Amazon va répercuter la taxe GAFA sur les commerçants à partir du 1er octobre

Mathieu Grumiaux Contributeur
01 octobre 2019 à 09h35
0
Amazon

Dès aujourd'hui, le e-marchand va augmenter la commission qu'il facture aux commerçants utilisant ses services pour absorber le montant de la taxe décidée par le gouvernement français en juillet.

Amazon met ses menaces à exécution

Amazon avait prévenu, lors de l'adoption par le Parlement de la taxe GAFA, qu'il ne pourrait pas assumer ce nouvel impôt et qu'il serait dans l'obligation de le répercuter sur ses commerçants tiers vendant sur Amazon, soit près de 10 000 sociétés au total, qui utilisent ses services.

C'est désormais chose faite ce mardi 1er octobre. La commission prise par le groupe américain sur chaque vente effectuée sur sa plateforme va passer de 15% à 15,45%, afin d'absorber la taxe établie à 3% du chiffre d'affaires réalisé dans le pays.

Amazon n'a pas pris la peine de négocier avec ses partenaires, comme l'explique Xavier Douais, président de la section commerce de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CGPME) au micro de France Inter : « On peut analyser cela comme une provocation dans la mesure où ils nous l'écrivent clairement : on nous impose une taxe alors on vous l'impose également. 3% de la marge c'est quelque chose de très important pour les commerçants ».

Une taxe GAFA finalement payée par le consommateur

Ces petites sociétés n'ont pourtant pas leur mot à dire, leur activité commerciale dépendant aujourd'hui entièrement de la logistique proposée par le e-marchand. « On a beaucoup de retour de commerçants qui ont confié une partie du développement de leur structure à une plateforme, en l'occurrence Amazon. Aujourd'hui ils sont pieds et poings liés avec ces gens, donc ils sont dans un désarroi important », ajoute Xavier Douais

La suite logique de cette augmentation de la commission est la hausse attendue du prix final facturé au client. Les PME, pour sauvegarder leurs marges, vont probablement répercuter la taxe GAFA sur le consommateur et les tarifs de dizaines de milliers de produits devraient augmenter dans les prochains jours.

Correction du 01/10/2019 à 16h20 apportée par les services d'Amazon et reportés ci-dessus :

Des économistes avaient alerté sur le fait que cette taxe sur le chiffre d'affaires serait répercutée par les entreprises concernées et nous avons clairement expliqué aux autorités que cela serait le cas s'agissant d'Amazon. Étant donné que nous opérons dans le secteur très concurrentiel et à faible marge du commerce de détail et que nous investissons massivement dans la création d'outils et de services destinés à nos clients et à nos vendeurs partenaires, nous ne sommes pas en mesure d'absorber une taxe supplémentaire assise sur le chiffre d'affaires et non sur les bénéfices. Cette taxe visant directement les services de la marketplace que nous mettons à la disposition des entreprises avec lesquelles nous travaillons, nous n'avons pas d'autre choix que de la répercuter sur l'ensemble des entreprises vendant sur Amazon.fr. Nous reconnaissons que cela pourrait mettre les petites entreprises françaises en position de désavantage concurrentiel par rapport à leurs homologues d'autres pays, et nous en avons, comme de nombreux autres acteurs, averti les autorités. Malheureusement, nous nous attendons à ce que nombre de ces entreprises soient en conséquence contraintes à répercuter cette taxe sur les consommateurs, ce qui entraînera une hausse des prix de leurs produits vendus en ligne, que ce soit sur notre site ou ailleurs.


Source : France Inter
Modifié le 01/10/2019 à 16h22
61 réponses
43 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top