Amazon : quatre frères ont extorqué près de 20 millions de dollars au e-commerçant

24 août 2020 à 08h52
30
Amazon sur le Web © Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

La fratrie a été inculpée par la justice fédérale américaine pour fraude électronique et blanchiment d'argent. Les quatre individus ont été arrêtés mercredi et s'exposent à de lourdes peines.

Le procureur des États-Unis rattaché au district sud de New York a annoncé, mercredi 19 août, l'arrestation et l'inculpation de quatre frères, Yoel, Heshl, Zishe et Shmuel Abraham, accusés d'avoir mis en place une vaste opération de fraude envers Amazon, durant laquelle ils ont manipulé le e-commerçant en se faisant faussement passer pour des fournisseurs. Ce qui leur a permis de récolter des millions de dollars.

Big Fraude Brothers

Les frères Abraham, pour parvenir à extorquer Amazon, ont d'abord ouvert plusieurs comptes sur le service Vendor Central de l'entreprise. Ainisi, ils se sont fait passer pour des fournisseurs grossistes, pour ensuite vendre de petites quantités de marchandises directement à Amazon, qui sur ce service (Vendor Central), se charge ensuite de distribuer directement les produits. En somme, ici, les quatre cybercriminels vendaient leurs produits à Amazon, qui devait les distribuer à son tour sur le site. Ce service est différent du service « classique », Seller Central, qui permet au vendeur de directement écouler ses produits sur la marketplace d'Amazon.

Lorsqu'ils recevaient un bon de commande, les cybercriminels acceptaient sur le papier, de fournir une certaine marchandise, à une certaine quantité et à un certain produit. Sauf que derrière, ils sont parvenus à manipuler le système de fournisseurs d'Amazon pour duper l'e-commerçant et lui vendre des produits différents, à des prix exorbitants, logiquement bien plus élevés que lors de la commande initiale.

Le bureau du procureur de New York explique par exemple que pour une commande de 10 000 unités d'un article, les quatre frères n’expédiaient en réalité qu'une centaine d'unités. Autre exemple : en août 2018, les frères avaient reçu une commande de 12 bidons de spray d'un montant unitaire de 94,03 dollars, soit une facture totale de 1128,36 dollars. Ils avaient finalement vendu pour 658 210 dollars de brosses à dents.

19 millions de dollars détournés

Pour s'entraider et se prémunir de tout risque, les « Abraham's brothers » discutaient via la messagerie cryptée WhatsApp, sur laquelle ils s'échangeaient des conseils et se lançaient des défis de performance. En deux ans (de 2017 à 2019), les escrocs ont tenté de détourner frauduleusement pour 32 millions de dollars de commandes, mais ils ont finalement réussi à obtenir 19 millions de dollars de leurs méfaits.

Amazon a fini par découvrir le pot aux roses et déceler les surexpéditions frauduleuses. Conséquence : la firme de Seattle a suspendu les comptes fournisseurs des frères Abraham… qui ont alors tenté d'en ouvrir de nouveaux, en changeant leur identité et en s'enregistrant sur de faux noms, en utilisant de fausses adresses électroniques et en naviguant via des serveurs privés virtuels (VPS), pour que leurs précédents comptes ne soient pas reliés aux nouveaux. Sauf que la politique renforcée de sécurisation des transactions en ligne d'Amazon a fini par les rattraper.

Pour avoir été complices dans une opération visant à commettre une vaste fraude électronique et un blanchiment d'argent, Yoel, Heshl, Zishe et Shmuel Abraham risquent jusqu'à 20 ans de prison pour la fraude électronique, et 10 ans de prison pour le blanchiment d'argent. La fratrie attend désormais de connaître la sentence.

Source : justice.gov

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
27
GRITI
Dommage d’avoir été si gourmands et de ne pas avoir su s’arrêter plus tôt.
Verstorm
L’argent appelle l’argent XD
gabrox
Comme le plus souvent… Trop gourmands.<br /> Ils avaient réussi le plus beau et avaient largement de quoi plus que bien vivre en investissant légalement par la suite.<br /> La conclusion est qu’avoir la grosse tête pour finir stupide doit être héréditaire et propre à une «&nbsp;certaine élite&nbsp;» (humour^^)
PierreKaiL
Bonne nouvelle qu’ils se soient fait arrêter, j’espère qu’ils vont prendre le max. Dans le titre il est dit qu’ils ont extorqué Amazon mais quand on envoie 100 articles pour le prix de 1000 ce sont aussi les acheteurs qu’on arnaque non ?
gabrox
Tu as raison et c’est d’ailleurs ce qui a causé leur perte
protopixel
pour ma part j’ai pas bien visualisé la forme de l’arnaque car on parle de fournir Amazon puis de clients marketplace ,ce qui dans ce derniers cas me parait énorme que ça ait pu durer 2 ans à hauteur de 19 million$ sans que personne se plaigne.
petrus_pierre
pas de soucis les USA c est pas la France ils vont prendre chère
AlexLex14
Le client, c’était Amazon en réalité (les arnaqueurs se faisaient passer pour des grossistes via le service Vendor Central, qui permet de vendre tes produits à Amazon directement, plutôt que de les écouler sur la marketplace avec ton compte vendeur)
Anthotill
Si quelqu’un à compris comment ils ont fait, je suis preneur parce que j’ai beau relire je comprends pas …
Stephanos84
Allons un petit effort de clarté svp : à quelle «&nbsp;élite&nbsp;» faites-vous donc allusion ?
c_planet
C’est une vieille histoire. Ils ont été acquittés quand le juge a découvert qu’il s’agissait d’albums de Zaz.—&gt;[.]
Adavo
Je trouve l’article mal écrit car en effet on ne comprends pas grand chose à l’arnaque. Un petit exemple n’aurait pas été de refus. Voici un article qui explique mieux la technique : https://techno.konbini.com/fr/societe/comment-quatre-freres-ont-vole-des-millions-a-amazon-en-refourguant-des-brosses-a-dents/
cyrano66
Quand même dans le Process y’a un truc qui m’échappe.<br /> Dans<br /> Konbini Techno - Les news tech et gaming version pop<br /> Comment quatre frères ont volé des millions à Amazon en refourguant des...<br /> "Rire jaune" (locution verbale) : se forcer à rire, en dissimulant maladroitement son dépit ou sa gêne.<br /> Je lis :<br /> « pour répondre à la requête d’un client, le géant des Gafam a commandé une bouteille de parfum de créateur pour 289,78 dollars. En réponse, selon l’acte d’accusation, les accusés ont envoyé 927 tondeuses à barbe en plastique coûtant 289,78 dollars chacune. »<br /> Et ça n’a étonné personne de recevoir 927 tondeuses à barbe à la place d’un parfum ?<br /> J’imagine quand même que le client a râler 2 minutes.<br /> Qu’il a tout renvoyer à Amazon.<br /> Qui a dû consciencieusement l’enterrer au fond d’un entrepôt. En attente de …(va savoir!)<br /> Puis quelqu’un a fini par se réveiller un jour en nettoyant ce bon dieu d’entrepôt plein de brosses à dent et de tondeuses à barbe.<br /> Du coup une faille dans le système plus une gestion des retours folkloriques et c’est 19millions dans la poche des frères Rapetout.
AlexLex14
Adavo:<br /> Un petit exemple n’aurait pas été de refus<br /> Tu as raison,<br /> J’ai ajouté un exemple que l’on retrouve en bas de page 6 de l’acte d’accusation.
Vanilla
@AlexLex14 moi ce que je ne comprend pas, même si leurs clients étaient des entreprises, quand je suis une entreprise qui commande 12 bidons pour 1000 dollars, il n’y a aucun monde possible ou mon compte en banque se retrouve emputé de 600000 dollars (pour des brosse à dent lol ?) parce que mon banquier il voit bien que je ne les ai pas sur mon compte les 600000 dollars et même avec une ligne de crédit possible, aucun banquier ne laisserait passer ça en débit pour une enterprise qui fait en général des commandes de l’ordre de 12 bidons… alors le fric a été extorqué à Amazon ou bien à ses clients !? Ce n’est pas très clair
AlexLex14
Salut @Vanilla,<br /> J’ai fait un edit de l’article je pense que ce sera plus clair à présent, car opérer la distinction entre les deux services mis à disposition d’un «&nbsp;vendeur&nbsp;» (Vendor Central et Seller Central) me paraît indispensable.<br /> Les vendeurs frauduleux, eux, sont passés par Vendor Central, c’est-à-dire que leur seul interlocutrice c’était l’entreprise… Amazon, qui avait en théorie la charge de revendre les produits achetés aux quatre frangins.<br /> Concrètement :<br /> «&nbsp;Les frères Abraham, pour parvenir à extorquer Amazon, ont d’abord ouvert plusieurs comptes sur le service Vendor Central de l’entreprise. Ainisi, ils se sont fait passer pour des fournisseurs grossistes, pour ensuite vendre de petites quantités de marchandises directement à Amazon, qui sur ce service (Vendor Central), se charge ensuite de distribuer directement les produits. En somme, ici, les quatre cybercriminels vendaient leurs produits à Amazon, qui devait les distribuer à son tour sur le site. Ce service est différent du service «&nbsp;classique&nbsp;», Seller Central, qui permet au vendeur de directement vendre ses produits sur la marketplace d’Amazon.&nbsp;»
Myraloes
19 Millions en deux ans de travail. Etre une ordure est si bien récompensé ici bas. Tous plus corrompus les uns que les autres. Tout ces pourris me dégoutent, me donnent la nausée… et la rage !
Anthotill
Merci, maintenant j’ai compris. Quand Amazon ouvre un PO (Purchase Order), ils l’ouvrent probablement sans en détailler le contenu car c’est trop long, juste en mettant le code ASIN et le prix d’achat. Ainsi, un fraudeur peut expédier des articles en badgeant sa palette/colis avec le PO attendu par Amazon.<br /> Dans l’entrepôt à la réception, ils contrôlent donc le PO &amp; ASIN contenu sur la palette et indique la quantité reçue. Alors, le service facturation règle la quantité reçue.<br /> Juste incroyable que les mecs aient réussis à comprendre ça lol Mais en réalité, on le fait tous, on créé des PO sans les détailler car sa prends trois plombes ! On se rendrait assez facilement compte qu’on se fait avoir mais avec Amazon, qui reçois surement plusieurs centaines de camions par jour, c’est plus facile de truander !!
testeur2003
Attention, commentaire non constructif:<br /> Il n’y a que moi qui pense que leurs parents ont éternué au dessus du clavier pendant qu’ils écrivaient les prénoms?
D0t_C0m
Ça part avec une bonne idée (escroquer cette raclure de Jef Besos) mais ça ce terminé en bide.<br /> En fait ce sont des crétins et en plus ils ont miné le terrain, l’arnaque est morte.<br /> Fait espérer pour eux qu’il ont eu le temps d’en mettre de coté, sinon ils pouvons juste en parler à leurs petits camarades de Rivers Island
D0t_C0m
Je peux dire exactement quel composant est dans quel ordinateur, parce que c’est moi qui les paye.<br /> Amazon ne fait que les transiter, du fait, il s’en bat les steacks. Et comme tu l’écris, vu la quantité astronomique qu’il transite, il a pas le temps de comptcompter (en plus il s’en fout, c’est pas son fric mais celui des vrais artisans) .<br /> Amazon est un parasite sur le dos du commerce
crowfix
Bouh, méchant Amazon !<br /> Sérieux, faut arrêter ce genre de remarque.<br /> Oui Amazon est une grosse boîte, oui c’est américain et alors ?<br /> Ils ont le mérite de s’être lancé au bon moment et d’avoir su évoluer, ce qui n’est pas forcément le cas des «&nbsp;artisans&nbsp;».<br /> Globalement j’essaie plutôt d’acheter local, mais dernièrement, dans un but écologique et de bien-être je voulais trouver une gourde isotherme pour amener au boulot plutôt que de continuer de polluer la planète en achetant de l’eau en bouteille (qui ne reste pas fraîche toute la journée) et bien c’est juste introuvable dans le commerce.<br /> Dans les grandes surfaces on va avoir un modèle «&nbsp;au choix&nbsp;» pas terrible et pas pratique (juste bon à mettre dans une glacière pour aller en camping) et chez des spécialistes genre intersport ou décathlon on ne trouve que des machins en plastique dégueulasse.<br /> Sur Amazon en quelques minutes j’ai trouvé un produit de qualité de marque allemande qui n’aurait jamais vue la couleur de mon argent si elle s’était contenté de vendre dans son coin au lieu de passer par Amazon.
carinae
C’est vrai que ce n’est pas très clair.mais tel que je le comprends c’est Amazon le client. J’imagine que dans certains cas ils doivent se constituer un stock pour le revendre au fur et à mesure des commandes
fg03
C’est le principe des escrocs… ils en veulent toujours plus !<br /> Par contre j’ai absolument pas compris comment ils s’y sont pris… si Amazon leur achetait les trucs… ils allaient forcément le voir à la revente qu’il y avait un problème… bref, absolument pas clair…
GRITI
fg03:<br /> C’est le principe des escrocs… ils en veulent toujours plus !<br /> Les mauvais, qui se font prendre, oui en effet. Pour les bons, je ne m’inquiète pas .
Blackalf
Sauf qu’aucun commerçant n’est obligé de passer par Amazon, s’ils le font c’est qu’il y trouvent un intérêt
Wifi93
Pour résumer, à avoir été trop gourmand, ils ont été pris les mains dans le pot de confiture !!!
GRITI
enrico69
Ah la bonne vieille rengaine «&nbsp;La France c’est tout pourri et les USA c’est magnifique&nbsp;». C’est vrai que la justice US est irréprochable.
D0t_C0m
À ma connaissance Amazon ne rapporte qu’à une personne (sauf si on compte les mal de dos et leurs soins). Perso je ne suis jamais passé par eux, je préfère commander directement à l’acheteur, c’est plus simple pour négocier et moins cher
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Près de 200€ de réduction pour le PC portable Lenovo Ideapad 15,6
Belle réduction sur le disque dur portable externe WD Black P10 5 To chez Amazon
La CIA a déclassifié un projet de drone nucléaire datant de la guerre froide
Volvo baptise ses véhicules hybrides rechargeables
LEGO va lancer des kits de briques en braille pour enfants malvoyants
Nouveau record de vitesse sur Internet : 178 terabits par seconde en fibre optique
Premier décollage post-pandémie réussi pour Ariane 5
iPhone 12 : Apple cherche à baisser les coûts en simplifiant le design de la batterie
Le casque Razer Nari Essential en réduction chez Amazon !
Nio : le constructeur chinois de véhicules électriques va s'attaquer à l'Europe en 2021
Haut de page