Google dépublie une fois de plus l'application ToTok, considérée comme outil d'espionnage

17 février 2020 à 10h05
3
ToTok
© Totok

Le gouvernement émirati est soupçonné d'espionner les utilisateurs de ToTok.

Après un retour discret en janvier, ToTok a une nouvelle fois été retirée du Play Store par Google.

Les Émirats Arabes Unis derrière ToTok ?

En moins de trois mois, Google a banni deux fois ToTok du Play Store. La raison ? Selon les autorités américaines, et derrière son apparent service de chat, ToTok serait utilisé par les Émirats Arabes Unis comme outil d'espionnage.

Cette fois, si Google a confirmé qu'il était bien derrière la décision du bannissement de l'application, le géant du numérique n'a pas justifié sa décision.

Avant son premier retrait en décembre, ToTok faisait un carton au Moyen Orient et aux États-Unis. C'était sans compter sur une enquête du New York Times, révélant le rôle supposé des services de renseignements des Emirats Arabes Unis dans l'utilisation des données des utilisateurs.

De son côté, ToTok a nié ces accusations, affirmant respecter et protéger la vie privée de ses utilisateurs... Et soulignant que ces derniers étaient libres de choisir « quelles données ils souhaitaient partager ».

Source : The Verge
Modifié le 17/02/2020 à 10h23
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Coronavirus : le gouvernement japonais offre 2 000 iPhone aux passagers du paquebot Diamond Princess
Grâce à Rick Astley, vous pouvez désormais
Apple pourrait lâcher Qualcomm et produire ses propres antennes 5G
Écouteur Bluetooth TaoTronics SoundLiberty 53 : une alternative pas chère aux Airpods ?
Offre choc Fnac ! Pack Xbox One S + 5 jeux et une manette à moins de 250 €
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Ce bracelet permet de désactiver le micro des enceintes connectées à proximité
JerryRig met le Samsung Galaxy Z Flip à l'épreuve (et ça fait mal)
Ecran 21,5
Haut de page