L'IA de votre appareil photo pourrait bientôt retirer les ombres des visages

31 août 2020 à 09h32
9
selfie à paris

Les amateurs de portraits et autres selfies connaissent bien les problèmes que la lumière peut poser sur la qualité de leurs clichés. En extérieur, il suffit d'une soudaine éclaircie pour que le soleil amène une ombre disgracieuse sur votre visage.

Des chercheurs de l'Université de Berkeley se sont penchés sur la question. Dans un projet mené conjointement avec Google, ils ont mis au point une IA capable de détecter et de corriger les ombres indésirables.

Correction de lumière

L'algorithme repose sur la classification des ombres. Les chercheurs l'ont exercé à distinguer les ombres projetées par d'autres éléments que le corps de la personne elle-même (son nez, par exemple).

UC Berkeley © UC Berkeley
L'IA détermine où se trouvent les sources de lumière (points rouges), puis elle apporte des corrections là où c'est nécessaire (points jaunes) © Université de Berkeley

L'IA apporte ensuite des corrections spécifiques à chacune de ces deux catégories, supprimant les ombres étrangères et adoucissant les ombres du visage. Le logiciel s'applique également à ajuster les conditions d'éclairage, tout en cherchant à préserver au maximum le caractère de la photo d'origine.

Dans la plupart des cas, le résultat est très réussi, les ombres étant grandement adoucies et l'ambiance générale de la photo étant respectée.

Une fonctionnalité plutôt adressée aux smartphones

L'initiative devrait toutefois intéresser essentiellement les possesseurs de smartphones . En extérieur, les professionnels de la photographie préféreront sans doute des compositions qui, d'emblée, ne comptent pas d'ombres, ou choisiront de réaliser leurs corrections eux-mêmes.

UC Berkeley © Université de Berkeley
© Université de Berkeley

Par ailleurs, les chercheurs reconnaissent eux-mêmes que leur IA présente des limites. Dans leur communiqué, ils expliquent notamment : « Lorsque les ombres étrangères contiennent de nombreuses structures finement détaillées (sous-représentées lors de l'entraînement de l'IA), notre résultat peut conserver des résidus visibles de celles-ci ».

Ils ajoutent : « Notre modèle suppose que les ombres appartiennent à l'une des deux catégories ("étrangère" et "faciale") mais ces deux catégories ne sont pas toujours entièrement distinctes et faciles à séparer. Pour cette raison, des ombres faciales suffisamment dures peuvent être détectées par erreur et supprimées par notre modèle de suppression des ombres étrangères ».

Le logiciel reste toutefois intéressant. Les chercheurs ne disent pas ce qu'il doit advenir de cette IA. Mise au point en collaboration avec différents acteurs de Google, peut-être sera-t-elle intégrée dans de futurs appareils du géant américain.

Modifié le 25/11/2020 à 16h44
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
10
Thoach
Intéressant. Mais dans les exemples présentés ici, le résultat n’est pas très naturel. De plus, cette fonction ne doit pas modifier l’environnement. Sur une photo prise sous un soleil rasant, j’imagine que le rendu doit être très étrange.
bmustang
laissez nous prendre des photos comme on l’entend et occupez vous plutôt à la qualité et la fiabilité.
kast_or
Je trouve ce besoin d’avoir des photo « parfaites » quitte à sacrifier le naturel de l’instant d’une profonde tristesse.
Peter_Vilmen
Bientôt l’IA qui remplace votre visage par celui de quelqu’un plus beau que vous
sebstein
Du coup, on dirait vraiment des photos sur lesquelles on a fait un photomontage foireux pour y ajouter quelque’un…
Proutie66
Franchement, pourquoi ne pas simplement faire une photo qui enlève les imperfections de la peau, la graisse etc ?<br /> Comme ça, au moins, ça sera pas du tout fidèle à la réalité.
FoxLeGoupil
Oui, c’est triste, ça me fait penser à Luminar 4 qui propose de remplacer le ciel de vos clichés via une IA si celui-ci ne vous plais pas ou encore le Huawei P30 dont l’IA, sur les photos de la lune, faisait un mixe entre le cliché que vous aviez pris et d’autres images (plus belles) de la lune.<br /> Alors oui, c’est plus joli mais où est le plaisir d’avoir réussi LE cliché rare, celui dont on est fier de dire «&nbsp;Regardez, c’est moi qui est pris cette superbe photo&nbsp;».
Doss
La naturel ce n’est pas ce que cherche les photographe des Resaux Sociaux <br /> Mais c’est claire que le naturel en prend un coup, limite avec le flash le rendu doit être meilleur.
Alexol
C’est inhumain.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Apple a supprimé le compte développeur d'Epic vendredi
Une vraie Wii dans un GameBoy ? Un hacker l'a fait (spoiler : c'est long et fastidieux)
Veolia veut prendre 30% de Suez pour bâtir le champion de la transformation écologique
Fox développe un spin-off animé de The X-Files sous le signe de la comédie
SkyDrive, la société soutenue par Toyota, fait la démonstration de sa voiture volante
Un vidéaste invente un lance-masques pour les passants n'en portant pas
L'enceinte Bluetooth LG XBOOM Go PL5 à prix cassé chez Boulanger !
Les exosquelettes arrivent, mais ne vous attendez pas à ressembler à Ripley...
Un sac à dos numérique : l'État veut parer ses agents pour le télétravail
Rentrée 2020 : le Samsung Galaxy Note 10 lite à moins de 450€ chez Électro-Dépôt !
Haut de page