Baidu, premier membre chinois d'une alliance pour l'IA

Par
Le 19 octobre 2018
 0
baidu
Pe3k / Shutterstock.com

Le géant chinois Baidu rejoint le « Partnership on AI », ce consortium du secteur des technologies initié par les GAFA dont l'objectif est de garantir des pratiques optimales et sûres pour les systèmes d'intelligence artificielle.

Le Partnership on AI (PAI), dont Google, Apple, Facebook et Amazon sont membres, est une organisation qui fédère plusieurs entreprises. Le collectif a pour mission de comprendre et d'expliquer les impacts de l'intelligence artificielle sur notre quotidien.

Baidu, nouveau membre du Partnership on AI

Baidu est le moteur de recherche leader en Chine... mais ne se contente pas de ce simple service. À l'image de Google, Baidu a intégré l'IA à son activité principale. En investissant notamment dans les véhicules autonomes et les assistants intelligents, Baidu a gagné le surnom de « Google chinois » souvent donné à l'entreprise.

partnership ai

Trois produits de Baidu (notamment) reposent sur l'intelligence artificielle. Apollo, une plate-forme dédiée à la conduite autonome open-source, dans laquelle BMW a investi. DuerOS, un assistant vocal déjà présent sur plus de 100 millions d'appareils. Et enfin Baidu ABC, un service de cloud intelligent pour les entreprises.

L'IA est au cœur des services de l'entreprise chinoise, et son arrivée au sein du PAI permet d'asseoir sa légitimité et de s'inviter à la table des discussions avec les géants occidentaux.

La Chine, futur leader de l'IA

Le consortium était, depuis sa création en 2016, une affaire très américaine. Car en plus des GAFA, ce sont également DeepMind, Microsoft et IBM qui se sont lancés dans l'aventure. Il manquait un peu de diversité pour ce programme PAI.

Mais voici que l'ouverture semble se faire avec l'arrivée de Baidu. « La Chine a l'ambition de devenir leader de l'IA dans le monde. Les investissements massifs dans cet objectif en témoignent. Si nous voulons une vision globale et des échanges complets sur l'avenir de l'IA, la Chine doit faire partie des débats » a indiqué Terah Lyons, PDG de PAI.

Le programme Partnership on AI mène des recherches, organise des discussions, partage des idées et répond aux questions du public et des médias afin d'améliorer la compréhension des technologies de l'intelligence artificielle. De nouveaux groupes de travail ont été créés avec l'arrivée de Baidu.

Modifié le 19/10/2018 à 11h58
scroll top