Porsche fonce sur le vélo électrique et réunit ses trois marques sous un nouveau nom

Mallory Delicourt
Publié le 21 février 2023 à 19h15
© Porsche
© Porsche

Porsche structure un peu plus son activité de production et de vente de vélos électriques en rachetant une nouvelle entreprise et en regroupant toute son activité derrière un nouveau nom.

La naissance concrète de Porsche eBike Performance place la marque en bonne position pour devenir un leader du marché des vélos à assistance électrique.

Greyp intègre Porsche, une nouvelle marque lancée

Voilà déjà deux ans que Porsche s'est lancée sur le marché des vélos à assistance électrique (VAE). Ces vélos, très haut de gamme afin de rester fidèles à l'image de la firme, avaient été conçus à l'aide du fabricant allemand Rotwild. Depuis, le constructeur s'est montré très agressif sur le secteur, investissant dans Greyp, une filiale du groupe automobile croate Rimac.

Les choses sérieuses ont commencé au lancement, en 2022, des eBike Sport et eBike Cross, créés avec Greyp. À cela, on peut ajouter l'acquisition de Fazua, fabricant de transmissions pour vélos à assistance électrique. Tout était donc déjà en place, et Porsche vient de passer à la vitesse supérieure.

Après avoir augmenté sa participation chez Rimac, le constructeur allemand a décidé de racheter Greyp et d'assurer ses arrières face à l'intérêt grandissant d'autres entreprises. De plus, afin de gérer au mieux tous ces actifs, Porsche a fait le choix de tout regrouper sous une seule marque, Porsche eBike Performance. Les statuts ont été déposés en août 2022, mais l'activité commence réellement avec l'acquisition et l'intégration de Greyp.

Un marché qui s'emballe

Le rachat de Greyp et son intégration au sein de Porsche interrogent une partie du public visé, qui espère que la forte identité développée par la société croate saura perdurer. Pour le moment, difficile de savoir si Greyp pourra continuer de faire infuser sa culture d'entreprise. En attendant, Porsche a fort à faire, puisque les constructeurs automobiles sont nombreux à vouloir se lancer sur le marché des vélos à assistance électrique.

Que ce soit GM Hummer, Toyota, BMW, Rivian, Polestar, Tesla, Aston Martin ou Mercedes, tous ont lancé des modèles, comptent le faire ou ont au moins dévoilé des prototypes. Reste à savoir qui va réussir à s'imposer, en sachant que ces constructeurs devront lutter avec des fabricants bien installés tels que Kalkhoff, Trek, Riese & Muller, ou encore Stromer.

Source : Electrek

Mallory Delicourt
Par Mallory Delicourt

Historien finalement tombé dans le jeu vidéo, je me passionne pour ces deux domaines ainsi que pour l'espace, les sciences en général, la technologie et le sport. Streameur en pointillé, j'ai tellement de jeux à faire que j'ai dû créer un tableur. Rédacteur newseur depuis 6 ans, j'aime faire vivre l'actualité aux lecteurs.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (5)
ccvman

10000€ le vélo lol

_Dorsoduro

Disons que tu n’es pas le public visé.
Perso je connais plein de gens qui ont des vélos a plus de 10K.
et ils n’ont mm pas de moteur électrique.

Ccts

Faudrait regarder leur gamme. 10k pour un vélo de sport de compétition en route ou en descente si tu es passionné … je comprends. 10k pour un vélo électrique pour aller au boulot sur les pistes cyclables … ça fait juste « je sais plus quoi faire de mon pognon ». Haut de gamme ne veut pas obligatoirement dire « adapté aux sportifs » sur le site tu as un beau modèle à 9990euros marqué « particulièrement adapté aux trajets de la vie quotidienne » :rofl:

eaglestorm

même à imaginer à vouloir faire le tour du monde à vélo électrique, aucun besoin de dépenser une telle somme

stefane

Tout comme les voitures, ceux qui choisissent de rouler en Porsche, pour leurs trajets de tous les jours, c’est parce qu’ils en ont et envie et le moyens, pas pour faire du sport :slight_smile:
Si des gens ont envie de payer 10k leur vélo parce que c’est un « Porsche » et qu’ils kiffent, j’ai envie de dire : tant mieux pour eux, et c’est pas mon tripe à moi