50 ans plus tard, l'e-mail a plus de 4 milliards d'utilisateurs

Il y a 50 ans, l'ingénieur américain Ray Tomlinson envoya le tout premier e-mail de l'Histoire.

Les prémices de l'e-mail ont vu le jour en 1965, bien avant la naissance d'Internet. Initialement, le concept visait à permettre des communications entre les utilisateurs d'ordinateurs agencés en réseau.

Un jour, en 1971, QWERTYUIOP

Ray Tomlinson travaillait pour la société Bolt Beranek and Newman en tant que prestataire pour le département de la Défense des États-Unis. Il plancha notamment sur ARPANET, le précurseur d'Internet.

Puisqu'à l'époque, les ordinateurs étaient relativement chers, ils étaient utilisés en alternance par plusieurs personnes. ARPANET disposait initialement d'une vingtaine de machines utilisées par plus d'un millier de personnes. Il fallait donc trouver le moyen d'envoyer un message au bon interlocuteur.

Si la date précise est aujourd'hui inconnue, c'est en 1971 que M. Tomlinson décida d'introduire le symbole "@" afin de séparer le nom de la personne de celui de la machine. Il créa la toute première adresse e-mail : tomlinson@bbn-tenexa. Au sein d'ARPANET, l'ingénieur avait conçu le programme SENDMSG auquel il ajouta les fonctionnalités d'un logiciel de transfert de fichiers qu'il avait créé. Il envoya alors le tout premier e-mail tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Bien évidemment, au fil des décennies, les messageries se sont enrichies en fonctionnalités en offrant des communications toujours plus riches, en prenant le virage du mobile ou en ajoutant des options de confidentialité.

Le contenu du premier e-mail ? QWERTYUIOP...

Non, l'e-mail n'est pas mort

La mort de ce système de communication a été avancée à plusieurs reprises. Certains voyaient dans les réseaux sociaux une toute nouvelle forme de communication qui supplanterait le courrier électronique. D'autres ont estimé que les messageries mobiles en atténueraient l'usage.

Cependant, à en juger par les chiffres de Statista, quelque 306 milliards d'e-mails ont été envoyés en 2020... chaque jour. Et ce chiffre atteindrait les 375 milliards en 2025. Bon, on estime cependant que plus de la moitié d'entre eux seraient du spam… Le principal fléau de cette technologie.

L'année dernière, 4,03 milliards d'utilisateurs disposaient au moins d'une boîte mail, un chiffre qui passerait à 4,3 milliards en 2023. En France, plus de 42 millions d'internautes se connectent au moins une fois par mois à un compte de messagerie.

Lancé le 1er avril 2004, le service Gmail compte à lui seul 1,8 milliard d'utilisateurs et dispose ainsi d'une part de marché de 43 % en 2020. Outlook.com revendique quant à lui 402 millions d'utilisateurs, contre 216 millions pour Yahoo! Mail et 34,5 millions pour iCloud .

Source : TechRadar

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
10
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Love, Death & Robots saison 2 sort aujourd'hui sur Netflix : l'occasion de replonger dans notre chronique dédiée
VPN et antivirus : la solution tout-en-un d'Avast est gratuite durant 3 mois
Belle affaire pCloud pour famille : 2 To de stockage cloud à prix cassé
Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Haut de page