Alibaba, Baidu et Tencent investissent chez Apple

30 mai 2018 à 09h37
0
Trois des plus grands leaders du commerce électronique chinois ont choisi d'enterrer la hache de guerre le temps d'un investissement commun chez Apple.

L'annonce a été faite par le site Quartz (QZ pour les intimes). Les trois leaders du commerce électronique en Chine que sont Alibaba, Baidu et Tencent ont tous acheté des actions de la société Foxconn Industrial Internet (FII), l'un des principaux manufacturiers de la marque à la pomme pour son célèbre smartphone. Un investissement qui, pour nos confrères de QZ, révèle une importante expansion des géants de la vente en ligne, ainsi qu'une certaine implication politique.

Le fondateur d'Alibaba Jack Ma à Wall Street, le 19 septembre 2014


La volonté d'expansion de trois géants du commerce électronique

Foxconn Industrial Internet est une branche d'un plus grand groupe appelé Foxconn Technology Group, spécialisé dans la fabrication d'appareils électroniques et le développement de la technologie 5G. Le groupe compte notamment parmi ses clients divers géants de l'électronique tels que Dell ou encore Amazon, son client principal restant tout de même Apple qui lui permet à lui seul de réaliser pas moins de 20 à 30 % de son chiffre d'affaires grâce à la fabrication de cadres et d'étuis pour iPhone.

Cet investissement massif, le plus important enregistré en Chine durant ces trois dernières années, permet à FII une évaluation à plus de 43 milliards de dollars. Selon le dépôt de Shanghai, les trois géants chinois auraient acheté un total de près de 22 millions d'actions de la société, en devenant ainsi propriétaire à un peu moins de 4 %.

Baidu


Un investissement poussé par Pékin ?

Pour Quartz, si l'investissement commun de diverses entreprises concurrentes est un fait assez rare pour être notifié, il pourrait en fait s'inscrire dans une volonté commune des trois géants de continuer à développer leur activité - notamment dans le secteur automobile, domaine dans lequel FII pourrait alors être un partenaire de choix.

Le site américain précise également que, pour eux, la politique du gouvernement chinois (et plus particulièrement, celle de Pékin) n'est probablement pas non plus étrangère à cet investissement. Ainsi, en Chine, le gouvernement incite régulièrement les géants de son pays à s'inscrire à la « cote nationale », particulièrement après une année 2017 ayant vu bon nombre de sociétés chinoises choisir de s'inscrire à la bourse des USA ou d'Hong-Kong plutôt qu'à celle de Shanghai.

Une affirmation probablement proche de la réalité, puisque le site note également que l'acceptation de cet investissement a été validé en seulement un mois, tandis que la majorité des autres sont généralement validés dans une période allant d'un à deux ans.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top