La France pourrait bannir TikTok des smartphones personnels de ses ministres

Alexandre Schmid
Publié le 18 mars 2023 à 13h15
© Shutterstock
© Shutterstock

Ouverture d'une commission d'enquête sénatoriale : la France se méfie de TikTok. En effet, l'application va être bannie des smartphones professionnels et personnels des membres du gouvernement.

L'étau se resserre autour de TikTok. Contestée à bien des égards en Europe et aux États-Unis, l'application serait une nouvelle fois dans le viseur du gouvernement français.

Après les téléphones professionnels, les appareils personnels

D'après des informations rapportées par Bloomberg, qui cite deux sources proches du dossier, l'exécutif prévoit de demander aux ministres d'éviter d'utiliser TikTok sur leurs smartphones personnels. D'autres applications du même type pourraient également être prohibées.

Il s'agira d'une étape supplémentaire pour écarter la plateforme chinoise des appareils de nos décisionnaires, alors qu'Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, déclarait il y a peu que TikTok et d'autres médias sociaux ne peuvent déjà pas être installés sur les téléphones professionnels du président de la République, de la Première ministre ou des membres du gouvernement.

Selon l'une des sources de Bloomberg, la principale préoccupation concerne la sécurité, alors que les États-Unis prétendent que TikTok peut être exploité par des agences chinoises à des fins d'espionnage.

Une enquête sénatoriale contre TikTok

Le Congrès américain a restreint l'application sur les appareils gouvernementaux dès 2022. Le Royaume-Uni a interdit TikTok sur les terminaux des membres de son gouvernement cette semaine, alors que les membres de la Commission européenne ont été invités à la supprimer avant la date du 15 mars.

TikTok avait déjà été mis sous pression récemment en France avec l'ouverture d'une commission d'enquête par le Sénat. Outre la question de la sécurité, celle-ci doit obtenir des réponses quant à d'autres thématiques comme la protection des données personnelles, le respect du RGPD, ou encore son caractère addictif.

ByteDance, propriétaire de TikTok, pourrait être amené à se séparer de son application phare si la pression internationale venait à s'accentuer, mais le groupe chinois explore (et privilégie) également d'autres pistes. Un divorce serait le choix le plus radical, et nous n'en sommes pas encore à ce stade.

Source : Bloomberg

Alexandre Schmid
Par Alexandre Schmid

Gamer et tech enthusiast, j’ai fait de mes passions mon métier. Diplômé d’un Master en RNG sur Hearthstone. Rigole aux blagues d’Alexa.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Loposo

J imagine l employé qui installe des choses non validé sur le matos de l entreprise.
Bref le matos qu on fournit n à pas à avoir des choses non pro dessus. Ils ont leurs smartphone perso si ils souhaitent

Et ministres avec des secrets d états ils peuvent s en passer 5 ans, c est fou, pas étonnant qu on se fait avoir par la Chine et US

J ai grandis avec le début de MySpace Facebook,… Mais c est quand même fou tout les gens qui peuvent pas s empêcher d avoir les soit disant réseaux sociaux partout

userresu

100% d’accord.
Un smartphone d’entreprise n’est pas ton smartphone ; c’est du matériel mis à disposition par l’entreprise.
Mais bcp de gens ont du mal avec ce concept…

Bondamanmanw

Et ils oublient qu’ils peuvent être sanctionnés à ce sujet pouvant aller jusqu’au licenciement.

Tecepece

Il faudrait bannir tous les réseaux sociaux des smartphones professionnel.

userresu

Je pense que ça dépend si l’information est mentionnée noir sur blanc dans la charte d’utilisation des devices de l’entreprise ou non

Yorgmald

Pour la partie pro je suis d’accord, seulement certaines applications devraient être autorisées.
Par contre pour le personnel, donc privé, là je suis moins d’accord, ils ont le droit à une vie personnelle aussi.
Il faudrait apprendre à faire la séparation entre pro et privé et cela quelques soient les domaines.

kroman

Les ministres ont des smartphones personnels sur eux ? En plus avec n’importe quelle appli ?:man_facepalming:
C’est sûr, la stratégie du pays n’a aucun secret pour nos rivaux économiques avec cette bande de buses.

paskamatas

Tik Tok sur mes mobiles des sinistres, ça m’étonne pas…

pholius

Par contre se méfier de Facebook, Google, Dropbox ce n’est pas la peine :wink:

orionb1

ça me fait rire parce qu’à côté de ça, on a des smartphones de marque liées à l’armée chinoise qui remportent des marchés

TikTok, c’est effectivement une faille mais le problème est surement bien plus large qu’on ne le croit