Epic vs Apple : c'était "une grande victoire" mais Apple fait quand même appel

11 octobre 2021 à 14h40
8
Apple logo © © Unsplash / Laurenz Heymann
© Unsplash / Laurenz Heymann

On pensait l’affaire (presque) pliée pour Apple suite à sa quasi écrasante victoire, le 10 septembre dernier, dans son affrontement en justice face à Epic Games. Finalement, la firme de Tim Cook a décidé de faire appel du jugement à son tour.

Apple fait appel sur l’injonction de la cour qui l’oblige, d’ici au 9 décembre prochain, à ouvrir son store à d’autres moyens de paiement que le sien.

On ne se couche pas sur de grosses commissions

Le 10 septembre dernier, la juge Yvonne Gonzales Rogers rendait son jugement sur l’affaire Epic Games contre Apple . Un jugement en grande partie en défaveur de l’entreprise dirigée par Tim Sweeney puisque les créateurs de Fortnite et du moteur Unreal Engine ont été condamnés à verser une somme d’argent importante à Apple. L’entreprise à la Pomme, si elle a été reconnue non coupable de 9 des 10 chefs d’accusation, a tout de même reçu une injonction l’obligeant, d’ici le 9 décembre prochain, à permettre aux développeurs d’autoriser les utilisateurs et utilisatrices à accéder à leur site internet et à leur propre moyen de paiement pour les achats.

Adieu donc les 30 % de commission récupérés par Apple lors des achats via sa plateforme (15 % pour les petits développeurs), ce qui pourrait représenter à la longue une perte importante de revenus si beaucoup d’acteurs décidaient de mettre en place leur propre moyen de paiement. Epic avait fait appel de la décision de la juge mais Apple s’en contentait, célébrant même le jugement. Cependant, un mois plus tard, Apple semble avoir retourné sa veste et fait également appel avec un discours bien différent, puisque l’entreprise juge maintenant que changer ses règles pourrait « bouleverser l’équilibre prudent entre développeurs et clients assuré par l’App Store ».

Le géant est même assez serein en proposant à la cour de trouver un juste équilibre qui pourrait « résoudre les préoccupations de la cour en rendant l’injonction, et peut-être même l’appel d’Apple, inutiles ». En attendant l’examen et les auditions de ces appels, la date butoir de l’injonction est reportée pour une durée indéterminée.

Source : iGeneration

Modifié le 11/10/2021 à 14h44
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
norwy
Apple nous la joue Obelix qui chantait :<br /> Quand l’appétit va tout va<br /> Quand l’appétit va tout va<br /> Vidons les futailles, à nous la Ripaille<br /> Quand l’appétit va tout va !
rsebas3620
donc en fait c’etait pas une victoire mais de la comm pour dire que le point ou ils ont perdu on s’en foutait… mais en fait non
clockover
Alala soyez créatif Apple ^^
labib
juste pour éclaircir<br /> l’injonction oblige apple a permettre aux développeurs d’autoriser les utilisateurs à accéder à leur site internet pour les achats par e-mail a la manière de spotify…
tfpsly
labib:<br /> l’injonction oblige apple a permettre aux développeurs d’autoriser les utilisateurs à accéder à leur site internet pour les achats par e-mail a la manière de spotify…<br /> Pas seulement. C’est seulement une des trois possibilités listées dans l’injonction.
HAL1
C’est toujours distrayant de voir une société comme Apple se ridiculiser en annonçant tout d’abord qu’ils ont gagné une grande victoire en justice et qu’ils ne feront pas appel… pour finalement, quelques semaines plus tard, retourner sa veste, probablement en espérant que ça passe un peu inaperçu.<br /> Heureusement, plusieurs médias un peu sérieux (surtout américains, il faut le noter) n’avaient pas simplement repris le communiqué de presse de la Pomme pour en conclure «&nbsp;ils parlent de grande victoire, ils ne font pas appel, une seule décision sur 10 leur est défavorable, donc on va titrer qu’Apple a gagné&nbsp;». La réalité, c’est que :<br /> La décision qui leur est défavorable est très significative (la fin du monopole du système de paiement imposé sur l’App Store).<br /> Ça n’a aucun sens d’uniquement faire une division par 10.<br /> Le fait qu’Epic ait tout de suite annoncé faire appel était parfaitement logique.<br /> Bref, peu de surprise dans l’annonce d’Apple de poursuivre le combat en justice, pour les personnes qui suivent un peu cette affaire. Évidemment, les fan-boys sont tout perdus.
pecore
Dommage, Apple aurait du se contenter de cette décision qui le faisait sortir par la haut. Je pense qu’ici Apple cherche surtout à négocier une décision plus favorable, pas vraiment à obtenir un nouveau procès. Ils se servent de l’appel d’Epic pour faire pression, tablant que la cours d’appel préférera négocier que de gérer deux appels.<br /> C’est de bonne guerre je suppose même si Apple aurait pu choisir une solution plus élégante.
Urleur
Imaginez si tous les développeurs réclamait la même chose que EG le 9 décembre, bye bye les 30 % ! comme quoi «&nbsp;poire&nbsp;» un jour resteras «&nbsp;poire&nbsp;» toujours !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft promet d'améliorer la réparabilité de ses appareils... un jour
Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Haut de page