Amazon laxiste avec les normes de sécurité des produits qu'il vend ?

13 septembre 2019 à 13h52
3
amazon_bp1104_1600

Le leader mondial de l'e-commerce ne serait pas très regardant quant au respect des réglementations en matière de sécurité, notamment pour les jouets. C'est tout du moins ce que tendent à démontrer plusieurs médias américains.

Les produits vendus sur Amazon sont-ils tous conformes aux législations en vigueur concernant la sécurité ? Le doute est permis, après deux enquêtes publiées en un mois.

Des milliers de jouets potentiellement dangereux en vente

La première de ces enquêtes est l'œuvre du Wall Street Journal. D'après cette étude, plus de 4 000 produits présents sur la plateforme d'e-commerce, en particulier des jouets et des médicaments, étaient interdits ou considérés comme dangereux par les autorités américaines. Pire encore, quelques-uns de ces articles figuraient même parmi les « recommandations d'Amazon ».

Plus récemment, c'est CNBC qui a révélé une nouvelle affaire. Quelques semaines après la première enquête, Amazon aurait envoyé un mail à certains vendeurs de la catégorie « Jouets », pour leur demander de présenter les documents attestant de la conformité de leurs produits avec les normes de sécurité. Problème : dans certains cas, les articles en question étaient déjà disponibles à la vente depuis deux semaines...

Amazon rejette les accusations et les produits suspects

En réponse à ces critiques, Amazon a évidemment nié un manque de considération envers les règles de sécurité. Dans un communiqué, l'entreprise a ainsi déclaré : « Tous les produits proposés sur nos boutiques en ligne doivent être conformes aux lois et réglementations en vigueur, et nous contactons régulièrement nos partenaires pour leur demander leur documentation de sécurité ».

De plus, la société a mis en avant les actions mises en œuvre dans le but de protéger les consommateurs. Ainsi, en 2018, elle aurait investi plus de 400 millions de dollars (plus de 362 millions d'euros) pour garantir la sécurité des articles vendus et rejeté plus de 3 milliards de produits avant leur mise en ligne sur la plateforme. D'après les précédentes révélations, il semblerait pourtant que certains aient réussi à passer entre les mailles du filet.

Source : CNET
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
KoniRC
pourtant il y a toujours des milliers de produits de contrefaçon qui respectent aucune normes sur Amazon… ils doivent pas contrôler grand chose, les produits partent de chine.
BetaGamma
A technique d’Amazon et des GAFA a toujours été la meme !<br /> S’assoir sur la déontologie, la sécurité, les principes; ou encore la santé pour s’imposer soit en tuant les concurrents soit en rendant les utilisateurs addicts… voire les deux !
Maga83
Waouuu… les mecs jouent avec le napalm si ils ne respectent pas les normes CE et NF en France et en Europe.<br /> Je sens bien les procès en cascade en cas d’accidents.
wedgantilles
Il faudra voir les détails. Déjà les produits recommandés viennent en général d’un algorithme automatique, ce n’est pas une garantie de la part d’Amazon juste une indication du produit probablement le plus acheté, le mieux noté ou ce genre de chose.<br /> Si le produit viens d’un vendeur tiers, la responsabilité serait plutôt celle de ce vendeur tiers que d’Amazon théoriquement.<br /> D’ailleurs pour un exemple inverse, j’ai acheté un produit par Amazon une grenouillère bébé, qui a été signalée comme potentiellement dangereuse par la DGCRF, et je l’ai su parceque Amazon m’a envoyé un email m’informant du défaut et de la procédure de retour du produit et de son remboursement.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

RingFit Adventure : la nouvelle expérience (ultra kitsch) de Nintendo
Demain, Google Maps vous demandera automatiquement de noter les artisans du quartier
L'histoire des Targaryen, 300 ans avant Game Of Thrones, bientôt sur HBO ?
🔥 Déstockage Apple : iPhone et MacBook pro reconditionnés à prix cassés
Death Stranding offre un beau trailer en 4K et 50 minutes de gameplay
Le mode sombre de Slack est dispo sur toutes les plateformes
Le Fairphone 3 obtient la note parfaite de 10/10 sur iFixit
OnePlus s’engage à planter un arbre à chaque tweet mentionnant #OxygenOS
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Haut de page