Le programme anti-contrefaçon Transparency d'Amazon débarque en Europe

Laura Léger Contributrice
12 juillet 2019 à 07h17
0
transparency

Amazon, l'entreprise lancée il y a plus de 25 ans, ne connaît pas la crise. Cependant, pour que ce genre de problème ne soit pas connu non plus par ses vendeurs, l'entreprise du multimilliardaire Jeff Bezos a lancé il y a deux ans aux États-Unis « Transparency ».

Il s'agit d'un système qui permet d'éviter les contrefaçons et qui arrivera bientôt en Europe.

Qu'est-ce que Transparency ?


Transparency est un système de traque des contrefaçons présentes sur Amazon. Lancé en 2017 aux Etats-Unis, ce système sera bientôt présent en Europe, Inde et Canada.

Amazon est depuis quelques années accusé de bien des maux et tente petit à petit de redorer son image. Afin d'empêcher la contrefaçon, l'entreprise a ainsi créé Transparency, un système d'étiquetage sur chaque produit vendu qui lui permet de scanner le QR Code sur les produits lorsqu'il est commandé afin de contrôler qu'il n'est pas contrefait. De même, lors de la réception, le client dispose, lui, d'une application qui lui permet de vérifier que le produit est authentique mais aussi de connaître la date et le lieu de fabrication ainsi que la liste des ingrédients si besoin.

"La contrefaçon est une préoccupation majeure dans l'industrie - en ligne et hors ligne. Nous trouvons les solutions les plus efficaces pour prévenir la contrefaçon grâce à des partenariats qui combinent l'innovation technologique d'Amazon avec les connaissances et les connaissances pointues des marques", explique Dharmesh Mehta vice-président d'Amazon affilié à la confiance client et au soutien des partenaires

"Nous avons créé Transparency pour fournir aux marques une solution simple et évolutive qui leur permet, ainsi qu'à Amazon, d'authentifier les produits au sein de la chaîne d'approvisionnement et de stopper la contrefaçon avant qu'elle n'atteigne un client."

Transparency en chiffre


Transparency représente, jusqu'à maintenant, plus de 300 millions de QR Codes apposés sur les produits. Amazon a d'abord essayé ce système sur ses propres produits et le propose désormais à ses clients. Seulement 4000 marques ont pour l'instant répondu et rejoint le mouvement. C'est assez peu étant donné qu'Amazon seul possède environ 450 marques et regroupe plus de 2,5 millions de marques et revendeurs sur sa plateforme.

Cependant le système semble avoir fait ses preuves car la firme américaine n'a pour l'instant eu aucun report de contrefaçon livrée à destination et a au contraire stoppé plus de 250 000 produits contrefaits.

Pour rejoindre les marques liées au système représenté par un QR code en forme de T, il suffit donc de s'inscrire sur la plateforme. On en sait peu sur les tarifs qu'Amazon impose à ses vendeurs pour afficher ce QR Code. Cependant lors de la mise en place du Project Zero en février, il avait été reporté que les vendeurs avaient été taxés entre 0.01$ et 0.05$ par pièce vendue, selon le volume produit.

Ce système sera donc prochainement disponible en Europe, Inde et Canada et on ne connaît encore pas la date officielle de lancement. Cependant, selon la FAQ d'Amazon, l'application n'est toujours disponible qu'aux Etats-Unis.

Source : Techcrunch
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
En fait, le bouton X de la manette PlayStation... se prononce
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Thierry Bolloré prédit une Renault électrique à moins de 10 000€ dans 5 ans
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Les ventes d’appareils photo atteignent un niveau historiquement bas
Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top