Amazon s'intéresse à la téléphonie mobile et pourrait devenir opérateur aux États-Unis

le 04 juin 2019 à 07h04
0
Amazon mobile
© XanderSt / Shutterstock.com

Le géant du e-commerce entend poursuivre sa diversification en négociant le rachat de Boost Mobile, un opérateur de services mobiles prépayés.

Difficile, pour les plus grandes entreprises numériques de la planète, de résister à l'appel de la téléphonie mobile. Après les intérêts affichés de Google et Facebook, voici venu le tour d'Amazon, qui se fixerait comme objectif de s'offrir Boost Mobile, un opérateur spécialisé dans le prépayé et appartenant au géant américain Sprint, qui devrait lui-même fusionner avec le mastodonte allemand des télécommunications T-Mobile, détenteur d'une importante filiale outre-Atlantique.

Amazon veut profiter du sacrifice de Sprint et T-Mobile


Selon des sources proches du dossier, relayées par nos confrères de Reuters, la fusion initiale de Sprint avec T-Mobile, d'un montant de 26 milliards de dollars et qui doit encore être approuvée par les autorités, écarterait de fait Boost Mobile de leur portefeuille. L'objectif de la manœuvre serait de séduire les régulateurs en n'étouffant pas la concurrence, de façon à ne pas voir cette fusion compromise.

Et voilà que le sacrifice des uns se transforme en opportunité pour la firme de Jeff Bezos. Le rachat éventuel du « petit » opérateur lui permettrait de devenir doucement mais surement un opérateur mobile alternatif, pour commencer. Boost compte en effet entre 7 et 8 millions de clients et serait valorisé autour de 4,5 milliards de dollars, une somme qui, bien entendu, ne rebute pas Amazon.

Six ans pour développer ses activités dans le mobile


Si Amazon vient à acquérir Boost Mobile, le roi du e-commerce s'assurerait de pouvoir utiliser le réseau sans fil de « New T-Mobile » pour une durée d'au moins six ans. Amazon pourrait ainsi tranquillement développer ses activités dans la téléphonie mobile sans fil tout en développant son propre réseau.

On peut ainsi imaginer la société ajouter une option mobile à son offre Prime dans les prochains mois aux États-Unis, toujours dans le cas où le rachat viendrait à être effectif.

Source : Reuters
Mots-clés :
Amazon
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

88% des Américains consultent leur smartphone en regardant la TV
Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
Mazda ne veut plus d'écrans tactiles dans ses véhicules
Une nouvelle Nvidia Shield aperçue dans la console développeur de Google Play
OnePlus 7 Pro : l'édition limitée Almond disponible le 25 juin
scroll top