BMW conclut un accord de 2 milliards d'euros autour des batteries de voitures électriques

17 juillet 2020 à 12h25
0
© IStock Studio / Shutterstock.com

Le concepteur suédois de batteries pour véhicules électriques Northvolt continue d'étoffer son portefeuille de clients. Après un contrat de 900 millions d'euros conclu avec Volkswagen et un projet autour du recyclage des batteries signé avec Hydro, BMW vient de le choisir pour un nouveau contrat de 2 milliards d'euros.

Northvolt va ainsi produire les cellules constituant les batteries du constructeur allemand.

Des batteries propres

Ces cellules seront produites en Europe, dans la Gigafactory que Northvolt est en train de construire à Skellefteå, dans le nord de la Suède, à partir de 2024. Selon l'enseigne suédoise, la totalité de l'électricité utilisée pour la production des batteries sera générée dans la région par de l'éolien et de l'hydroélectrique.

De son côté, BMW complète son approvisionnement, le constructeur ayant déjà dépensé pour 10 milliards d'euros de contrats auprès du Chinois CATL et du Coréen Samsng SDI.

Dans son communiqué, il affirme qu'il travaillera avec Northvolt à ce que les matières premières nécessaires à la production proviennent de mines répondant « aux normes de durabilité des deux sociétés ». Cela doit concerner tout particulièrement l'approvisionnement en lithium et en cobalt, l'exploitation de ces derniers posant d'importants problèmes environnementaux et éthiques. La société basée à Munich a d'ailleurs signé la semaine dernière un contrat de 100 millions d'euros avec la société minière Managem Group afin de répondre à un cinquième de ses besoins en cobalt.

Sécuriser, puis relocaliser

Pour BMW, il s'agit de rester dans la course allemande aux batteries électriques. Son nouvel accord intervient quelques semaines après que l'un de ses compatriotes, Daimler, a annoncé un investissement de « plusieurs millions d'euros » visant à prendre une part de 3% chez Farasis, un fabricant chinois de cellules de batteries.

En mai dernier, Volkswagen, qui a déjà un contrat avec Northvolt a dépensé 1,1 milliard d'euros chez le fabricant de batteries au lithium Gotion High-Tech. Avec une participation de 26%, il est désormais le principal actionnaire de la société.

Chacun de leur côté, les constructeurs cherchent d'abord à sécuriser leur approvisionnement, tant pour répondre aux exigences de l'Union européenne en matière d'émissions de gaz à effet de serre que pour s'assurer de rester sur le marché croissant de la voiture électrique. Andreas Wendt, membre du comité de direction de BMW rappelle que d'ici 2023, la société entend disposer d'une gamme de 25 véhicules électriques.

Il est ensuite question de relocaliser la production des batteries sur le sol allemand. À l'heure actuelle, celle-ci dépend en grande partie de fournisseurs asiatiques. Le gouvernement allemand a annoncé le mois dernier une première subvention de 300 millions d'euros à destination de la société Varta. D'autres sociétés, comme BASF, Umicore, mais aussi Opel et BMW devraient également bénéficier des aides d'État.

Sources : Financial Times, BMW

4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Bill Gates ne croit pas du tout aux avions et aux poids-lourds électriques
Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
scroll top