fonctionnalité Portrait Light au sein de l'application Google Photos sur Android. Cette dernière permet d'éditer la source lumineuse a posteriori afin d'améliorer le rendu du sujet. C'est l'une des fonctionnalités que Google a choisi de rendre disponible auprès des Pixels des générations précédentes.

La mise en place d'une intelligence artificielle

Pour entraîner ce modèle capable de positionner une source lumineuse dans une certaine direction, Google explique avoir eu besoin de millions de clichés de portraits avec et sans luminosité.

Les ingénieurs ont mis en place un rail composé de 64 appareils photo ainsi que 331 lumières LED programmables. Ils ont ensuite photographié 70 personnes, hommes et femmes, présentant des couleurs de peau, des formes de visage et des cheveux différents.

Chacune de ces personnes a été photographiée sous différentes sources lumineuses afin de pouvoir exploiter par la suite les caractéristiques de la réflexion sur le visage ainsi que les effets produits (brillance, ombrages, etc.).

portrail Light

Un algorithme autonome

Ces travaux ont permis à Google de proposer un placement automatique de la source lumineuse. La société explique que si un photographe est capable de déterminer, pour un visage particulier la meilleure orientation pour capturer un cliché, ici Portait Light est en mesure de choisir l'intensité et la provenance de la lumière.

Google précise avoir respecté certaines règles de base mises en place au sein des studios professionnels, par exemple en recréant une lumière placée dans un angle de 30° au-dessus de la ligne des yeux et à 60° de l'axe de l'appareil photo.

Pour la mise en place de cet algorithme de machine learning, l'équipe Pixel a travaillé non seulement avec celle de Google Photos, mais également avec les départements Google Research et Google DayDream.

Nous apprenions récemment que Google pourrait choisir de commercialiser les fruits de ses travaux auprès des détenteurs d'un autre smartphone Android compatible dans le cadre de sa souscription Google One.

Source : Google

Guillaume Belfiore

Rédacteur en chef adjoint

Rédacteur en chef adjoint

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet