Rendre le processeur Apple M1 "open source", des chercheurs sont sur le coup

20 septembre 2021 à 14h30
22
Apple Silicon
© Apple

Les avancées faites dans la mise à nu du SoC Apple M1, qui équipe les derniers iMac et Macbook, pourraient bientôt permettre aux développeurs de faire tourner nativement des systèmes d'exploitation autres que macOS sur les derniers ordinateurs de la marque.

Presque un an après qu'Apple a rendu accessible son architecture Apple Silicon au grand public, bien des mystères entourent toujours les processeurs maison de Cupertino basés sur l'architecture ARM. Même si les performances sont au rendez-vous, les puces Apple Silicon se trouvent vite limitées lorsqu'on veut sortir de l'écosystème logiciel du constructeur.

Le crowd-sourcing à la rescousse

Tout récemment, Maynard Handley, ancien développeur de Quick Time chez Apple, a partagé un document long de 350 pages détaillant le fonctionnement du M1. Actuellement dans sa version 0.7, le document aborde les possibilités de rétro-ingénierie afin de rendre la plateforme open-source à l'instar de ce qui se fait depuis des années avec les processeurs x86. L'initiative a attiré l'attention de nombreux autres développeurs.

Les efforts fourni par Handley sont impressionnants, la rétro-ingénierie d'une plateforme aussi complexe demandant énormément de connaissances sur l'architecture ARM, sans parler des dizaines voire centaines d'heures de test, de lectures de brevets et autres ressources qu'Apple a daigné rendre publiques.

Un enjeu de taille

Une véritable communauté est en train de se créer autour du travail de Handley et nous pourrions avoir bien plus tôt que prévu une véritable bible du M1, qui pourrait servir de base pour tous les futurs processeurs Apple Silicon comme le M1X attendu pour la fin de l'année. Ces efforts pourraient rapidement amener à une compatibilité native de nombreuses distributions Linux comme Ubuntu ou Debian, et qui sait… peut-être Windows ?

Les efforts pour amener Linux sur M1 vont d'ailleurs bon train. Reste à voir comment la rétro-ingénierie impactera le cycle de développement du bébé de Linus Torvald mais également la virtualisation sur la plateforme d'Apple.

Source : WCCFTECH

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
16
idhem59
Le principal intérêt grand public serait de comprendre comment fonctionne le bootloader de telle manière à pouvoir installer en dur autre chose que Mac OS. Une distribution Linux ARM par exemple.<br /> Sous x86 c’est facile puisque toute cette chaine est standardisée, ce qui n’est pas le cas sous ARM, où chaque appareil fonctionne différemment.<br /> C’est d’ailleurs tout le propos de l’article…
pabloz
«&nbsp;Les efforts pour amener Linux sur M1 vont d’ailleurs bon train.&nbsp;»<br /> Un peu d’ouverture est toujours bon à prendre
alaindu57
avoir un laptop qui tiens 10h qui ne fait pas de bruit, qui est puissant et qui ne chauffe pas ?<br /> sur pc c’est bien beau d’avoir des sites qui disent que c’est mieux qu’apple, mais helas c’est souvent faux ou ca perd beaucoup en 1an !<br /> j’avais pris un dell XPS 13 2in1 car soit disant mieux qu’apple<br /> la 1ere semaine oui<br /> depuis pas du tout <br /> batterie qui a perdu 20% de sa capacité en 1 an alors que j’ai respecté les cycles de charge…<br /> un ordi qui d’apres les tests tiens 16h que je dois rechargé au bout de 4h …<br /> Et bien sur quand tu dis ca a dell ils disent que c’est normal<br /> pour ma part plus jamais du dell<br /> ps: bien sur j’ai remis a zero ou tenté un linux avec toutes les optimisations batteries diverses… rien n’y fait
Francis7
ARM n’est pas si nouveau que ça.<br /> ARM IS NOT M1.
Bombing_Basta
L’intérêt c’est le marché de l’occaz qui finit par foisonner avec tous les apple_lovers qui achètent chaque année le nouveau matos.<br /> Donc cher neuf certes, mais bien moins d’occaz.<br /> Et une fois la plateforme maitrisée, elle reste standard et donc pas 36 versions de chaque composant à prendre en charge, car un driver open-source, c’est pas si simple à dev.
ld9474
Quel est l’interêt de cette démarche alors qu’il suffit de prendre un x86 et on peut installer Linux et Windows?
ld9474
C’est je pense largement exagéré ou alors vous tombez sur des mauvaises séries… J’ai eu un XPS13 que mon fils a récupéré. Acheté il y a 6 ans (ou 5 je ne sais plus trop) et il tourne toujours très bien :). Certes la charge n’est plus que de 6 heures en usage bureautique m’enfin il commence à être vieux.<br /> Aujourd’hui j’ai un thinkpad (je ne connais pas le modèle), j’ai fait toute la journée d’aujourd’hui chez un client + allers/retour en train. Et il me reste une moitié de batterie…<br /> Encore une fois c’est très facile pour Apple de contrôler la consommation de batterie, on ne peut pas isntaller ce qu’on veut dessus… Sur un PC vous installez tout et n’importe quoi et dieu sait que les softs sont rarement optimisés pour de la mobilté.
Bestdoud
Meme chose avec un hp x360 donné pour 10h et tient à peine 3h sans faire grand chose. Et même éteint il se décharge hyper vite obligé de le brancher à chaque fois que j’en ait besoin. Au travail j’ai un hp et lui il tient toute la journée
fg03
L’intérêt c’est si Apple démontre sa supériorité en terme de plateforme M1 par rapport à x86 ou à ARM non optimisé, beaucoup de gens qui recherchent de la performances (ratio puissance par Watt consommé) seront intéressés de porter leur appli sur une machine plus puissante.<br /> Après y a aussi le côté «&nbsp;proof of concept&nbsp;» juste la fierté de dire c’est possible je l’ai fait.<br /> Sinon je suis assez d’accord que si MacOS l’OS ne t’intéresse pas, y a largement moins cher et beaucoup plus configurable sur plateforme x86 pour installer Windows ou une distribution Linux, ou même plus performant en puissance pure (tant pis si le CPU consomme 125W et le GPU 300W pour les carte graphiques externes)
xylf
L’intérêt existe depuis bien longtemps. Un temps où les architectures étaient légions et qu’une culture de portabilité s’est développée afin que les utilisateurs retrouvent un environnement connu et des programmes connus quelque soit l’architecture justement.<br /> On peut se poser la même question avec Microsoft qui porte windows sur arm. Même si l’utilité est faible et des performances bof, ils ont raison de ne pas se cantonner au x86: arm se répand de plus en plus, risc-v suscite de l’engouement.<br /> Le même système qui fonctionne de façon transparente quelque soit le support est bénéfique pour l’éditeur d’un point de vue commercial, et intéressant pour l’utilisateur d’un point de vue économique et ou pratique.
Guillaume1972
C’est vrai mais le M1 montre ce qu’ARM est capable de faire, vivement les descendants du M1. C’est terrible et c’est un peu surprenant que cala vienne d’Apple, mais il est vrai qu’un excellent processeur sans un OS capable de tirer pleinement de ses capacités ne servirait à rien, donc bravo a Apple pour son M1 mais également pour son OS. Et je dis ça sans être un Fanboy mais il fait reconnaître qu’ils ont fait fort. Et que ceux qui affirment que les duels M1 vs derniers procos Intel sont truqués…
Guillaume1972
Il me semble que les tests M1 vs x86 pullulent et que ceux-ci sont le plus souvent (tout le temps?) en faveur du M1.En tout cas, personne de censé ne pourra remettre en question le rapport consommation/performances.Je pense que d’ici une décennie, la plupart des supercalculateurs seront sous ARM. Le premier d’entre eux (le plus puissant, le FUGAKU) en ce moment est déjà sous environnement ARM<br /> en.m.wikipedia.org<br /> Fugaku (supercomputer)<br /> Fugaku (Japanese: 富岳)&nbsp;– named after an alternative name for Mount Fuji&nbsp;– is a claimed exascale supercomputer (while only at petascale for mainstream benchmark), at the RIKEN Center for Computational Science in Kobe, Japan. It started development in 2014 as the successor to the K computer, and is officially scheduled to start operating in 2021. Fugaku made its debut in 2020, and became the fastest supercomputer in the world in the June 2020 TOP500 list, as well as becoming the The supercomputer...<br />
eric957
Il n’est pas si cher pour ce qu’il est… Un processeur ARM plus rapide qu’un Intel mais qui chauffe et consomme très peu, pour l’instant, c’est unique.
eric957
Mais le M1 est un processeur ARM. C’est pas simple à comprendre, voir par exemple Architecture ARM — Wikipédia.
eric957
Apparemment le rapport performance/poids à autonomie égale est nettement supérieur avec ce tout nouveau processeur.
ld9474
Guillaume1972:<br /> Je pense que d’ici une décennie, la plupart des supercalculateurs seront sous ARM<br /> Je ne crois pas . Dans 10 ans les super calculateurs seront quantiques.
ld9474
@fg03 et @alaindu57 je partage en partie ce que vous dites. Néanmoins, il ne faut pas exclure la couche logicielle sans quoi l’autonomie d’une machine ne veut rien dire. Vous avez deux logiciels identiques avec l’un qui peut consommer beaucoup plus que l’autre en fonction de la manière dont ca a été codé. Par ailleurs, nos logiciels embarquent des fonctionnalités bien souvent inutilisées ( et parfos inutiles). Que donnerait un Word 6 sur une machine actuelle. Je serai curieux de le savoir mais j’ai mon idée
sup_adit
C’est Windows qui gère mal la consommation, même un mac sous windows voit sont autonomie fondre.<br /> Clubic seul Apple peux rendre sont processeur open source.
alaindu57
ya rien d’exagéré la premiere semaine il tenai plus de 12 h sans soucis<br /> depuis il peine a depasser les 4h<br /> et je parle pas d’un appareil acheté il y a 6 ans, mais d’un appareil aquis en decembre 2019 que j’ai payé plus de 2000€ (j’ai volontairement pris la version 32GB avec un disque dur SSD de 2To en me disant que j’aurai un appareil que je ne regretterai pas et que je garderai 10 ans…<br /> Et a peine 1 an plus tard je regrette deja ce choix <br /> Certes la qualité de fabrication egale celle d’apple<br /> certes il est léger<br /> certes il est rapide<br /> mais si j’ai pris ce XPS c’est aussi et surtout pour ne pas devoir brancher le chargeur <br /> et la le vieux macbook pro que j’avais tiens plus longtemps.<br /> Bien sur que sur windows la gestion des batterie est mauvaise, mais meme sur linux c’est helas pareil, comme dit en 1 an la batterie a perdu 25% de capacité max.<br /> J’ignore si c’est une mise à jour bios qui a fait qu’il soit devenu moins bon.<br /> Le pire c’est que je l’ai longtemps utilisé sur un genre de docking station et que le bios est justement reglé pour cet usage afin de ne pas cycler la batterie pour rien …<br /> Bref des reglages pour faire joli<br /> Sur mac ya pas ce genre de chose et la batterie tiens bel et bien ses promesses.<br /> Et je suis loin d’etre un cas unique<br /> suffit de faire une recherche dell «&nbsp;xps 13 2in 7390 battery&nbsp;» pour s’en rendre compte
Nicolas_BARET
C’est légal d’installer un OS autre que MacOS sur un appareil Apple ? Je croyais qu’Apple était contre (question de lois européennes différentes des lois US ?)?<br /> Et inversement aussi, il me semblait qu’Apple ne souhaitait pas que son OS soit installé sur autre chose qu’un appareil Apple (d’où les OS hackés pour monter une petite VM).
Jissou06
Un Linux sur un laptop M1 qui tient 15h sans défaillir cause batterie : je prends de suite
ld9474
C’est moi qui suis tombé sur un bon modèle alors :).
idhem59
Nicolas_BARET:<br /> C’est légal d’installer un OS autre que MacOS sur un appareil Apple ? Je croyais qu’Apple était contre (question de lois européennes différentes des lois US ?)?<br /> Sur Mac Intel, il y a toujours eu un utilitaire natif et préinstallé pour y installer Windows : Bootcamp.<br /> C’était d’ailleurs même l’un des arguments d’Apple lors du passage à x86, permettre à ceux qui ont aussi besoin de Windows de pouvoir tout faire depuis leur Mac.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sur Geekbench, le Core i9-12900HK est le plus puissant CPU mobile jamais vu
Photographes, fuyez ! Les nouveaux MacBook Pro ne supportent pas la dernière norme de carte SD
Razer Kunai, Hanbo, Katana : du nouveau (et du beau) pour vos PC
Intel : le package de l'i9-12900K est fou, mais... quel intérêt ?
Le Core i9-12900K 'Alder Lake' ne serait pas un rêve d'overclockeur
Encore un peu plus pessimiste qu'AMD, Intel voit la pénurie durer au moins jusqu'en 2023
La DDR5 « LEGO » de chez Galaxy dévoile de premiers benchs
Nouveau MacBook Pro : pas de support d'eGPU malgré le Thunderbolt 4
Les MacBook Pro 2021 en M1 Max disposent d'un mode
Offre Fnac du jour : les adhérents bénéficient de 20€ crédités tous les 150€ d’achats, à vous les meilleurs produits tech !
Haut de page