🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

L'UE sera auto-suffisante sur la production de batteries pour véhicules électriques dès 2025

25 novembre 2020 à 15h08
31
voiture électrique © Pixabay

La pleine autonomie de l'Union européenne dans la production de batteries de voitures n'est pas pour demain, mais presque.

C'est en tout cas ce que promet le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic dans une déclaration rapportée par Reuters. Il affirme ainsi que l'UE produira elle-même suffisamment de batteries à partir de 2025 pour ne pas avoir recours à des cellules importées.

Renverser la tendance

Maros Sefcovic explique être « convaincu que d'ici 2025, l'UE sera en mesure de produire suffisamment de cellules de batterie pour répondre aux besoins de l'industrie automobile européenne, et même de renforcer sa capacité d'exportation ».

La déclaration a été prononcée lors d'une allocution à l'occasion de l'European Conference on Batteries, un événement virtuel se tenant du 24 au 27 novembre et lié à deux grands projets portant sur la chaîne de production des batteries de voitures électriques .

À peine plus de quatre ans seront-ils suffisants pour renverser la tendance mondiale ? Actuellement, la Chine héberge environ 80% de la production mondiale de batteries, souligne Reuters, qui précise toutefois que « la capacité européenne est appelée à se développer rapidement ».

Le besoin d'un « marché du travail européen complet »

Il est vrai que de nombreux acteurs se sont déjà engagés pour le développement d'une production sur le sol européen. Volkswagen et le Suédois Northvolt avaient déclaré l'année passée leur volonté de créer une Union européenne des batteries. Parmi les acteurs chinois, SVOLT a annoncé il y a quelques jours son intention de construire sa première usine européenne.

Et puis, il y a les usines qui produisent déjà, comme celle du Chinois CATL ou du Sud-Coréen SK Innovation ainsi que celles de Northvolt. Pour Maros
Sefcovic, les installations européennes prévues d'ici 2025 devraient ainsi produire suffisamment de cellules pour alimenter au moins 6 millions de véhicules électriques.

Parallèlement à cette production, le secteur des voitures électriques devra lui aussi se développer, la Commission espérant 13 millions de véhicules à faible émission sur les routes d'ici 2025. Ceci nécessitera de nouvelles mesures incitatives et une chaîne d'approvisionnement plus complète. C'est ce que reconnaît Jesper Wigardt, le vice-président des communications de Northvolt, affirmant que « nous devons faire des investissements significatifs dans la création d’une chaîne d’approvisionnement et d’un marché du travail européens complets pour soutenir les usines de batteries ».

Bruxelles doit présenter le mois prochain de nouvelles normes relatives à l'empreinte carbone des batteries, tandis qu'un partenariat public-privé européen devra stimuler les approvisionnements en matériaux. Ce partenariat fait suite à un programme initié par l'UE en 2017.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
15
smover
Cela parait surréaliste en 5 années, mais au moins c’est le signe que l’Europe se réveille ENFIN sur le sujet.<br /> J’espère que la partie recyclage des batteries est traitée avec la même importance.
SlashDot2k19
Oui on balancera tout discrètement dans des containers et zou, parti pour l’Afrique et l’Asie
smover
Il y a de nombreux projets sur le déploiement des bornes, ce n’était juste pas le sujet de cette annonce.<br /> Sur le recyclage les batteries, beaucoup d’entre elles connaissent souvent une deuxième vie, et elles se recyclent aujourd’hui à 80%. Tesla et d’autres visent bientôt largement mieux encore.<br /> Concernant les véhicules lourds la plupart des experts s’accordent pour dire que malheureusement en l’état des batterie ils ne seraient pas une cible pertinente pour le moment.<br /> Critiquer c’est une chose, mais sans rien argumenter ça n’apporte rien de constructif…<br /> Tu préfères quoi ? Des thermiques qui continuent à polluer ? De l’hydrogène que l’on n’arrive pas à faire proprement en volume et qui nécessite de toute façon des batteries ?<br /> Qu’est-ce que tu verrais comme solution ?
oudiny
C’est complètement FAUX !!<br /> Je suis moi même professionnellement dans la boucle de par mon métier entre les constructeurs et les fournisseurs de rang 1 et 2 et 2025 est la date à laquelle on " pense " commencer le business des batteries dans l’hypothèse ou tout ce qui est prévu d’ici là se réalise bien entendu.<br /> Donc autant vous dire que cette date avancée est FAUSSE et je ne pense pas trop me mouiller en disant cela ! Que des batteries sortent avant 2025 et pendant 2025 en qty limitée et 100% made in Europe soit … mais en aucun cas de quoi fournir toute l’Europe et être parfaitement autosuffisant c’est limite ridicule.<br /> Cdt
Yves64250
Il y a combien de véhicules en europe ?
smover
Avant tout je précise que je ne suis pas «&nbsp;insider&nbsp;» comme toi.<br /> Que penses-tu des dates avancées par la joint-ventures ACC (PSA - Total) ou encore de Northvolt ? Il me semble qu’ils sont dans les roadmap les plus ambitieux à court terme avec de gros volumes pour 2024.<br /> Si c’est le cas pourquoi pas imaginer qu’ils couvrent les besoins de PSA-Fiat et Renault d’un coté et du groupe VW de l’autre dès 2025 ? Ca fait bien sûr beaucoup de «&nbsp;si&nbsp;», surtout avec la Covid-19 qui perturbe évidemment tous les plannings.
Jarjarbings
Oo l’UE qui prévoit de produire des batteries plus compétitives en termes de performance / prix que les Asiatiques ?<br /> J’ai hâte de voir ça !
smover
Tu estimes que l’électrique n’est pas une solution viable, c’est ton point de vue. Ca aurait été bien que tu l’argumente <br /> Perso avoir avoir lu beaucoup d’articles sur le sujets, je suis convaincu que :<br /> le réseau électrique français est capable de supporter l’électrification des voitures<br /> les voitures électriques sont nettement plus propres que leur homologues thermiques, particulièrement en France grâce au nucléaire<br /> les technos des batteries s’améliorent très vite ces dernières années et cela va continuer, aussi bien en terme de matériaux utilisés que de recyclage<br /> l’hydrogène est tout sauf une solution miracle, très coûteuse à produire par électrolyse qui est un des rares moyen considéré comme propre pour en fabriquer (et encore : les éoliennes sont loin d’être propres vu ce qu’elles nécessitent en amont !), et peut-être qu’avec des avancées majeures elle pourrait être une bonne solution pour le fret routier (sauf si les batteries continuent leurs avancées, là ça n’aura plus d’intérêt)<br /> On verra bien comment tout cela évoluera mais développer l’électrique parait la seule techno sensée à court et moyen terme pour réduire de manière significative la pollution.<br /> …mais évidemment si Nous voulons en faire encore bien plus, commençons par consommer moins, et local et pour éviter de polluer ! Car quoi que puissent faire les états, tout dépend surtout des comportements d’achats de chacun d’entre nous.<br /> Tant que certains achèteront en masse pas chers des produits (vraiment nécessaires ?) venus de Chine / Corée du Nord (mais évidemment marqués Made In PRC…) / Indonésie etc. où ils sont produits dans des conditions ignobles (humainement mais aussi sur le plan environnemental) on est mal barré.<br /> Pensons-y quand on achète nos vêtements (il y a souvent des alternatives produites chez nous, plus chères mais de qualité il suffit de se renseigner !) ou quand on a envie de craquer avec des achats compulsifs de gadgets à tarifs merveilleux…
smover
A voir… Si la batterie devient un élément de structure autoportante du camion et avec une amélioration des performances des cellules nous aurons peut-être des poids lourds qui répondront à ton besoin… Mais pas avant 5 ans au mieux sur nos routes pour les premiers j’imagine.<br /> cf. :<br /> Selon Elon Musk, le Tesla Semi garantira 1 000 km d’autonomie en une charge (clubic.com)<br /> Cela n’empêche pas que pour l’automobile les électriques permettront de diminuer de manière importante la pollution.<br /> Paris serait tellement agréable avec 100% de véhicules électriques et sans cheminées et poêles à bois (qui polluent hélas tout autant que les voitures !!)… Cela redeviendrait une ville vivable, et pourquoi pas agréable
trollkien
Du coup le plus intéressant pour qui doit acheter un véhicule aujourd’hui est de prendre une occase récente qui peut tenir 5à 10 ans sans gros frais le temps de voir ce qu’il se passe dans un avenir proche
Kriz4liD
On le fait déjà assez bien avec le plastique.
oudiny
Je suis en fait en plein dedans et en train de travailler justement avec une filiale de Total sur le sujet pour le développement des batteries et des usines en Europe qui doivent voir le jour. Aux dernières nouvelles sans rentrées dans les détails la dernière date avancée par la filiale de Total est justement de 2025 pour la mise en route càd TOUS les fournisseurs nécessaires afin de réaliser le produit fini. Avant le COVID la date avancée était 2024!<br /> Dire si c’est à cause du COVID que ça a reculé d’1 an ou de divers problèmes ici et là difficile à confirmer même s’il doit y avoir un peu de tout.<br /> Pour le moment il n’y a personne de retenu ( entreprise ) uniquement des propositions techniques sur la viabilité du projet dans sa globalité … on en est même pas encore à parler prix c’est dire. De plus dans la confection de certaines pièces beaucoup des matériaux de base viennent de Chine on va pas se mentir.
smover
C’est sûr que l’on ne peut pas relocaliser tout une filière juste par un «&nbsp;grand plan&nbsp;», il faudra au moins deux décennies en étant réaliste. Espérons que l’UE se donne ce temps nécessaire.<br /> Merci pour tes infos !
fifi58
Non, même si cette annonce est exacte sur l’aspect «&nbsp;volume de batteries assemblées en UE&nbsp;» (ce qui reste à voir en 2025), elle ne sera pas «&nbsp;auto-suffisante&nbsp;» puisque la quasi-totalité des composants viendront d’ailleurs.<br /> Il suffit de regarder le reportage diffusé par ARTE il y a quelques jours pour comprendre que tout ce baratin autour des voitures électriques n’est que du discours «&nbsp;bonne conscience&nbsp;», pas une réalité.<br /> Même si tout ce qui est dit dans ce reportage n’est pas forcément exact, les questions qu’il pose sont bien réelles.
Nmut
Ton cas est effectivement particulier. Pour le moment, l’électrification n’est probablement pas possible. Cela ne veut pas dire que ce n’est pas une excellente solution dans pas mal de cas!<br /> Pour le véhicules personnels, on est pas loin de la bascule, les thermiques sont quasiment au rendement max, le cout du pétole ne peut qu’augmenter à terme (les «&nbsp;vagues&nbsp;» que l’on a actuellement ne sont que des perturbations sur une courte période), les VEs progressent très vite sur tous les points, et cela va s’accélérer puisque la concurrence commence et les avancées de la recherche intensive de ces dernières années commencent à avoir des applications industrielles.
philouze
Attention ce sont des «&nbsp;gigafactory&nbsp;» donc quand ça démarre, ça inonde…
philouze
«&nbsp;Ce sont des véhicules très spécifique avec un besoin en charge utile maximum, donc ton électrique avec ses batteries qui rajoute du poids au véhicule va déjà à l’encontre de cette caractéristique vitale.&nbsp;»<br /> Musk explique que son tracteur aura le même poids que son équivalent diesel
Majik
Super, et quand les batteries seront produites, une nouvelle question va apparaitre : Comment produire et assurer la distribution de l’électricité nécessaire le soir pour les charger ?
MisterGTO
fifi58:<br /> Il suffit de regarder le reportage diffusé par ARTE il y a quelques jours pour comprendre que tout ce baratin autour des voitures électriques n’est que du discours « bonne conscience », pas une réalité.<br /> Le baratin c’est de continuer à sortir ces aneries sur l’électrique alors que absolument tout ce qui est reproché aux batteries s’applique au pétrole mais en largement pire.<br /> L’électrique n’est pas 100% propre, loin de là, mais toujours beaucoup plus que le pétrole.<br /> J’aimerais bien que les partisans du statuquo aient un minimum d’honnêteté et reconnaissent que soit ils ne veulent pas changer leurs habitudes et le confort d’utilisation du thermique, ou qu’ils ont des intérêts économique à ce que cela perdure (un emplois dans le domaine par exemple)<br /> Le thermique va mourir, il faut s’y faire et c’est tant mieux.<br /> Les constructeurs qui fuient cette réalité et n’investissent pas à fond dedans sont morts à moyen terme.<br /> Le thermique n’a plus aucune marge de progression, en ce qui concerne les batteries c’est tout le contraire.<br /> Gagner 10% de consommation sur une voiture thermique c’est quasi impossible, gagner 10% (minimum) d’autonomie dans les batteries se fera bien plus rapidement
Nmut
Tu as quels modèles? Et tu fais quoi, du péri-urbain, du long courrier, du dernier km? Quelle charge utile? C’est juste pour avoir une idée de tes contraintes.
Nmut
On en a déjà parlé plusieurs fois.<br /> Même si toutes les voitures passaient à l’électrique demain, le réseau pourrait encaisser. Le problème ne se pose que dans quelques années si tous les transports passent massivement à l’électrique, se qui n’est pas possible, entre la périodicité de renouvellement, certains usages incompatibles. La consommation énergétique globale diminuant régulièrement et le passage rapide aux compteurs Linky, devraient permettre de faire la transition en douceur. Les VEs sont même dans un premier temps une solution efficace pour la gestion du réseau et de la proportion croissantes des nouvelles énergies. Reste qu’effectivement, si on arrête toutes nos centrales nucléaires dans les 10-15 ans comme certains le veule, il y aura un problème.
Nmut
Ah oui, c’est vraiment particulier.<br /> Tu dois même avoir du mal a trouver en standard…
oudiny
Les derniers chiffres nous montrent qu’il y a environ 236M de véhicules qui circulent en Europe
oudiny
Oh tu sais tu peux très bien acheter aujourd’hui un véhicule thermique essence ou nouveau diesel sans que tu fasses tâche dans le décors même dans 15 ans. Que nous basculions ou non à l’électrique de toute manière ça ne se fera pas du jour au lendemain et au fil des années on va apprendre et être confrontés à tout un tas de problèmes qu’on avait même pas anticipé enfin c’est comme ça qu’on apprend et qu’on avance aussi. Donc si tu souhaites investir aujourd’hui dans un thermique tu peux le faire l’esprit serein ça n’est pas la techno électrique qui te fera barrière … les lobby EUX s’en chargeront bien avant ^^
philouze
MisterGTO:<br /> Le baratin c’est de continuer à sortir ces aneries sur l’électrique alors que absolument tout ce qui est reproché aux batteries s’applique au pétrole mais en largement pire.<br /> L’électrique n’est pas 100% propre, loin de là, mais toujours beaucoup plus que le pétrole.<br /> On a jamais aussi bien résumé cette histoire de «&nbsp;reproche minier&nbsp;» aux VE et énergies alternatives en général.
Michel_Quatrevers
Cool!<br /> On va pouvoir creuser, de la Finlande au Portugal, des mines de Lithium jusqu’aux nappes phréatiques et polluer un peu plus nos cours d’eau grâce aux rejets des déchets d’extraction de minerais. Enfin une bonne nouvelle!!<br /> Aaah qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour avoir un air plus propre à Paris…<br /> Au passage, un petit docu pour être moins naïf face au nouveau business «&nbsp;vert&nbsp;» de la e-voiture :<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Selon Elon Musk, le Tesla Semi garantira 1 000 km d'autonomie en une charge
AMD : l'Adaptive Undervolting débarque sur les Ryzen 5000, vers des processeurs plus économes et durables
IBM va supprimer jusqu'à 1385 postes en France, les syndicats demandent des réponses
Bon plan stockage : les gammes Blue et Black de SSD Western digital à prix choc
PS5 : une nouvelle mise à jour système disponible (et qui corrige quelques bugs)
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page