L'ado qui a piraté Apple ne sera pas condamné... mais ne travaillera pas pour la marque

29 mai 2019 à 11h19
0
Apple
360b / Shutterstock.com

Le jeune hackeur australien a voulu prouver son attachement à la firme à la pomme en la piratant. Elle ne lui fait pas les yeux doux en retour.

Pour plaire à une entreprise et donner envie à cette dernière de vous recruter, quel est le bon comportement à adopter ? Pour cet étudiant australien, la réponse ne fut pas des plus banales, bien au contraire. Plutôt que de contacter Apple, son entreprise de cœur et de lui présenter un projet ou des travaux, le jeune habitant de Melbourne a choisi la manière forte : pirater les serveurs de la marque à la pomme.

De faux identifiants pour se faire passer pour un employé de la firme

À deux reprises d'abord en 2015 alors qu'il n'avait que treize ans, puis au début de l'année 2017, le jeune homme a piraté le système informatique sécurisé d'Apple. Pour y arriver, le talentueux pirate en herbe était parvenu à créer de faux identifiants permettant de se faire passer pour un employé de la firme de Cupertino. Non satisfait de pénétrer dans le système, le jeune homme avait dérobé des documents internes lors de ses incursions.

Jugé devant le tribunal pour adolescents d'Adelaïde, l'adolescent a déclaré par l'intermédiaire de son avocat ne pas avoir eu conscience de ses actes à l'époque, et qu'il espérait que ses talents lui permettent d'obtenir un emploi au sein d'Apple.

Aucune perte pour Apple

Le jeune homme espérait sans doute connaître le même destin qu'un certain George Hotz, un pirate juvénile qui fut recruté par Facebook en 2011 après avoir percé les défenses de l'iPhone et de la PS3. Au lieu de ça, c'est un passage devant le tribunal auquel il a eu droit.

Néanmoins, tout est bien qui finit bien, Apple ayant informé le tribunal de n'avoir subi aucune perte financière ou intellectuelle du fait du piratage du jeune australien. Le magistrat David White n'a pas souhaité condamner le petit génie et a fixé une caution de bonne conduite à 500 dollars australiens (un peu plus de 300 euros) valable pour les neufs prochains mois.

Source : Engadget
1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top