Apple annonce une baisse des prix sur les applications et les achats in-app de l'App Store

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
05 août 2021 à 15h30
1

Apple annonce qu'elle va revoir à la baisse le prix des applications de l'App Store et des achats in-app en Europe. Cette mesure, annoncée cette semaine, suit une révision des taxes dans certaines régions… dont la zone euro.

« Quand les taxes ou les taux de change évoluent, nous devons parfois actualiser les prix sur l'App Store dans certaines régions et/ou ajuster vos revenus », explique Apple sur une page de son blog dédié aux développeurs. On apprend que ce sera le cas en août pour les pays de la zone euro.

Des prix plus bas en Europe pour les applications de l'App Store

« Dans les prochains jours, les prix des applications et des achats in-app (à l'exclusion des abonnements renouvelés automatiquement) sur l'App Store diminueront en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et dans les tous territoires utilisant l'euro comme devise », détaille Apple un peu plus loin.

Comme le précise la marque, les développeurs italiens bénéficieront par contre de recettes rehaussées pour tenir compte du taux effectif de la taxe sur les services numériques.

Source : Apple

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Aux USA, Amazon aurait licencié illégalement des salariées critiquant les conditions de travail de la firme
Haut de page