TSMC reçoit le feu vert pour son usine dédiée aux puces gravées en 3 et 5 nm

Thibaut Popelier Contributeur
24 décembre 2018 à 08h34
0
TSMC


TSMC, la plus grande fonderie de semi-conducteurs indépendante au monde, vient d'obtenir l'autorisation de bâtir une nouvelle usine à Taïwan. Malgré sa taille, ce complexe devrait de distinguer par une vraie prise de conscience écologique.

Située à Tainan, dans le Southern Taiwan Science Park, cette usine ultramoderne gravera des puces en 3 nanomètres (nm). La construction du site ne débutera pas avant 2022 et sa mise en fonction se fera vers fin 2022, voire début 2023. TSMC souhaite investir environ 20 millions de dollars dans ce projet d'envergure qui devrait s'étendre sur une zone de plus de 28 hectares, un record.

L'environnement au centre du fonctionnement



D'un point de vue écologique, l'usine utilisera 20% d'énergie renouvelable et 50% d'eau recyclée. Cette validation a été faite par l'administration de la protection de l'environnement (Environmental Protection Administration) le 19 décembre dernier. En effet, des inquiétudes liées à l'utilisation de l'eau avaient été soulevées par l'organisation.

Notons que sur ce même site, TSMC construira une usine spécialisée dans les puces 5 nm. La production devrait être lancée vers au plus tard début 2020.

Source : Taiwan News
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Renault présente des résultats en baisse au S1... sauf sur l'électrique, en plein boom
scroll top