En avance de deux ans sur son planning, Dell a recyclé plus de 900.000 tonnes de déchets

Nathan Le Gohlisse Contributeur
04 mars 2019 à 07h02
0
Dell
Jonathan Weiss / Shutterstock.com

En 2013, Dell s'était fixé pour objectif de recycler quelque 2 milliards de livres (soit un peu plus de 900 000 tonnes) de déchets électroniques d'ici l'horizon 2020. On apprend cette semaine d'un porte parole de la firme qu'elle a d'ores et déjà atteint son but.

Mieux, d'après le quotidien financier DigiTimes (via Tom's Hardware), le constructeur texan aurait en réalité recyclé ces 900 000 tonnes d'e-déchets dès 2018, et donc avec deux ans d'avance sur son planning initial.

Recycler 45.000 tonnes de déchets électroniques supplémentaires d'ici le 22 avril


C'est une bonne nouvelle. Alors que les géants de l'informatique s'investissent peu à peu dans le recyclage des déchets électroniques qu'ils contribuent à générer, rares sont encore les annonces de résultats probants sur ce terrain. En surpassant très nettement ses prévisions initiales en matière de recyclage, Dell marque donc un point. D'autant plus qu'il assure vouloir continuer sur cette lancée. Kefetew Salassie, responsable du Design Center de Dell à Taïwan, assure ainsi que la firme prévoit de recycler 45 000 tonnes de déchets électroniques supplémentaires d'ici le 22 avril prochain (Jour de la Terre). Un chiffre qui s'inscrit dans la politique globale du constructeur quant au recyclage de déchets... pas seulement électroniques.

Au delà des cartes mères que Dell recycle, notamment pour récupérer les maigres portions d'or qu'elles recèlent, le fabricant américain utilise des déchets marins (essentiellement du plastique récupéré dans l'océan) et d'autres matériaux recyclés afin de concevoir des appareils flambant neufs, comme des ordinateurs portables (les châssis de certains modèles vendus par Dell sont ainsi fabriqués à partir de fibre de carbone recyclée) ou des serveurs.

52,2 millions de tonnes de déchets électroniques accumulées d'ici 2021


Kefetew Salassie souligne par ailleurs les efforts de Dell dans sa gestion des encres utilisées pour imprimer les informations et visuels présents sur les boîtes de ses différents produits. « Plus de 150 000 boîtes ont été imprimées à l'aide d'encres recyclées », a-t-il assuré à DigiTimes, tout en indiquant par ailleurs que Dell « coopère avec une start-up indienne capable de convertir des émissions de moteur diesel en encre à imprimer ».

Comme le rappelle Tom's Hardware, les efforts du constructeur de Round Rock, aussi louables soient-ils, sont loin de pouvoir compenser la production mondiale de déchets électroniques. Un rapport de l'université des Nations Unies pointait ainsi - en décembre 2017 - que 52,2 millions de tonnes de ces e-déchets seraient accumulées d'ici 2021. Un chiffre qui démontre à quel point une prise de conscience de l'ensemble des acteurs de la tech, et pas seulement quelques grandes firmes, est primordiale. Notons malgré tout qu'Apple, de son côté, s'investit aussi sur ce terrain au travers de son programme GiveBack, entre autres. En deux mots, il permet aux clients de la marque à la pomme d'obtenir des remises sur de nouveaux produits avec la reprise d'anciens appareils Apple.
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top