Amazon : aux US, des manifestations sans précédent à l'occasion des Prime Days

1
Amazon logo

Dans sept villes différentes, les manifestations ont débuté hier. Parmi les manifestants figurent un bon nombre d'employés Amazon... pile à l'occasion des Prime Days.

Leurs revendications concernent principalement leurs conditions de travail ainsi que les liens d'Amazon avec les agences d'expulsion fédérales.

Une pétition, signée par plus de 250 000 personnes, déposée au domicile de Jeff Bezos

À l'occasion des Prime Days annuels, des employés Amazon ont manifesté contre leur employeur, accompagnés d'immigrants et de militants. Dès lundi, ils se sont rendus au domicile de Jeff Bezos, à Manhattan, pour y déposer une pétition signée par plus de 250 000 personnes, demandant à ce qu'Amazon coupe les ponts avec les agences gouvernementales en charge des expulsions.


Parmi leurs revendications, les militants mettent en avant le fait que le géant du commerce en ligne ne devrait pas tirer profit de cette vente annuelle alors même que ses employés se battent pour obtenir de meilleures conditions de travail.

De plus, ils souhaitent également qu'Amazon se détache des organisations gouvernementales impliquées dans la recherche et expulsion des migrants. Car la plateforme d'e-commerce possède des bases de données importantes qui recensent un grand nombre d'informations personnelles communiquées à des organisations gouvernementales qui recherchent et expulsent des migrants.


Une grève qui ne va pas changer grand chose pour Amazon

Amazon en est à son cinquième événement annuel de Prime Days. Le principe est simple : proposer d'importantes promotions à ses clients du programme Prime et inciter les autres adeptes d'Amazon à passer le pas de la souscription.

Si en 2018, cet événement a rapporté à l'entreprise plus de 4 milliards de dollars, cette année il est bousculé par la grève de nombreux employés. En premier lieu, cela concerne les employés du centre Amazon de Shakopee qui ont quitté leur poste pendant six heures hier afin d'exiger de meilleures conditions de travail.

De plus, ces employés ont été rejoints par des cadres de l'entreprise qui ont fait le déplacement afin de leur apporter leur soutien. Cependant, même si les manifestants qui ont quitté leur poste, Amazon va être en mesure de garder le cap. Pour réellement avoir un impact, il serait nécessaire que plusieurs centres Amazon voient leurs employés se mettre en grève en même temps.

Toujours est-il que ces manifestations pourraient marquer un tournant pour les employés Amazon quant à l'avenir. En effet, des actions ont également été observées en Allemagne et en Pologne.

Alors une réaction d'Amazon répondant favorablement aux employés est-elle possible selon vous ?

Sources : Engadget, The Guardian
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Nike : des Air Max 97 en hommage... à la Nintendo 64 !
🔥 Soldes Amazon : SSD Crucial BX500 480 Go à 45€ au lieu de 77€
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Les hausses de prix de Netflix seront répercutés sur les abonnements Freebox Delta et One
La dernière preversion de Windows 10 met en avant les assistants personnels, dont Alexa
Le collectif NoFakeScience lance un appel pour réconcilier scientifiques et journalistes
Les capteurs Xbox Kinect utilisés comme caméras de surveillance dans un aéroport
Epic Game soutient le développement de Blender à hauteur de 1,2 millions de dollars
Skoda Citigo e IV : tout ce que l’on sait de la mini-citadine électrique tchèque
Haut de page