Gamestop (Micromania) dévisse en bourse avec des ventes de hardware en chute libre

Thibaut Popelier Contributeur
08 juin 2019 à 09h06
0
GameStop

Rien ne va plus pour le distributeur de jeux vidéo Gamestop en cette année 2019. La société mère de Micromania s'est tout simplement effondrée en Bourse cette semaine en atteignant une valeur historiquement basse pour le groupe. En cause, des résultats très décevants qui ont été sanctionnés lourdement par les analystes.

Les ventes de hardware responsables, mais pas que...

Ce mercredi 5 juin 2019, Gamestop a perdu 36% de sa valeur boursière faisant dégringoler son action à 4,78 dollars, soit son niveau le plus bas depuis 2003. À l'heure où nous écrivons ces lignes, la société est remontée timidement à 5,13 dollars, ce vendredi 7 juin. En début d'année, Gamestop s'était déjà retrouvé dans la tourmente en se montrant incapable de trouver un repreneur viable, ce qui avait entraîné une perte de 30% au niveau de sa valeur boursière.

Cette récente déconvenue s'explique en grande partie par des résultats désastreux enregistrés au premier trimestre 2019. En effet, les ventes de consoles ont chuté de 35%, contre - 4,3% pour les jeux vidéo. Ce n'est guère mieux pour l'occasion qui perd 20%. Au final, les revenus de Gamestop dégringolent de 13,3% et le bénéfice net positif atteint 6,8 millions de dollars contre 28,2 millions de dollars sur la même période en 2018.

Régler la question de la dette devient une priorité

Les analystes ont par ailleurs soulevé des incohérences dans la stratégie actuelle de l'entreprise. En effet, l'activité de Gamestop est de plus en plus en contradiction avec l'évolution du secteur, l'avènement du dématérialisé et celui des achats par internet. Finalement, la société n'a jamais réussi à se mettre en ordre de bataille face à la dématérialisation et les boutiques en ligne, qui proposent des prix toujours plus compétitifs.

Rappelons tout de même que Gamestop traîne une dette colossale de 816 millions de dollars et que sa valeur boursière a chuté de 70% depuis 2015. C'est au règlement de cette dette que le groupe compte désormais s'attaquer : l'actuel PDG, George Sherman, a précisé qu'il arrêterait de verser un dividende trimestriel dans ce but, cherchant par tous les moyens à rembourser l'abyssale dette qui endigue la firme. Espérons que cette nouvelle n'entraînera pas des suppressions de postes supplémentaires.

Source : Les Échos
15 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Car of the Year 2020 : six voitures électriques en lice pour rallier la finale
Finalement, Huawei admet que bâtir une alternative à Android lui prendra des années
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top