Windows Phone : l'accès à Google Maps ne sera plus bloqué (MaJ)

10 janvier 2013 à 08h06
0
Mise à jour :

0082000005645894-photo-windows-phone-google-maps.jpg
Google a restauré hier l'accès à la version mobile de son service de cartographie Google Maps pour les détenteurs d'un Windows Phone. Notons en revanche que si ce dernier fonctionne correctement sur Windows Phone 8 avec Internet Explorer 10, il n'est effectivement pas possible de déplacer la carte ni d'effectuer un zoom sur la version 7.5 de l'OS mobile avec IE9. Selon Google il s'agit d'ailleurs de la raison principale pour laquelle le site avait été initialement bloqué.

Article initialement publié le lundi 7 janvier 2013.




La firme Google a annoncé ce weekend qu'elle ne bloquerait plus l'accès à son service Google Maps pour les utilisateurs de Windows Phone.

00C8000005105906-photo-logo-google-maps.jpg
Plusieurs utilisateurs de Windows Phone ont récemment observé que le site de l'application web mobile de Google Maps (maps.google.com) était inaccessible au travers d'Internet Explorer. Ce dernier redirige automatiquement le mobinaute vers Google.com.

Il semblerait que Google filtre intentionnellement le navigateur de Windows Phone (via le user agent)). Interrogé par nos confères de The Verge, Google explique procéder régulièrement à des tests de compatibilité pour Google Maps. « Dans notre dernier test, la version mobile d'IE n'offrait pas une très bonne expérience de Google Maps, c'est-à-dire sans possibilité de de déplacer la carte ou d'effectuer un zoom », explique ainsi un porte-parole. Ce dernier ajoute que la dernière version d'IE optimise cependant le rendu de l'application mobile et le blocage sera donc retiré.

Pour certains, cette réponse n'est pas totalement satisfaisante. En effet, Windows Phone 8 offre le même moteur de rendu que Windows 8, sur lequel le site n'est cependant pas bloqué. Par ailleurs, selon les propos de Google précédemment recueillis par Gizmodo, le site mobile aurait surtout été initialement développé pour le moteur de rendu WebKit.

Ces dernières semaines, les tensions sont montées d'un cran entre Google et Microsoft. En effet, peu avant les fêtes de fin d'année, Google a annoncé ne plus vouloir proposer gratuitement la connexion Exchange ActiveSync pour ses services Gmail et Google Apps afin de reposer sur IMAP, CalDAV et CardDAV. Les premiers utilisateurs touchés sont inévitablement ceux de Windows et Windows Phone puisque les systèmes ne prennent en charge que l'IMAP et ne bénéficient pas d'applications dédiées.

Rappelons en outre que quelque heures avant que la FTC publie les conclusions de son enquête sur les pratiques commerciales de Google, David Heiner, conseiller juridique de Microsoft, affirmait que la société de Mountain View bloquait volontairement les interfaces de programmation de YouTube permettant de développer une application complète pour Windows Phone.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top