Vivendi pourrait prochainement céder ses parts d'Activision-Blizzard

13 juillet 2012 à 16h24
0
00FA000003326792-photo-activision-blizzard-logo.jpg
Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance de Vivendi, a déclaré jeudi que le groupe envisage bel et bien la cession de sa participation de 61% au sein de l'éditeur de jeux vidéo Activision-Blizzard. La confirmation d'une rumeur qui court depuis plusieurs semaines.

Cité par Bloomberg, Jean-René Fourtou a qualifié de « possibilité » la cession des parts de Vivendi chez Activision-Blizzard. « Nous sommes toujours à la recherche de possibilités pour l'ensemble de nos activités » a-t-il répondu lorsque les médias, qui le suivaient alors qu'il discutait avec le PDG d'Activision Bobby Kotick, lui ont demandé le nom d'éventuels repreneurs.

Selon les rumeurs, le chinois Tencent Holdings figurerait parmi les éventuels repreneurs, de même que Time Warner et Microsoft. Selon des analystes, la firme de Redmond n'aurait pas encore fait d'offre, mais beaucoup d'observateurs estiment qu'un tel rachat par l'entreprise pourrait compromettre la pérénité des licences d'Activision-Blizzard sur les plateformes de la concurrence, à savoir Nintendo et Sony.

Fort de licences à succès parmi lesquelles Call of Duty, World of Warcraft ou encore Starcraft, Activision-Blizzard a annoncé, en février dernier, un chiffre d'affaire record pour 2011, de 4,76 milliards de dollars net, couplé à un bénéfice net de 1,6 milliard.

Néanmoins, selon les analystes, le fait qu'Activision concentre encore son activité sur les jeux « en boîtes » à l'heure où le cloud computing et le dématérialisé se met en marche pourrait être un frein à la cession des parts de Vivendi. Un constat qui est à moitié vrai car, si Activision est en effet en retard face à certains autres acteurs de l'industrie - comme Valve avec Steam ou EA avec Origin - Blizzard a amorcé depuis longtemps le virage du dématérialisé sur Battle.net.

Reste que, à l'ouverture de la bourse de Paris ce vendredi, l'action Vivendi a progressé de 1,74% pour atteindre la barre des 15,5 euros. Le titre affiche une hausse globale de 5,75% sur l'ensemble de la semaine, et la déclaration de Jean-René Fourtou ne semble pas y être étrangère, en plus de l'évocation d'une montée prochaine du groupe Bolloré au capital de Vivendi. De son côté, l'action d'Activision a perdu 0,5% hier à New York, pour atteindre 11,90 dollars.

Audrey Oeillet

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques...

Lire d'autres articles

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques, sans oublier les gadgets et autres actualités insolites liées à l'univers du hi-tech. Et comme il n'y a pas que les z'Internets dans la vie, j'aime aussi les jeux vidéo, les comics, la littérature SF, les séries télé et les chats. Et les poneys, évidemment.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page