Atmail, le webmail open source, lève 2 millions de dollars

01 juin 2018 à 15h36
0
La société Atmail, proposant une messagerie open source, annonce avoir levé 2 millions de dollars pour étendre son marché.

Basé en Australie et utilisé par les dix principaux fournisseurs d'accès à Internet du pays, par la NASA ou encore par FedEx, le service Atmail propose une solution open source afin de déployer un webmail, un calendrier, un carnet d'adresses et un gestionnaire de fichiers sur ses propres serveurs. La société souhaite désormais étendre son marché aux Etats-Unis en Europe et en Asie. A cette effet, elle vient de lever 2 millions de dollars de la part de Starfish Ventures.

00FA000005533011-photo-atmail.jpg
00FA000005533015-photo-atmail.jpg


Atmail présente l'avantage de pouvoir être installé aussi bien sur un serveur que chez un hébergeur. Le service est compatible avec les standards de type POP, IMAP, SMTP mais aussi CalDav ou CardDav pour le partage d'un calendrier ou d'un carnet d'adresses. L'interface est par ailleurs automatiquement compatible pour un affichage sur mobile et un plugin assure la compatibilité avec Outlook.

Atmail devrait ainsi densifier ses équipes techniques et marketing et mettre en oeuvre de nouveaux projets qu'il n'était jusqu'alors pas possible de concevoir avec une équipe de 15 personnes. A l'heure actuelle Atmail disposerait de 4500 sociétés clientes ayant créé au total 40 millions de comptes premium.

00FA000005533007-photo-atmail.jpg
00FA000005533009-photo-atmail.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PS Vita 2.0 : navigateur HTML5, client email et Store ouvert aux indépendants
Brevets : HTC ne paiera pas 8 dollars par terminal vendu à Apple
Western Digital Black : le disque dur de 3,5 pouces désormais proposé en 4 To
DivX Plus 9.0 : serveur DLNA et encodage matériel gratuits
Hack : Comex remet ça sur la Wii U
UK : des chercheurs redémarrent un ordinateur vieux de plus de 60 ans
OLED : Samsung et LG Display au coeur d'une nouvelle guerre de brevets
Musique : Google étoffe son catalogue en Europe
Orange et SFR lancent leur réseau de diffusion de contenus
Facebook dément officiellement un accord avec Yahoo! autour de la recherche
Haut de page