Suite à un décret américain, Adobe a désactivé tous ses comptes utilisateurs vénézueliens

09 octobre 2019 à 13h39
7
Adobe

L'entreprise fait preuve de zèle dans l'exécution de ce décret qui ne vise que le gouvernement vénézuélien et les personnes liées au régime de Nicolás Maduro. Les utilisateurs concernés ne seront pas remboursés de leur abonnement.

Une application stricte d'une décision du gouvernement américain

Adobe applique à la lettre le décret 13884 publié par le gouvernement Trump. Le site d'assistance de l'éditeur indique sur une page dédiée que ce décret « a pour effet d'interdire la quasi-totalité des transactions et des services entre entreprises, entités et particuliers américains avec le Venezuela ».

Donald Trump souhaite, à travers cette interdiction de commercer, mettre en difficulté l'économie vénézuélienne, et plus précisément le régime du président Nicolás Maduro, jugé « illégitime » par les Etats-Unis. Selon la Maison-Blanche, ce décret vise ainsi à « isoler le régime illégitime de Maduro du système financier mondial et de la communauté internationale ».

L'éditeur de logiciels créatifs a pris acte de ces mesures exigées par l'administration américaine et a désactivé tous les comptes utilisateurs de ses clients résidant au Vénézuela. Cette décision n'a pas de date d'expiration et sera revue lorsque le gouvernement américain l'aura décidé.

Adobe ne proposera aucun remboursement aux utilisateurs payants

Comme l'explique ArsTechnica, Adobe applique très largement le décret 13884. En effet, les mesures d'application sont normalement conscrites au gouvernement vénézuélien ainsi qu'aux individus et organisations soutenant le régime en place. Microsoft a opéré de la sorte, en continuant de proposer ses solutions au grand public.

En l'état, de nombreux clients d'Adobe sont pénalisés sans raison par la désactivation de leurs comptes utilisateurs, gratuits ou payants, et ils ne pourront même pas être remboursés s'ils ont souscrit à une offre d'abonnement annuel, toujours en application du décret 13884 selon l'éditeur.

Les utilisateurs impactés ont jusqu'au 28 octobre pour récupérer leurs projets et leurs contenus stockés sur les serveurs Adobe. Ils seront ensuite inaccessibles jusqu'à une éventuelle nouvelle décision de l'administration Trump concernant ses relations commerciales avec le Venezuela.

Source : ArsTechnica
Modifié le 09/10/2019 à 17h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Oktoberfest : des retraits de permis pour avoir utilisé des trottinettes électriques en étant soûls
Le prix Nobel de chimie attribué à des chercheurs pour leurs travaux sur les batteries au lithium
Andy Rubin dévoile un smartphone Essential tout en longueur
Final Cut Pro X augmente ses performances jusqu'à 20%... seulement sur certains Mac
Près de 580 km d'autonomie pour le futur modèle électrique BMW iNext ?
Freebox Server Delta 4.1.0 : les machines virtuelles débarquent
Selon Médiamétrie, 9 Français sur 10 partagent leur abonnement Netflix, notamment hors cercle familial
🔥 Samsung Galaxy Note10+ 256 Go à 842,19€ au lieu de 1109€
Les tentatives de phishing ont augmenté de 400% entre janvier et juillet 2019
Ina Gelbert devient la nouvelle directrice d'Xbox France
Haut de page