TSMC reçoit le feu vert pour son usine dédiée aux puces gravées en 3 et 5 nm

Par
Le 24 décembre 2018
 0
tsmc


TSMC, la plus grande fonderie de semi-conducteurs indépendante au monde, vient d'obtenir l'autorisation de bâtir une nouvelle usine à Taïwan. Malgré sa taille, ce complexe devrait de distinguer par une vraie prise de conscience écologique.

Située à Tainan, dans le Southern Taiwan Science Park, cette usine ultramoderne gravera des puces en 3 nanomètres (nm). La construction du site ne débutera pas avant 2022 et sa mise en fonction se fera vers fin 2022, voire début 2023. TSMC souhaite investir environ 20 millions de dollars dans ce projet d'envergure qui devrait s'étendre sur une zone de plus de 28 hectares, un record.

L'environnement au centre du fonctionnement


D'un point de vue écologique, l'usine utilisera 20% d'énergie renouvelable et 50% d'eau recyclée. Cette validation a été faite par l'administration de la protection de l'environnement (Environmental Protection Administration) le 19 décembre dernier. En effet, des inquiétudes liées à l'utilisation de l'eau avaient été soulevées par l'organisation.

Notons que sur ce même site, TSMC construira une usine spécialisée dans les puces 5 nm. La production devrait être lancée vers au plus tard début 2020.

Source : Taiwan News
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Entreprises

scroll top