Sony filme son premier long métrage avec un hybride plein format

Par
Le 05 décembre 2018
 0
tournage a7s ii

L'exorcisme d'Hannah Grace, dans les salles ce mercredi 5 décembre, a été tourné à l'aide d'un appareil photo A7S II, une première pour le studio.

Un appareil photo hybride Sony idéal pour les tournages en basse lumière

Si l'avenir du cinéma hollywoodien passait par les hybrides ? C'est la question que pose Sony Pictures avec la sortie de son nouveau film d'épouvante L'exorcisme d'Hannah Grace, dans les cinémas ce mercredi 5 décembre.

Le film est le premier produit par le studio à être filmé quasi intégralement avec un appareil Sony A7S II. « La capacité de la petite caméra à filmer de manière magnifique dans des conditions de faible éclairage, la technologie d'éclairage LED et les méthodes écologiques que nous avons utilisées dans la construction des décors ont fait de cette production une étude de cas sur la manière d'être efficace tout en racontant une belle histoire avec un look fantastique ", a déclaré le producteur Glenn S. Gainor à nos confrères d'Engadget.

En effet, le film est un petit budget pour le studio, seulement 10 millions de $, et l'utilisation de cette caméra vendue dans le commerce à 2 000 $ l'unité tranche avec les modèles utilisés sur les plus récents blockbusters. Les constructeurs RED ou ARRI avec sa Alexa 65 sont les marques privilégiées par les studios pour leurs plus gros films mais les prix de ces appareils dépassent les dizaines des milliers de $. Ce faible coût a permis d'utiliser en permanence 4 à 5 caméras pour multiplier les angles de vue.

Plusieurs cinéastes s'intéressent aux caméras grand public pour leurs films

Pour obtenir un résultat conforme aux standards du cinéma, le directeur de la photographie Lennert Hillege a attaché à l'A7S II des objectifs anamorphiques Hawk 65, réduisant de 1,3 fois le format d'image 16:9 d'origine pour un ratio 2:40 se rapprochant du Cinemascope.

L'appareil, connu pour son excellente qualité d'image en basse luminosité correspondait à représenter fidèlement l'ambiance voulue par l'équipe du film. « Si vous n'êtes pas trop exigent et que vous respectez certaines règles en matière d'exposition et de couleur, vous pouvez réaliser de très belles images avec elle » ajoute Lennert Hillege.

Ce film n'est pas le seul à expérimenter des appareils grand public pour leurs tournages. Steven Soderbergh a utilisé un iPhone 7 pour son dernier film Paranoïa, et plus proche de nous Claude Lelouch a lui aussi tourné son prochain long-métrage La vertu des impondérables à l'iPhone X.

Modifié le 04/12/2018 à 16h47

Les dernières actualités Appareil photo

scroll top