Le programme anti-contrefaçon Transparency d'Amazon débarque en Europe

Laura Léger Contributrice
12 juillet 2019 à 07h17
0
transparency

Amazon, l'entreprise lancée il y a plus de 25 ans, ne connaît pas la crise. Cependant, pour que ce genre de problème ne soit pas connu non plus par ses vendeurs, l'entreprise du multimilliardaire Jeff Bezos a lancé il y a deux ans aux États-Unis « Transparency ».

Il s'agit d'un système qui permet d'éviter les contrefaçons et qui arrivera bientôt en Europe.

Qu'est-ce que Transparency ?


Transparency est un système de traque des contrefaçons présentes sur Amazon. Lancé en 2017 aux Etats-Unis, ce système sera bientôt présent en Europe, Inde et Canada.

Amazon est depuis quelques années accusé de bien des maux et tente petit à petit de redorer son image. Afin d'empêcher la contrefaçon, l'entreprise a ainsi créé Transparency, un système d'étiquetage sur chaque produit vendu qui lui permet de scanner le QR Code sur les produits lorsqu'il est commandé afin de contrôler qu'il n'est pas contrefait. De même, lors de la réception, le client dispose, lui, d'une application qui lui permet de vérifier que le produit est authentique mais aussi de connaître la date et le lieu de fabrication ainsi que la liste des ingrédients si besoin.

"La contrefaçon est une préoccupation majeure dans l'industrie - en ligne et hors ligne. Nous trouvons les solutions les plus efficaces pour prévenir la contrefaçon grâce à des partenariats qui combinent l'innovation technologique d'Amazon avec les connaissances et les connaissances pointues des marques", explique Dharmesh Mehta vice-président d'Amazon affilié à la confiance client et au soutien des partenaires

"Nous avons créé Transparency pour fournir aux marques une solution simple et évolutive qui leur permet, ainsi qu'à Amazon, d'authentifier les produits au sein de la chaîne d'approvisionnement et de stopper la contrefaçon avant qu'elle n'atteigne un client."

Transparency en chiffre


Transparency représente, jusqu'à maintenant, plus de 300 millions de QR Codes apposés sur les produits. Amazon a d'abord essayé ce système sur ses propres produits et le propose désormais à ses clients. Seulement 4000 marques ont pour l'instant répondu et rejoint le mouvement. C'est assez peu étant donné qu'Amazon seul possède environ 450 marques et regroupe plus de 2,5 millions de marques et revendeurs sur sa plateforme.

Cependant le système semble avoir fait ses preuves car la firme américaine n'a pour l'instant eu aucun report de contrefaçon livrée à destination et a au contraire stoppé plus de 250 000 produits contrefaits.

Pour rejoindre les marques liées au système représenté par un QR code en forme de T, il suffit donc de s'inscrire sur la plateforme. On en sait peu sur les tarifs qu'Amazon impose à ses vendeurs pour afficher ce QR Code. Cependant lors de la mise en place du Project Zero en février, il avait été reporté que les vendeurs avaient été taxés entre 0.01$ et 0.05$ par pièce vendue, selon le volume produit.

Ce système sera donc prochainement disponible en Europe, Inde et Canada et on ne connaît encore pas la date officielle de lancement. Cependant, selon la FAQ d'Amazon, l'application n'est toujours disponible qu'aux Etats-Unis.

Source : Techcrunch
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top