Amazon s'intéresse à la téléphonie mobile et pourrait devenir opérateur aux États-Unis

2
Amazon mobile
© XanderSt / Shutterstock.com

Le géant du e-commerce entend poursuivre sa diversification en négociant le rachat de Boost Mobile, un opérateur de services mobiles prépayés.

Difficile, pour les plus grandes entreprises numériques de la planète, de résister à l'appel de la téléphonie mobile. Après les intérêts affichés de Google et Facebook, voici venu le tour d'Amazon, qui se fixerait comme objectif de s'offrir Boost Mobile, un opérateur spécialisé dans le prépayé et appartenant au géant américain Sprint, qui devrait lui-même fusionner avec le mastodonte allemand des télécommunications T-Mobile, détenteur d'une importante filiale outre-Atlantique.

Amazon veut profiter du sacrifice de Sprint et T-Mobile

Selon des sources proches du dossier, relayées par nos confrères de Reuters, la fusion initiale de Sprint avec T-Mobile, d'un montant de 26 milliards de dollars et qui doit encore être approuvée par les autorités, écarterait de fait Boost Mobile de leur portefeuille. L'objectif de la manœuvre serait de séduire les régulateurs en n'étouffant pas la concurrence, de façon à ne pas voir cette fusion compromise.

Et voilà que le sacrifice des uns se transforme en opportunité pour la firme de Jeff Bezos. Le rachat éventuel du « petit » opérateur lui permettrait de devenir doucement mais surement un opérateur mobile alternatif, pour commencer. Boost compte en effet entre 7 et 8 millions de clients et serait valorisé autour de 4,5 milliards de dollars, une somme qui, bien entendu, ne rebute pas Amazon.

Six ans pour développer ses activités dans le mobile

Si Amazon vient à acquérir Boost Mobile, le roi du e-commerce s'assurerait de pouvoir utiliser le réseau sans fil de « New T-Mobile » pour une durée d'au moins six ans. Amazon pourrait ainsi tranquillement développer ses activités dans la téléphonie mobile sans fil tout en développant son propre réseau.

On peut ainsi imaginer la société ajouter une option mobile à son offre Prime dans les prochains mois aux États-Unis, toujours dans le cas où le rachat viendrait à être effectif.

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Orange est le premier opérateur français compatible avec l'eSIM des iPhone XS et XR
Huawei se sépare de son activité de câblage sous-marin
Le scooter électrique BMW C Evolution aurait un toit (à la manière du C1)
Stratolaunch en train de fermer ? La société vendrait ses actifs et ses brevets
Les Français font tomber le site des impôts et gagnent 48h pour faire leur déclaration
Réseaux sociaux : les USA demandent toujours plus d'informations pour l'obtention de visas
Ikea propose des meubles pour... recréer le salon des Simpson ou de Friends
WWDC 2019 : iTunes est mort, vive Apple Music, Podcasts et Apple TV
Une série Dark Crystal va débarquer sur Netflix : découvrez le trailer
WWDC 2019 : Apple dévoile iOS 13 et iPadOS
Haut de page