En avance de deux ans sur son planning, Dell a recyclé plus de 900.000 tonnes de déchets

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 mars 2019 à 07h02
0
Dell
Jonathan Weiss / Shutterstock.com

En 2013, Dell s'était fixé pour objectif de recycler quelque 2 milliards de livres (soit un peu plus de 900 000 tonnes) de déchets électroniques d'ici l'horizon 2020. On apprend cette semaine d'un porte parole de la firme qu'elle a d'ores et déjà atteint son but.

Mieux, d'après le quotidien financier DigiTimes (via Tom's Hardware), le constructeur texan aurait en réalité recyclé ces 900 000 tonnes d'e-déchets dès 2018, et donc avec deux ans d'avance sur son planning initial.

Recycler 45.000 tonnes de déchets électroniques supplémentaires d'ici le 22 avril

C'est une bonne nouvelle. Alors que les géants de l'informatique s'investissent peu à peu dans le recyclage des déchets électroniques qu'ils contribuent à générer, rares sont encore les annonces de résultats probants sur ce terrain. En surpassant très nettement ses prévisions initiales en matière de recyclage, Dell marque donc un point. D'autant plus qu'il assure vouloir continuer sur cette lancée. Kefetew Salassie, responsable du Design Center de Dell à Taïwan, assure ainsi que la firme prévoit de recycler 45 000 tonnes de déchets électroniques supplémentaires d'ici le 22 avril prochain (Jour de la Terre). Un chiffre qui s'inscrit dans la politique globale du constructeur quant au recyclage de déchets... pas seulement électroniques.

Au delà des cartes mères que Dell recycle, notamment pour récupérer les maigres portions d'or qu'elles recèlent, le fabricant américain utilise des déchets marins (essentiellement du plastique récupéré dans l'océan) et d'autres matériaux recyclés afin de concevoir des appareils flambant neufs, comme des ordinateurs portables (les châssis de certains modèles vendus par Dell sont ainsi fabriqués à partir de fibre de carbone recyclée) ou des serveurs.

52,2 millions de tonnes de déchets électroniques accumulées d'ici 2021

Kefetew Salassie souligne par ailleurs les efforts de Dell dans sa gestion des encres utilisées pour imprimer les informations et visuels présents sur les boîtes de ses différents produits. « Plus de 150 000 boîtes ont été imprimées à l'aide d'encres recyclées », a-t-il assuré à DigiTimes, tout en indiquant par ailleurs que Dell « coopère avec une start-up indienne capable de convertir des émissions de moteur diesel en encre à imprimer ».

Comme le rappelle Tom's Hardware, les efforts du constructeur de Round Rock, aussi louables soient-ils, sont loin de pouvoir compenser la production mondiale de déchets électroniques. Un rapport de l'université des Nations Unies pointait ainsi - en décembre 2017 - que 52,2 millions de tonnes de ces e-déchets seraient accumulées d'ici 2021. Un chiffre qui démontre à quel point une prise de conscience de l'ensemble des acteurs de la tech, et pas seulement quelques grandes firmes, est primordiale. Notons malgré tout qu'Apple, de son côté, s'investit aussi sur ce terrain au travers de son programme GiveBack, entre autres. En deux mots, il permet aux clients de la marque à la pomme d'obtenir des remises sur de nouveaux produits avec la reprise d'anciens appareils Apple.
5
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top