TikTok, vecteur fou de la désinformation ?

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 15 septembre 2022 à 16h15
© diy13 / Shutterstock.com
© diy13 / Shutterstock.com

Massivement utilisé par un public jeune, le réseau social TikTok est particulièrement toxique, selon la société NewsGuard, en ce qu'il héberge de nombreux contenus assimilables à de la désinformation.

La dernière enquête de NewsGuard nous alerte sur la diffusion, dans des vidéos TikTok, d'informations fausses et dangereuses sur la COVID-19, mais pas que, auprès d'un public parfois très jeune. L'organisation, qui lutte contre les fake news, accuse le réseau social du groupe ByteDance de ne pas faire assez pour supprimer ces contenus, et pour avertir ses utilisateurs juvéniles.

Des enfants qui, en quelques minutes, ont été submergés de contenus toxiques

Pour mener son enquête et arriver à de telles conclusions, NewsGuard a collaboré avec neuf enfants âgés de 9 à 17 ans, supervisés par leurs parents ou des adultes proches, qui lors de leur connexion à l'application, ont seulement mis quelques minutes à se voir proposer des vidéos fausses ou trompeuses, aussi bien sur la pandémie que sur d'autres sujets sensibles, comme la guerre en Ukraine.

Les participants ont été stupéfaits de voir qu'il n'a fallu que quelques minutes pour découvrir des contenus toxiques, certains affirmant par exemple que les vaccins sont mortels, d'autres que la COVID-19 résulte d'un complot génocidaire.

Dès le départ, il y avait de quoi se questionner, en voyant que l'un des participants, âgé seulement de 9 ans, a pu s'inscrire sans aucun souci sur TikTok, alors que le réseau social de courtes vidéos est censé être interdit aux enfants de moins de 13 ans (attention, sur cette question, les concurrents de TikTok ne sont franchement pas exempts de tout reproche).

Des recommandations douteuses spontanées, et un manque d'avertissements

Sur les 35 premières minutes de navigation, huit des neuf « testeurs » ont eu affaire à de la désinformation autour de la pandémie. Le plus étonnant tient en la recommandation des contenus visualisés. Car quatre des participants devaient se balader de façon minimale sur TikTok : c'est-à-dire sans suivre d'autres comptes, sans chercher de sujets précis et sans cliquer sur des hashtags. Et pourtant, l'application a rempli leur flux d'infos sur la COVID-19.

Au final, les chercheurs de NewsGuard affirment que 20 % des vidéos visionnées durant leur enquête conduisaient à des informations fausses ou trompeuses. Deux vidéos sur dix, c'est colossal, et nul doute que la croissance particulièrement rapide de TikTok (qui compte plus d'un milliard d'utilisateurs) a de quoi alerter sur les conséquences auprès du jeune public, en cas d'une modération des contenus trop laxiste. Et ce, d'autant plus que durant l'enquête, seul l'enfant germanophone a vu apparaître un message d'avertissement sur une vidéo infox, précisant que « cette vidéo a été signalée pour un contenu non vérifié ».

Avec une volonté de renforcer la transparence de ses services, TikTok a dévoilé, cet été, les mesures qui lui permettront d'améliorer son système de modération et de faciliter le travail des chercheurs en la matière. Pas une mince affaire.

Source : NewsGuard

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Francis7

Le seul devoir d’un enfant, c’est de ramener de bonnes notes. Le reste du temps, c’est pour jouer.

Ils sont bizarres aussi ces enfants qui suivent les infos et pire sur les réseaux sociaux.

max_971

Moi j’aime bien la terre plate, ça me fait rire.

Il n’y a plus qu’à prouver qu’elle est plate.
Faites une cagnotte les gars :wink:

barret2222

Pire réseau social il fait particulièrement baisser le QI. On devrait l’interdire ou sensibiliser, parce que les parents qui donnent des tablettes à leurs enfants il y en à trop

Titan

TOUT les réseaux sociaux en véhiculent et personne n’est pas capable de réguler ces poubelles parce que çà rapporte beaucoup de fric avec la pub et vos données

Than

En même temps, c’est quoi qui permet de s’assurer qu’un utilisateur a 13 ans et plus ?

A part du flicage où on donne nos données personnelles jusqu’à ce qu’elles soient éventées aux 4 vents et qu’on nous créé des profils publicitaires à l’insu de notre plein gré ?

userresu

Tik Tok… il faut être toc-toc pour utiliser ce broyeur de cerveau :slight_smile:

Concernant la désinformation, entre Tik Tok ou même Telegram ; on était servi durant la grande période COVID-19…

pecore

Tu n’as pas compris comment ça marche. D’abord tu dis que la terre est plate, ensuite tu demandes à ce qu’on te prouve le contraire et enfin tu rejettes toutes les preuves qu’on t’apporte en disant que c’est un complot.
Imparable et déclinable à l’infini.

tux.le.vrai

Je pense que ce n’est pas le fruit du hasard.

Le but de cette plateforme est de affaiblir l’occident en s’attaquant à aux esprits vulnérables, celui des jeunes.

Fausses informations,
Abrutissement,
dépendance à l’appli
Contenu inappropriés. Une enquête d’envoyé spéciale, révélait :
Un compte d’une jeune fille crée, et 5 minutes après est proposé des vidéos dans lesquelles des jeunes filles déclarent que la prostitution, c’est top pour se faire de l’argent facile.

Si en plus de la décadence, on peut pomper un max de données personnelles !
https://www.google.com/search?client=firefox-b-e&q=tic+toc+données+personnelles

Ce genre d’appli n’est pas surveillé sur le territoire chinois ? Il n’y a n’importe contenu ?

max_971

@pecore
Prouvez qu’elle est plate, c’est tout ce que j’ai dit.

Je n’ai jamais dit que vous avez tord ou que c’était un complot.

ullbach

moteur de recherche :

Origine de tiktok ?
Origine de la société qui informe ?
Contexte de la compétition entre tiktok et alphabet (edit surtout Meta qui dévisse en bourse) ?

Ceci étant tous les réseaux sociaux ont leur effets toxiques. Le sujet n’est pas là, tous les réseaux sociaux essayent de reprendre l’algorythme de Tiktok.
Les informations ne sont pas nécessairement fausses, mais à contextualiser.