Google atteindra 30% de capacité à la fin de l'été et offre une prime d'équipement à ses télétravailleurs

27 mai 2020 à 15h16
8
Sundar Pichai (© Google)

Le géant américain, qui rouvre progressivement ses bureaux, offrira un chèque de 1 000 dollars aux employés désireux de poursuivre en télétravail (mais pas que !), pour les inciter à mieux s'équiper.

Le président-directeur général de Google et Alphabet, Sundar Pichai, a publié mardi 26 mai le courrier électronique envoyé aux salariés du groupe le même jour. Dans celui-ci, il dessine les contours de la reprise du travail au sein de la firme de Moutain View, qui passera à la vitesse supérieure au début du mois de juillet, et confirme qu'une aide financière sera accordée aux salariés, dont ceux qui doivent ou ont dû s'équiper dans le cadre du télétravail.

Une reprise progressive, dans le respect des recommandations de sécurité sanitaire

Alors que la majorité des bureaux de Google reste fermée, l'entreprise a rappelé mardi l'importance d'une reprise seulement progressive du travail. « En supposant que les conditions extérieures le permettent », prévient la firme américaine, ce n'est qu'à partir du 6 juillet que l'activité reprendra un peu plus sérieusement. L'entreprise propose à ses salariés de revenir ponctuellement au bureau, au rythme d'un jour toutes les deux semaines durant l'été. L'objectif pour l'entreprise est que seuls 10% des postes de travail physiques soient occupés en continu.

« Nous mettrons en place des mesures de santé et de sécurité rigoureuses pour garantir le respect des recommandations en matière de distanciation physique et de désinfection, de sorte que le bureau aura une apparence et un esprit différents de ceux de votre départ », indique Google, qui n'entend prendre aucun risque, alors que l'épidémie de coronavirus reste forte aux États-Unis.

Une prime de 1 000 dollars pour l'achat d'équipements informatiques et de mobilier

Toujours si les conditions le permettent, les choses s'accéléreront au mois de septembre. Google entend à ce moment-là élargir les rotations et augmenter « progressivement la capacité à 30% ». La société invite ses collaborateurs dont les tâches peuvent être effectuées à distance à poursuivre le télétravail malgré tout, et ce même au-delà de l'été. Elle se dit même prête à tolérer un déménagement au moins momentané de ses salariés si ces derniers veulent se rapprocher de leur famille, si cela est possible d'un point de vue réglementaire.

Pour soulager financièrement ses salariés (qui resteront encore une majorité à travailler depuis leur domicile), Google a décidé d'octroyer à chaque Googleur une prime de 1 000 dollars qui pourra servir à l'achat d'équipements informatiques ou mobiliers, et ce dans tous les pays où l'entreprise est implantée.

Un autre géant de la tech, Facebook, fait lui aussi la part belle au télétravail, Mark Zuckerberg allant même jusqu'à penser qu'un salarié sur deux travaillera à distance d'ici la fin de la décennie. 60% des salariés seraient en tout cas ouverts à l'idée d'adopter de façon définitive le télétravail.

Source : Google

Modifié le 27/05/2020 à 15h51
8
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
Xbox Series X : nos impressions après trois semaines de test
Forfait 4G : Sosh revient à la charge avec son forfait 80 Go à 14,99€
scroll top