Windows Phone : l'accès à Google Maps ne sera plus bloqué (MaJ)

10 janvier 2013 à 08h06
0
Mise à jour :

0082000005645894-photo-windows-phone-google-maps.jpg
Google a restauré hier l'accès à la version mobile de son service de cartographie Google Maps pour les détenteurs d'un Windows Phone. Notons en revanche que si ce dernier fonctionne correctement sur Windows Phone 8 avec Internet Explorer 10, il n'est effectivement pas possible de déplacer la carte ni d'effectuer un zoom sur la version 7.5 de l'OS mobile avec IE9. Selon Google il s'agit d'ailleurs de la raison principale pour laquelle le site avait été initialement bloqué.

Article initialement publié le lundi 7 janvier 2013.




La firme Google a annoncé ce weekend qu'elle ne bloquerait plus l'accès à son service Google Maps pour les utilisateurs de Windows Phone.

00C8000005105906-photo-logo-google-maps.jpg
Plusieurs utilisateurs de Windows Phone ont récemment observé que le site de l'application web mobile de Google Maps (maps.google.com) était inaccessible au travers d'Internet Explorer. Ce dernier redirige automatiquement le mobinaute vers Google.com.

Il semblerait que Google filtre intentionnellement le navigateur de Windows Phone (via le user agent)). Interrogé par nos confères de The Verge, Google explique procéder régulièrement à des tests de compatibilité pour Google Maps. « Dans notre dernier test, la version mobile d'IE n'offrait pas une très bonne expérience de Google Maps, c'est-à-dire sans possibilité de de déplacer la carte ou d'effectuer un zoom », explique ainsi un porte-parole. Ce dernier ajoute que la dernière version d'IE optimise cependant le rendu de l'application mobile et le blocage sera donc retiré.

Pour certains, cette réponse n'est pas totalement satisfaisante. En effet, Windows Phone 8 offre le même moteur de rendu que Windows 8, sur lequel le site n'est cependant pas bloqué. Par ailleurs, selon les propos de Google précédemment recueillis par Gizmodo, le site mobile aurait surtout été initialement développé pour le moteur de rendu WebKit.

Ces dernières semaines, les tensions sont montées d'un cran entre Google et Microsoft. En effet, peu avant les fêtes de fin d'année, Google a annoncé ne plus vouloir proposer gratuitement la connexion Exchange ActiveSync pour ses services Gmail et Google Apps afin de reposer sur IMAP, CalDAV et CardDAV. Les premiers utilisateurs touchés sont inévitablement ceux de Windows et Windows Phone puisque les systèmes ne prennent en charge que l'IMAP et ne bénéficient pas d'applications dédiées.

Rappelons en outre que quelque heures avant que la FTC publie les conclusions de son enquête sur les pratiques commerciales de Google, David Heiner, conseiller juridique de Microsoft, affirmait que la société de Mountain View bloquait volontairement les interfaces de programmation de YouTube permettant de développer une application complète pour Windows Phone.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
Au tour d'AMD de publier ses pilotes activant la planification GPU

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top