Surexploitation des données, monnaie virtuelle trompeuse... L'UFC-Que Choisir dépose plainte contre TikTok

16 février 2021 à 12h05
3
TikTok © Pixabay
Crédit : Pixabay

L'UFC-Que Choisir porte plainte avec d'autres associations européennes de protection des consommateurs contre TikTok . La liste des reproches est longue.

Déjà dans le viseur de la justice aux États-Unis, l'application TikTok commence à susciter une levée de boucliers également en Europe. L'UFC-Que Choisir et d'autres associations de consommateurs européennes déposent une plainte contre le service auprès de la Commission européenne et des autorités locales, dont la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) en France.

TikTok ne respecterait pas le RGPD

Premier grief contre TikTok, ses termes et conditions d'utilisation sont peu clairs et, pire, certaines clauses entrent directement en opposition avec les lois européennes. « Très concrètement, TikTok se donne le droit de faire ce qu’il veut des vidéos publiées : les utiliser, les modifier, les reproduire sans que les utilisateurs n’aient leur mot à dire », déplore Que Choisir, qui rappelle que c'est tout à fait illégal.

Autre reproche envers la plateforme, celle-ci ne respecterait pas les principes dictés par le RGPD. On ne sait pas exactement quelles sont les données personnelles qui sont collectées ni comment elles sont exploitées.

La modération et le système de pièces dans le viseur

TikTok est aussi accusé d'une politique de modération laxiste qui ne protège pas le public jeune contre la publicité cachée et les contenus dangereux. Sont visés les produits et services promus par des influenceurs peu scrupuleux, les contenus sexuellement explicites ou encore les vidéos de type « jeu du foulard » qui se propagent sur le réseau, et qui ont déjà causé un drame en Italie.

Le dernier blâme concerne le système de monnaie virtuelle utilisé par TikTok. Avec de l'argent réel, l'utilisateur peut acheter des pièces et les dépenser pour soutenir les créateurs qu'il suit. « TikTok met tout en œuvre pour que l’utilisateur oublie qu’il s’agit d’argent réel. Alors que la majorité des utilisateurs de TikTok sont des mineurs, les associations de consommateurs européennes souhaitent lever le voile sur ces pratiques détestables qui incitent les adolescents à fournir de l’argent à leurs TikTokeurs préférés » rapporte Que Choisir.

L'association et ses comparses européennes exigent que soit lancée une enquête à l’échelle européenne et nationale sur les pratiques de TikTok, à la suite de laquelle des restrictions devront être prononcées à son encontre, l'obligeant à : mieux informer les consommateurs sur sa politique et son modèle économique, mettre en place des mesures efficaces de protection des mineurs et expliquer le fonctionnement de sa politique d’achat de pièces de monnaie.

Source : Que Choisir

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Chute de prix sur le smartphone Samsung S21 5G qui passe sous les 600€
Apple interdit FlickType, un clavier pour Apple Watch… puis commercialise une copie maison
La nouvelle Oppo Watch 2 ECG fuite en photos
Sosh lance une offre très belle offre de rentrée avec un forfait 40 Go à moins de 10€
Le Google Pixel Fold sera probablement lancé avant la fin de l'année
L'Apple Watch SE passe de l'USB-A à l'USB-C
Les OnePlus 9 accueillent un nouveau mode photo Xpan en hommage au Hasselblad Xpan
iPad Mini 6 : un processeur A15 Bionic sous cadencé et des perfs en retrait par rapport à l'A14
Plus de surprise, les Google Pixel 6 et 6 Pro s'exposent dans la vitrine du Google Store de New-York
Selon certaines fuites, Fairphone pourrait présenter son premier smartphone 5G
Haut de page