Amazon : quatre frères ont extorqué près de 20 millions de dollars au e-commerçant

21 août 2020 à 19h25
30
© Alexandre Boero pour Clubic

La fratrie a été inculpée par la justice fédérale américaine pour fraude électronique et blanchiment d'argent. Les quatre individus ont été arrêtés mercredi et s'exposent à de lourdes peines.

Le procureur des États-Unis rattaché au district sud de New York a annoncé, mercredi 19 août, l'arrestation et l'inculpation de quatre frères, Yoel, Heshl, Zishe et Shmuel Abraham, accusés d'avoir mis en place une vaste opération de fraude envers Amazon, durant laquelle ils ont manipulé le e-commerçant en se faisant faussement passer pour des fournisseurs. Ce qui leur a permis de récolter des millions de dollars.

Big Fraude Brothers

Les frères Abraham, pour parvenir à extorquer Amazon, ont d'abord ouvert plusieurs comptes sur le service Vendor Central de l'entreprise. Ainisi, ils se sont fait passer pour des fournisseurs grossistes, pour ensuite vendre de petites quantités de marchandises directement à Amazon, qui sur ce service (Vendor Central), se charge ensuite de distribuer directement les produits. En somme, ici, les quatre cybercriminels vendaient leurs produits à Amazon, qui devait les distribuer à son tour sur le site. Ce service est différent du service « classique », Seller Central, qui permet au vendeur de directement écouler ses produits sur la marketplace d'Amazon.

Lorsqu'ils recevaient un bon de commande, les cybercriminels acceptaient sur le papier, de fournir une certaine marchandise, à une certaine quantité et à un certain produit. Sauf que derrière, ils sont parvenus à manipuler le système de fournisseurs d'Amazon pour duper l'e-commerçant et lui vendre des produits différents, à des prix exorbitants, logiquement bien plus élevés que lors de la commande initiale.

Le bureau du procureur de New York explique par exemple que pour une commande de 10 000 unités d'un article, les quatre frères n’expédiaient en réalité qu'une centaine d'unités. Autre exemple : en août 2018, les frères avaient reçu une commande de 12 bidons de spray d'un montant unitaire de 94,03 dollars, soit une facture totale de 1128,36 dollars. Ils avaient finalement vendu pour 658 210 dollars de brosses à dents.

19 millions de dollars détournés

Pour s'entraider et se prémunir de tout risque, les « Abraham's brothers » discutaient via la messagerie cryptée WhatsApp, sur laquelle ils s'échangeaient des conseils et se lançaient des défis de performance. En deux ans (de 2017 à 2019), les escrocs ont tenté de détourner frauduleusement pour 32 millions de dollars de commandes, mais ils ont finalement réussi à obtenir 19 millions de dollars de leurs méfaits.

Amazon a fini par découvrir le pot aux roses et déceler les surexpéditions frauduleuses. Conséquence : la firme de Seattle a suspendu les comptes fournisseurs des frères Abraham… qui ont alors tenté d'en ouvrir de nouveaux, en changeant leur identité et en s'enregistrant sur de faux noms, en utilisant de fausses adresses électroniques et en naviguant via des serveurs privés virtuels (VPS), pour que leurs précédents comptes ne soient pas reliés aux nouveaux. Sauf que la politique renforcée de sécurisation des transactions en ligne d'Amazon a fini par les rattraper.

Pour avoir été complices dans une opération visant à commettre une vaste fraude électronique et un blanchiment d'argent, Yoel, Heshl, Zishe et Shmuel Abraham risquent jusqu'à 20 ans de prison pour la fraude électronique, et 10 ans de prison pour le blanchiment d'argent. La fratrie attend désormais de connaître la sentence.

Source : justice.gov

Modifié le 24/08/2020 à 08h52
30
27
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top